LA SEICHE est capable de changer de couleur et de se camoufler au point de devenir quasiment invisible à l’œil humain. Selon une étude, elle « est connue pour avoir une large gamme de motifs corporels et passer de l’un à l’autre presque instantanément ». Comment s’y prend-elle ?

Considérez ceci : La seiche change de couleur grâce à ses chromatophores. Ces cellules, qui sont logées sous sa peau, contiennent des sacs remplis de pigments et entourés de tout petits muscles. Quand la seiche a besoin de se camoufler, son cerveau émet un signal pour que les muscles se contractent : les sacs s’élargissent, les pigments s’étalent, et la peau de la seiche change alors rapidement de couleur et de motif. La seiche utilise cette capacité à se camoufler, pour impressionner des partenaires potentiels et peut-être même pour communiquer.

Des ingénieurs de l’université de Bristol (Angleterre) ont fabriqué une peau de seiche artificielle. Ils ont intercalé des disques de caoutchouc noir entre des petits systèmes qui se comportent comme les muscles de la seiche. Quand les chercheurs appliquent un courant électrique sur cette peau, ces systèmes aplatissent et élargissent les disques noirs, assombrissant ainsi la couleur de la peau artificielle.

Les recherches sur les muscles des seiches — « le genre de structures souples que la nature sait si bien faire », pour reprendre les paroles de l’ingénieur Jonathan Rossiter — permettront peut-être de confectionner des vêtements qui changent de couleur en une fraction de seconde. M. Rossiter déclare que les gens pourraient porter ces habits inspirés de la seiche pour se camoufler — ou juste par effet de mode.

Qu’en pensez-vous ? La capacité de la seiche à changer de couleur est-elle le produit du hasard ? Ou d’une conception ?