CE QUE CELA SIGNIFIE

Il y a une véritable communication entre vous et votre enfant quand chacun de vous exprime ses pensées et ses sentiments.

POURQUOI C’EST IMPORTANT

La communication peut devenir particulièrement compliquée avec les adolescents. Il n’y a peut-être pas si longtemps, « vous aviez une sorte de droit d’entrée dans les coulisses de la vie de votre enfant, explique un livre sur l’adolescence. Maintenant, ce que vous pouvez espérer de mieux, c’est une place dans le public, et sans doute pas la meilleure * ». Contrairement aux apparences, c’est à ce moment-​là que les jeunes ont le plus besoin de communication !

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Soyez prêt à vous adapter. Rendez-vous disponible quand votre enfant en a envie, même si cela signifie avoir des conversations tard dans la nuit.

« Vous êtes peut-être tenté de dire : “J’étais avec toi toute la journée, et c’est maintenant que tu veux parler ?” Mais peut-​on se plaindre que notre enfant veuille se confier à nous ? N’est-​ce pas ce que tous les parents souhaitent ? » (Lisa).

« J’aime me coucher tôt, mais quelques-unes des meilleures conversations que j’ai eues avec mes enfants ont eu lieu après minuit » (Herbert).

PRINCIPE BIBLIQUE : « Que chacun continue à chercher, non pas son avantage personnel, mais celui de l’autre » (1 Corinthiens 10:24).

Ne vous laissez pas distraire. Un père admet : « Quand mes enfants me parlent, je me surprends parfois à penser à autre chose. Mais ils ne sont pas bêtes, ils le voient bien ! »

Si vous avez cette tendance, éteignez la télé et posez tous vos appareils. Concentrez-​vous sur ce que votre enfant dit : sa préoccupation mérite toute votre attention, même si elle vous semble futile.

« On doit rassurer nos enfants sur le fait que leurs sentiments comptent pour nous. S’ils n’en sont pas convaincus, ils garderont pour eux leurs soucis ou ils iront chercher de l’aide ailleurs » (Maranda).

« Restez calme, même si ce que votre enfant pense est loin d’être correct » (Anthony).

PRINCIPE BIBLIQUE : « Faites [...] attention à la manière dont vous écoutez » (Luc 8:18).

Tirez profit des moments du quotidien. Parfois, un jeune s’ouvre plus facilement à l’un de ses parents s’il n’est pas assis face à face avec lui.

« On profite des trajets en voiture. Être côte à côte plutôt que face à face nous a permis d’avoir de bonnes discussions » (Nicole).

Les repas offrent d’autres occasions de discuter de façon détendue.

« Pendant le dîner, chacun raconte le pire moment de sa journée, puis le meilleur. Cette habitude nous rapproche et permet à chacun de savoir qu’il n’est pas seul face à ses problèmes » (Robin).

PRINCIPE BIBLIQUE : « [Soyez] toujours prêt à écouter, lent à parler » (Jacques 1:19).

^ § 6 L. Fox et H. Frankel, Breaking the Code, New American Library, 2005.