Aller au contenu

Aller au sommaire

 LE CHEMIN DU BONHEUR

Espoir

Espoir

« C’est la paix que j’envisage pour vous, et non le malheur. Je veux vous donner un avenir et un espoir » (Jérémie 29:11).

 « L’ESPOIR EST [...] UN ÉLÉMENT ESSENTIEL À NOTRE VIE SPIRITUELLE, lit-​on dans un livre consacré à l’espoir. Et c’est le meilleur remède contre les sentiments d’impuissance, d’aliénation sociale et de peur *. »

La Bible fait ressortir notre besoin d’espoir, mais elle nous met aussi en garde contre les faux espoirs. « Ne mettez pas votre confiance dans les princes, ni dans un fils d’homme, qui est incapable de sauver », dit Psaume 146:3. Au lieu de placer notre confiance dans les initiatives humaines pour être sauvés, nous devrions la placer dans notre Créateur, qui a le pouvoir de réaliser toutes ses promesses. Lesquelles ? Voyons-​en quelques-unes.

DISPARITION DE LA MÉCHANCETÉ, SUIVIE D’UNE PAIX DURABLE POUR LES JUSTES : « Encore un peu de temps, et les méchants ne seront plus. Mais les humbles posséderont la terre et ils savoureront l’abondance de paix », dit Psaume 37:10, 11. Le verset 29 ajoute que « les justes vivront pour toujours » sur terre.

PLUS AUCUNE GUERRE : « Jéhovah met fin aux guerres sur toute la terre. Il brise l’arc et fracasse la lance ; il détruit les chars de guerre par le feu » (Psaume 46:8, 9).

FINIES LA MALADIE, LES SOUFFRANCES ET LA MORT : « La tente de Dieu est avec les humains, il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n’existera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur » (Révélation 21:3, 4).

UNE ABONDANCE DE NOURRITURE POUR TOUS : « Les céréales abonderont sur la terre ; sur le sommet des montagnes, elles foisonneront » (Psaume 72:16).

UNE DOMINATION JUSTE PAR UN SEUL GOUVERNEMENT MONDIAL, LE ROYAUME DE CHRIST : « On a donné [à Jésus Christ] la domination, l’honneur et un royaume, afin que les peuples, nations et gens de différentes langues le servent tous. Sa domination est une domination éternelle — elle sera sans fin — et son royaume ne sera pas détruit » (Daniel 7:14).

Comment pouvons-​nous être sûrs que ces promesses se réaliseront ? Quand il était sur terre, Jésus a prouvé publiquement qu’il était bien le Roi choisi par Dieu. Il a guéri les malades, nourri les pauvres et ressuscité les morts. Plus important encore, il a enseigné des principes qui permettraient aux gens de vivre pour toujours dans la paix et l’unité. Jésus a aussi prédit des évènements futurs, notamment les conditions qui caractériseraient les derniers jours du monde actuel.

DES TEMPÊTES AVANT LE CALME

Jésus a prédit que les derniers jours seraient caractérisés, non par la paix et la sécurité, mais par tout le contraire ! Il a donné un signe marquant « l’achèvement du système de choses », comprenant des conflits internationaux, des famines, des épidémies et de grands tremblements de terre (Matthieu 24:3, 7 ; Luc 21:10, 11 ; Révélation 6:3-8). Jésus a aussi dit : « Parce que le mépris de la loi se répandra, l’amour de la plupart des gens se refroidira » (Matthieu 24:12).

Ce refroidissement est manifeste aujourd’hui à travers des traits de caractère qui ont été annoncés dans un autre livre de la Bible. En 2 Timothée 3:1-5, nous lisons que dans « les derniers jours », la plupart des gens se concentreraient sur eux-​mêmes, sur l’argent et sur les plaisirs. Ils seraient arrogants et cruels. Les familles manqueraient d’affection naturelle, et les enfants seraient désobéissants à leurs parents. L’hypocrisie religieuse serait courante.

Ces « tempêtes » que le monde traverse sont la preuve qu’il vit ses derniers jours. Elles indiquent aussi que le calme qu’établira le Royaume est proche. D’ailleurs, dans sa prophétie sur les derniers jours, Jésus a donné cette garantie : « Cette bonne nouvelle du Royaume sera prêchée sur toute la terre, en témoignage pour toutes les nations, et alors viendra la fin » (Matthieu 24:14).

Cette bonne nouvelle permet à la fois d’avertir ceux qui agissent mal et d’offrir de l’espoir aux justes, en donnant à ces derniers l’assurance que les bienfaits promis seront bientôt une réalité. Voudriez-​vous en savoir plus sur ces bienfaits ? Si oui, rendez-vous au dos de cette revue.

^ § 4 A. Scioli et H. Biller, Hope in the Age of Anxiety, Oxford University Press, 2009.