Malgré les efforts louables déployés pour l’éradiquer, la pauvreté touche encore des millions de personnes à travers le monde.

Pauvreté et bonheur sont-ils compatibles ?

CE QUE CERTAINS DISENT

Beaucoup de gens croient que le bonheur et l’épanouissement personnel découlent des richesses matérielles, et que la véritable réussite dépend en grande partie de l’argent qu’une personne possède. Parce qu’ils reçoivent peu ou pas d’instruction, de soins de qualité et d’autres avantages, ceux qui sont pris au piège de la pauvreté ne peuvent pas espérer mener une vie heureuse et satisfaisante.

CE QUE LA BIBLE DIT

La Bible enseigne que le bonheur d’un individu ne dépend pas de sa situation financière, mais de sa santé spirituelle et de son amitié avec le Créateur. « Heureux ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle », dit la Bible (Matthieu 5:3). Quelles que soient leurs ressources, ceux qui sont conscients de leurs besoins spirituels sont poussés à rechercher la pensée de Dieu sur différentes questions et peuvent ainsi découvrir les vérités bibliques qui apportent un véritable réconfort et la tranquillité de l’esprit. Voilà ce qui procure le vrai bonheur !

Ceux qui comprennent et suivent les conseils de la Bible parviennent plus facilement à faire face à la pauvreté. Ces conseils aident par exemple les gens à se défaire d’habitudes néfastes, comme l’usage du tabac et l’abus d’alcool. À cause de ces pratiques, beaucoup gaspillent leur argent, et certains doivent suivre des traitements médicaux coûteux (Proverbes 20:1 ; 2 Corinthiens 7:1).

La Bible nous met également en garde contre les effets nuisibles de l’avidité et du matérialisme (Marc 4:19 ; Éphésiens 5:3). Ses conseils retiennent une personne de dilapider son argent au jeu ou de cultiver « l’amour de l’argent », qualifié de « racine de toutes sortes de choses mauvaises » (1 Timothée 6:10). Les Écritures avertissent : « Même lorsque quelqu’un est dans l’abondance, sa vie ne provient pas des choses qu’il possède » (Luc 12:15). En d’autres termes, aucune somme d’argent ne permet d’acheter la vie. Par contre, agir en harmonie avec les sages conseils de la Bible donne du sens à la vie et procure un bonheur authentique.

Même s’ils doivent se démener pour se nourrir, se vêtir et se loger, ceux qui vivent dans la pauvreté peuvent trouver le bonheur en cultivant le contentement, en axant leur vie sur ce qui plaît au Créateur et en vivant en accord avec sa volonté. Ils constatent la véracité de cette promesse biblique : « La bénédiction de Jéhovah — voilà ce qui enrichit, et il n’ajoute aucune douleur avec elle » (Proverbes 10:22).

VERSET CLÉ : « Heureux ceux qui sont conscients de leur pauvreté spirituelle » (Matthieu 5:3).

 La pauvreté disparaîtra-t-elle un jour ?

CE QUE LA BIBLE DIT

Les efforts humains pour endiguer la pauvreté ont échoué ; mais, en temps voulu, Dieu s’attaquera à la racine du mal : la tendance égoïste des hommes et des gouvernements à ne s’occuper que de leurs intérêts (Ecclésiaste 8:9). Le Créateur remplacera les gouvernements humains, qui ne recherchent que leurs propres avantages. Son Royaume, ou gouvernement céleste, pourvoira généreusement aux besoins de tous les habitants de la terre, sans discrimination. La Bible promet clairement que le Roi du Royaume de Dieu s’emploiera avec compassion à résoudre le problème de la pauvreté. « Il délivrera le pauvre qui crie au secours [...] Il s’apitoiera sur le petit et le pauvre, et il sauvera les âmes des pauvres » (Psaume 72:12-14).

La terre sera un paradis où tous les humains auront logement et nourriture, et où la pauvreté aura disparu. Dans le livre d’Isaïe, Dieu promet que ses serviteurs « bâtiront des maisons et les habiteront ; oui, ils planteront des vignes et mangeront leurs fruits ». Il ajoute : « Ceux que j’ai choisis profiteront pleinement de l’œuvre de leurs mains » (Isaïe 65:21, 22). Au lieu de s’épuiser pour gagner difficilement leur vie, tous profiteront d’« un banquet de mets succulents » et d’autres bienfaits venant de Jéhovah (Isaïe 25:6, Nouvelle Bible Segond).

POURQUOI S’EN SOUCIER ?

Réfléchir à la promesse divine d’un monde sans pauvreté rassure ceux qui vivent dans des conditions très pénibles, car ils comprennent que Dieu se soucie d’eux et que bientôt leur combat pour s’en sortir prendra fin. Se concentrer sur cette espérance donne la force d’endurer les difficultés actuelles.

VERSET CLÉ : « Il délivrera le pauvre qui crie au secours [...]. Il s’apitoiera sur le petit et le pauvre, et il sauvera les âmes des pauvres » (Psaume 72:12, 13).