Selon vous, de quoi votre bonheur dépend-il le plus ?

  • De votre situation ?

  • De vos gènes ?

  • De votre état d’esprit ?

CERTAINS répondront « de ma situation », en pensant peut-être : « Je serais heureux...

  • ... si j’avais plus d’argent. »

  • ... si j’avais fait un bon mariage. »

  • ... si j’étais en meilleure santé. »

En réalité, l’état d’esprit d’une personne a souvent plus d’influence sur son bonheur que sa situation ou ses gènes. Et c’est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce que nous avons peu — voire pas — de prise sur notre situation et sur nos gènes, alors que nous pouvons maîtriser notre état d’esprit.

« UN BON REMÈDE »

Un proverbe biblique déclare : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os » (Proverbes 17:22, Segond 21). En d’autres termes, votre état d’esprit fait toute la différence ! Il peut vous amener soit à atteindre un objectif soit à l’abandonner ; ou bien, dans une situation dramatique, il peut faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en vous ou ce qu’il y a de pire.

Toutefois, certains doutent peut-être de l’importance de l’état d’esprit. Ils peuvent se dire :

  • « Pourquoi cacher mes problèmes derrière un optimisme de façade ? »

  • « Être positif ne va pas changer ma situation. »

  • « Je préfère être réaliste que rêveur. »

Ces déclarations peuvent sembler vraies. Cependant, il y a des avantages à adopter un état d’esprit positif. Illustrons notre propos.

 Alex et Brian travaillent dur sur des projets différents. Leur responsable examine leurs projets puis leur signale qu’ils ont tous deux commis des erreurs importantes.

  • Alex : « J’ai investi tellement de temps et d’énergie dans ce projet, et je n’y suis quand même pas arrivé ! Je n’y arriverai jamais. J’ai beau travailler dur, ça ne suffit pas ! À quoi bon continuer ? »

  • Brian : « Mon chef m’a montré ce qu’il aimait dans mon travail, mais j’ai fait quelques erreurs de taille. Je peux en tirer des leçons précieuses qui m’aideront à faire mieux la prochaine fois. »

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

  • Dans six mois, qui sera devenu un employé plus compétent ? Alex ou Brian ?

  • Si vous étiez un employeur, lequel de ces deux hommes préféreriez-vous embaucher ou garder dans votre entreprise ?

  • Lorsque vous faites face à une déception, comme lequel de ces deux hommes réagissez-vous ?

Andrea et Brittney souffrent de temps à autre de solitude, mais elles réagissent différemment à cette situation.

  • Andrea pense avant tout à elle-même. Elle refuse de faire des choses pour les autres à moins qu’ils n’en fassent d’abord pour elle. Elle se dit : « Pourquoi est-ce que je perdrais mon temps pour des gens qui ne me donneront rien en retour ? »

  • Brittney fait des efforts délibérés pour être gentille et rendre service aux autres, qu’ils semblent reconnaissants ou non. Elle applique dans sa vie la Règle d’or : elle agit envers les autres comme elle aimerait qu’ils agissent envers elle (Luc 6:31). Pour Brittney, faire le bien est déjà une récompense.

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

  • Laquelle de ces deux femmes aimeriez-vous avoir pour amie ?

  • Laquelle des deux a le plus de chances d’apprécier les relations qu’elle entretient avec les autres ?

  • Si vous souffrez de temps à autre de solitude, réagissez-vous plutôt comme Andrea ou plutôt comme Brittney ?

Vous connaissez probablement des personnes qui ressemblent à Brian ou à Brittney. Peut-être même vous retrouvez-vous en eux. Dans ce cas, vous comprenez sans aucun doute que votre état d’esprit peut faire toute la différence. Mais si, à l’inverse, vous ressemblez plus à Alex ou à Andrea ? Les trois principes de la Bible examinés ci-après vous aideront à adopter un point de vue plus positif sur les difficultés de la vie.

 1 REJETEZ LE PESSIMISME

LA BIBLE DIT : « T’es-tu montré découragé au jour de la détresse ? Ta force sera mince » (Proverbes 24:10).

CE QUE CELA SIGNIFIE : Le pessimisme vous privera de la force dont vous avez besoin pour améliorer votre situation ou pour y faire face.

