LES HUMAINS ONT BESOIN D’AMOUR. Aucun mariage, aucune famille ni aucune amitié ne peut s’épanouir sans amour. Il est donc évident que l’amour est indispensable à l’équilibre et au bonheur d’un individu. Mais qu’entend-​on par « amour » ?

L’amour dont nous voulons parler n’est pas l’amour romantique, qui lui aussi a son importance. Il s’agit plutôt d’une forme supérieure d’amour qui incite quelqu’un à se soucier du bien des autres et même à faire passer leurs intérêts avant les siens. C’est un amour qui est guidé par des principes divins, mais qui n’est pas pour autant dénué de chaleur ou de sentiments.

Considérez cette belle description de l’amour : « L’amour est patient et bon. L’amour n’est pas jaloux. Il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas ses propres intérêts, ne s’irrite pas. Il ne garde pas en mémoire le mal subi. Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais trouve de la joie dans la vérité. Il supporte tout, espère tout, endure tout. L’amour ne disparaît jamais » (1 Corinthiens 13:4-8).

Un tel amour « ne disparaît jamais » : il n’aura pas de fin. D’ailleurs, il peut devenir de plus en plus fort. Et comme il est patient, bon et disposé à pardonner, c’est un « lien d’union parfait » (Colossiens 3:14). C’est pourquoi des relations fondées sur un tel amour procurent le bonheur et un sentiment de sécurité, malgré les défauts de chacun. Arrêtons-​nous par exemple sur les liens du mariage.

 UNIS PAR UN « LIEN D’UNION PARFAIT »

Jésus Christ a enseigné des principes importants sur la vie de couple. Il a notamment dit : « “L’homme quittera son père et sa mère, et il s’attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair.” Donc, que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni » (Matthieu 19:5, 6). Au moins deux principes importants ressortent de ces paroles.

« LES DEUX SERONT UNE SEULE CHAIR. » Le mariage est l’union la plus intime qui existe entre deux êtres. L’amour peut protéger cette union de l’infidélité, comportement qui amène un mari ou une femme à devenir « une seule chair » avec une autre personne que son conjoint (1 Corinthiens 6:16 ; Hébreux 13:4). L’infidélité détruit la confiance et peut briser un mariage. Les enfants, s’il y en a, peuvent être traumatisés et penser qu’on ne les aime pas, ou bien éprouver un sentiment d’insécurité, voire du ressentiment.

« CE QUE DIEU A UNI. » Le mariage est une union sacrée. Deux conjoints qui respectent ce principe s’efforcent de renforcer leur union. Quand des difficultés surgissent, ils ne cherchent pas une excuse pour y mettre un terme. Leur amour est fort et résistant. Un tel amour « supporte tout » : il permet de surmonter les situations qui menacent l’harmonie et la paix conjugales.

Quand des parents éprouvent l’un pour l’autre un amour désintéressé, les enfants en retirent de grands bienfaits. Jessica, une jeune femme, a expliqué : « Mon père et ma mère s’aiment et se respectent réellement. Quand je vois ma mère respecter mon père, ça me donne envie d’être comme elle. »

L’amour est la qualité dominante de Dieu. La Bible affirme : « Dieu est amour » (1 Jean 4:8). Il n’est donc pas étonnant que Jéhovah soit également appelé le « Dieu heureux » (1 Timothée 1:11). Nous serons nous aussi heureux si nous imitons les qualités de notre Créateur — en particulier son amour. Éphésiens 5:1, 2 déclare : « Devenez des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés, et continuez à vivre dans l’amour. »