LES HUMAINS SONT UNIQUES SOUS BIEN DES ASPECTS. ILS ÉCRIVENT, PEIGNENT, CRÉENT ET RÉFLÉCHISSENT AUX GRANDES QUESTIONS DE LA VIE : Pourquoi l’univers existe-​t-​il ? Comment sommes-​nous venus à l’existence ? Quel est le but de la vie ? Que nous réserve l’avenir ?

Certains éludent ces questions, estimant que les réponses les dépassent. D’autres disent qu’il ne sert à rien de se poser ces questions, car la vie est le produit de l’évolution, un processus dénué d’intelligence. « Il n’y a pas de dieux, pas de finalités », affirme William Provine, professeur d’histoire et de biologie. Il ajoute : « Il n’y a de fondement ni à la morale ni au sens de la vie. »

Certains, cependant, ne partagent pas du tout cette vision fataliste des choses. Ils constatent que l’univers est régi par des lois mathématiques aussi précises qu’élégantes. Ils sont impressionnés par les merveilles d’ingéniosité de la nature, dont les humains tentent de reproduire certains mécanismes. Et la complexité et l’utilité des merveilles qu’ils observent chaque jour sont pour eux le signe de l’intervention d’une intelligence, et non de forces aveugles.

Ces raisonnements ont amené des évolutionnistes à revoir leur opinion. Notez ces deux témoignages :

ALEXEI MARNOV, NEUROCHIRURGIEN. « Durant ma scolarité, on m’a enseigné l’athéisme et l’évolution, dit-​il. Les croyants étaient considérés comme des ignorants. » Mais, en 1990, Alexei a commencé à voir les choses différemment.

« J’ai toujours essayé de trouver une explication logique aux choses, déclare-​t-​il, y compris au cerveau humain. Cet organe fascinant a été à juste titre qualifié de structure la plus complexe de l’univers connu. Mais a-​t-​il été conçu seulement pour acquérir des connaissances et des compétences, puis mourir ? Cela ne me paraissait pas logique. Je me suis donc demandé : “Pourquoi sommes-​nous là ? Quel est le but de la vie ?” Après mûre réflexion, j’en ai déduit qu’il devait y avoir un Créateur. »

Dans sa recherche du but de la vie, Alexei s’est mis à étudier la Bible. Plus tard, sa femme, une médecin qui était aussi athée, a également étudié la Bible — au départ, pour prouver à son mari qu’il avait tort ! Aujourd’hui, tous deux croient fermement en Dieu et comprennent grâce à la Bible le projet de Dieu pour l’humanité.

HUABI YIN, SPÉCIALISTE DE LA PHYSIQUE DES PLASMAS. Huabi Yin a réalisé pendant de nombreuses années des recherches sur les plasmas. Considéré comme le quatrième état de la matière, le plasma (comme celui du soleil) est majoritairement constitué d’électrons et d’ions positifs.

« Chaque fois que nous étudions un phénomène naturel, dit Huabi, nous trouvons que tout est admirablement ordonné, ce qui est le résultat de lois précises. Je me suis demandé : “Comment ces lois sont-​elles apparues ? Si, même quand on cuisine, il faut bien régler le feu de cuisson, alors qui est derrière les lois régulant le soleil ?” Avec le temps, j’en ai conclu que la première déclaration de la Bible était la réponse la plus logique : “Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre” » (Genèse 1:1).

La science, c’est vrai, a expliqué le « comment ». Par exemple : Comment les cellules du cerveau fonctionnent-​elles ? Comment le soleil produit-​il de la chaleur et de la lumière ? Mais comme Alexei et Huabi l’ont découvert, la Bible explique, ce qui est plus important encore, le « pourquoi » : Pourquoi l’univers existe-​t-​il ? Pourquoi est-​il régi par des lois ? Et pourquoi existons-​nous ?

Concernant la terre, la Bible dit : « Dieu ne l’a pas créée pour rien, mais l’a formée pour être habitée » (Isaïe 45:18). Oui, Dieu a un projet pour la terre, et comme le montrera l’article qui suit, ce projet est étroitement lié à notre espoir pour l’avenir.