CE QUE CELA SIGNIFIE

Le mot discipline emporte l’idée de donner une direction et d’enseigner. Cela peut impliquer corriger le mauvais comportement d’un enfant, mais c’est principalement lui donner une formation morale qui lui apprendra à faire de bons choix.

POURQUOI C’EST IMPORTANT

Ces dernières décennies, la discipline a presque disparu de certains foyers, parce que des parents craignent que réprimander leur enfant nuise à son estime de soi. Cependant, des parents pleins de sagesse établissent des règles raisonnables et apprennent à leur enfant à les respecter.

« Un enfant a besoin de limites pour devenir un adulte équilibré. Sans discipline, un enfant est comme un bateau sans gouvernail, qui finira par dévier ou même par chavirer » (Pamela).

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Soyez conséquent. Si votre enfant ne respecte pas vos règles, ne le laissez pas impuni. En revanche, ne manquez pas de le féliciter quand il les respecte.

« Je félicite souvent mes enfants d’être obéissants dans un monde où l’obéissance est rare. Les félicitations les aident à accepter plus facilement la réprimande quand elle est nécessaire » (Christine).

PRINCIPE BIBLIQUE : « Ce que quelqu’un sème, c’est aussi ce qu’il récoltera » (Galates 6:7).

Soyez raisonnable. La discipline doit être adaptée à l’âge et aux capacités de l’enfant, mais aussi à la gravité de son action. Une punition est souvent bien plus efficace quand elle a un lien avec ce que l’enfant a fait. Par exemple, un mauvais usage du téléphone pourrait entraîner une restriction temporaire de son utilisation. Toutefois, ne faites pas une montagne d’un simple agacement.

« J’essaie de déterminer si mon enfant a délibérément désobéi ou s’il a juste fait une erreur de jugement. Il y a une grande différence entre un grave défaut qui doit être déraciné et une erreur qui mérite juste d’être relevée » (Wendell).

PRINCIPE BIBLIQUE : « N’irritez pas vos enfants, pour qu’ils ne se découragent pas » (Colossiens 3:21 ; note).

Faites preuve d’amour. Les enfants acceptent plus facilement la discipline et s’y soumettent quand ils savent que leurs parents agissent avant tout par amour.

« Quand notre fils faisait des erreurs, on le rassurait en lui disant qu’on était fiers de toutes les bonnes décisions qu’il avait déjà prises. On lui expliquait que, tant qu’il ferait le nécessaire pour se corriger, ses erreurs ne ruineraient pas sa réputation et qu’on serait là pour l’aider » (Daniel).

PRINCIPE BIBLIQUE : « L’amour est patient et bon » (1 Corinthiens 13:4).