EXEMPLE : Juliza a eu une enfance malheureuse. Sa famille était pauvre, et son père alcoolique. Ils déménageaient souvent. Juliza avait une vision pessimiste de sa vie. Mais elle a fini par voir les choses autrement. Qu’est-ce qui l’a aidée ? « Avant même que mes parents ne parviennent à surmonter leurs difficultés, dit-elle, la Bible m’a aidée à améliorer ma façon de voir. Aujourd’hui encore, les pensées de la Bible me permettent de ne pas tomber dans une spirale négative. Maintenant, quand des personnes manifestent des traits de personnalité qui me déplaisent, j’essaie de comprendre pourquoi elles agissent comme elles le font. »

Comme Juliza l’a appris, la Bible renferme nombre de principes judicieux. Ses conseils peuvent vous aider à surmonter les situations difficiles. Par exemple, Éphésiens 4:23 dit : « Vous devez être renouvelés dans la force qui anime votre intelligence. »

Comme le montre ce verset, votre état d’esprit peut changer. Vous pouvez « renouveler » votre façon de penser. Il s’agit bien sûr d’un processus continu.

2 CONCENTREZ-VOUS SUR LE POSITIF

LA BIBLE DIT : « Tous les jours de l’affligé sont mauvais ; mais celui qui a le cœur joyeux vit un festin constant » (Proverbes 15:15).

CE QUE CELA SIGNIFIE : Si vous voyez tout de façon négative, vous vous sentirez « affligé » et chaque jour vous semblera « mauvais », ou sombre. Mais si vous vous concentrez sur le positif, vous aurez un « cœur joyeux ». À vous de choisir.

EXEMPLE : Après plusieurs opérations pour une tumeur cérébrale, Yanko s’est retrouvé limité physiquement à cause de troubles moteurs et de troubles de la parole. Pendant des années, il a pensé que cela l’empêchait d’atteindre ses objectifs ; il était donc profondément découragé. Puis son état d’esprit a changé. « Au lieu de ne penser qu’à mes limites, dit-il, j’ai appris à me concentrer sur des idées encourageantes. »

Yanko y parvient notamment en lisant des passages de la Bible. « Ça m’aide à rester positif, dit-il. Je n’ai pas totalement mis de côté mes objectifs à long terme, mais je me concentre sur des objectifs à court terme que je peux atteindre. Quand des pensées décourageantes s’insinuent dans mon esprit, je réfléchis aux nombreuses raisons que j’ai d’être heureux. »

Vous pouvez suivre l’exemple de Yanko en maîtrisant vos pensées négatives et en les remplaçant par des pensées positives. Si vous rencontrez une situation difficile — peut-être un problème de santé, comme Yanko — demandez-vous : « Ma situation est-elle vraiment désespérée ? Suis-je dans une impasse ou simplement devant un obstacle ? » Apprenez à rejeter les pensées négatives en vous concentrant sur des choses constructives.

 3 FAITES DU BIEN AUTOUR DE VOUS

LA BIBLE DIT : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20:35).

CE QUE CELA SIGNIFIE : Donner de façon désintéressée procure une profonde satisfaction. Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas été créés dans le seul but de combler nos propres besoins (Philippiens 2:3, 4 ; 1 Jean 4:11). Goûter à la joie de donner peut nous être d’une grande aide face aux épreuves de la vie.

EXEMPLE : Josué est atteint d’un spina-bifida, une grave malformation de la colonne vertébrale. Il est souvent en proie à des douleurs intenses. Il mène néanmoins une vie riche en faisant du bien autour de lui. « Au lieu de dire “je ne peux pas faire ceci ou cela”, explique-t-il, je réfléchis à des moyens concrets d’aider les autres. Je leur rends des services, et ça me remplit de joie. »

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Cherchez des occasions d’agir en faveur d’autrui. Pouvez-vous, par exemple, préparer un repas pour un voisin qui est malade ? Connaissez-vous des personnes âgées qui ont besoin d’aide pour effectuer des petits travaux ?

Prêtez attention à votre état d’esprit tout comme vous prendriez soin d’un jardin. Déracinez les mauvaises herbes que sont le pessimisme et la morosité. Semez des graines d’optimisme réaliste, et fertilisez votre vie par des actions qui génèrent des émotions positives. Ce que vous récolterez sur le plan affectif rendra votre vie bien plus satisfaisante. Vous constaterez alors le pouvoir de l’optimisme !

Pour des raisons de santé, des personnes s’interdisent certains aliments. De même, vous pouvez apprendre à vous interdire un état d’esprit négatif.