BEAUCOUP doutent de l’authenticité de tout ce qui touche au surnaturel et au spiritisme, estimant qu’il s’agit soit de canulars soit du produit de l’imagination de scénaristes de films. Mais la Bible présente les choses différemment. Elle contient des mises en garde très claires contre le spiritisme. Par exemple, Deutéronome 18:10-13 déclare : « Il ne se trouvera chez toi [...] personne qui exerce la divination, aucun magicien, ni personne qui cherche les présages, ni aucun sorcier, ni personne qui lie autrui par quelque sortilège, ni personne qui consulte un médium, ou quelqu’un qui fait métier de prédire les évènements, ou quiconque interroge les morts. » Pour quelle raison ? Ce passage ajoute : « Tout homme qui fait ces choses est chose détestable pour Jéhovah * [...]. Tu te montreras intègre avec Jéhovah ton Dieu. »

Pourquoi la Bible condamne-t-elle si sévèrement toutes les formes de spiritisme ?

DES ORIGINES PEU ENGAGEANTES

La Bible nous dit que bien avant qu’il ne forme la terre, Dieu a créé des millions de créatures spirituelles : les anges (Job 38:4, 7 ; Révélation 5:11). Chacun de ces anges a été doté du libre arbitre, la capacité de choisir entre le bien et le mal. Certains d’entre eux ont choisi de se rebeller contre Dieu et ont abandonné leur position dans les cieux pour venir causer le trouble sur la terre. La terre s’est alors « rempli[e] de violence » (Genèse 6:2-5, 11 ; Jude 6).

La Bible explique que ces anges méchants exercent une grande influence, trompant des  millions de personnes (Révélation 12:9). Ils exploitent notamment la curiosité naturelle des humains pour l’avenir (1 Samuel 28:5, 7 ; 1 Timothée 4:1).

C’est vrai que certains pouvoirs surnaturels semblent aider des personnes (2 Corinthiens 11:14). Mais en réalité, les anges méchants essaient d’aveugler l’esprit des gens pour les empêcher de connaître la vérité sur Dieu (2 Corinthiens 4:4).

D’après la Bible, entrer en contact avec les esprits méchants n’est donc pas un divertissement inoffensif. C’est pourquoi, quand de futurs disciples de Jésus ont appris la vérité sur ce type d’activité, « ceux qui avaient pratiqué les sciences occultes apportaient leurs livres et les brûlaient », même si cela entraînait d’importantes pertes financières (Actes 19:19, Nouvelle Bible Segond).

« L’augmentation du nombre d’adolescentes qui croient en la sorcellerie est peut-être liée à l’image de sorcières glamour et séduisantes véhiculée par la télévision, le cinéma et les livres » (Gallup Youth Survey, 2014).

De même, aujourd’hui, beaucoup décident de ne pas s’associer à des activités ni à des divertissements ayant pour origine le spiritisme. Par exemple, il semble qu’à 12 ans, Maria * était capable de prédire certains évènements et certains dangers. Elle tirait les cartes pour ses camarades de classe et, comme ses prédictions se réalisaient, elle s’est passionnée pour l’occultisme.

Maria pensait avoir un don venant de Dieu qui lui permettait d’aider les gens. « Mais quelque chose me perturbait, reconnaît-elle. Quand je tirais les cartes, je lisais l’avenir pour les autres. J’étais incapable de lire mon propre avenir, même si je voulais le connaître. »

Troublée parce que nombre de ses questions restaient sans réponse, Maria a prié  Dieu et a plus tard reçu la visite de Témoins de Jéhovah avec qui elle a commencé à étudier la Bible. Grâce à la Bible, Maria a appris que sa capacité à prédire l’avenir ne venait pas de Dieu. Elle a également appris que ceux qui veulent être amis de Dieu doivent se débarrasser de tout objet ayant un lien avec le spiritisme (1 Corinthiens 10:21). Qu’a donc fait Maria ? Elle a jeté tous ses livres et accessoires se rapportant à l’occultisme. Aujourd’hui, elle fait connaître à d’autres les vérités qu’elle a découvertes dans la Bible.

Adolescent, Michael dévorait des romans fantastiques mettant en scène des êtres surnaturels. « Ça me plaisait de m’identifier à des héros de mon âge qui exploraient des mondes imaginaires », dit-il. Petit à petit, Michael s’est habitué à lire des livres sur la magie et sur les rituels sataniques. Il confie : « Par curiosité, j’ai eu envie de lire d’autres livres et de regarder d’autres films sur ces sujets. »

Toutefois, en étudiant la Bible, Michael a compris la nécessité d’examiner soigneusement ce qu’il lisait. « J’ai fait la liste de tout ce qui avait un lien avec le spiritisme et je me suis débarrassé de tout ça, explique-t-il. J’ai appris quelque chose d’important. En 1 Corinthiens 10:31, la Bible dit : “Faites tout pour la gloire de Dieu.” Maintenant, je me pose systématiquement cette question : “Est-ce que cette lecture contient quelque chose qui s’oppose à la gloire de Dieu ?” Si c’est le cas, je ne la lis pas. »

La Bible est très justement décrite comme une lampe. Cette source incomparable de connaissance nous éclaire sur la véritable nature du spiritisme (Psaume 119:105). Mais la Bible fait plus que cela. Elle renferme la merveilleuse promesse d’un monde débarrassé de l’influence des esprits méchants. L’humanité connaîtra alors d’immenses changements. Par exemple, Psaume 37:10, 11 déclare : « Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus ; oui, tu examineras son lieu, et il ne sera pas. Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix. »

^ § 3 Jéhovah est le nom de Dieu révélé dans la Bible.

^ § 10 Les prénoms dans cet article ont été changés.