Selon l’Organisation mondiale de la santé, en 2013, plus de 198 millions de personnes étaient atteintes du paludisme et environ 584 000 en sont mortes. Près de 4 victimes sur 5 étaient des enfants de moins de cinq ans. Cette maladie représentant une menace dans une centaine de pays et territoires, 3,2 milliards de personnes risquent de la contracter.

1 QU’EST-CE QUE LE PALUDISME ?

Le paludisme est une maladie parasitaire. Parmi les symptômes figurent la fièvre, les frissons, les sueurs, les maux de tête, les courbatures, les nausées et les vomissements. Les symptômes peuvent réapparaître toutes les 48 à 72 heures, en fonction du type de parasite et du temps écoulé depuis l’infection.

2 COMMENT SE TRANSMET LE PALUDISME ?

  1. La piqûre d’un moustique femelle (du genre anophèle) introduit dans la circulation sanguine les parasites responsables du paludisme, des protozoaires appelés plasmodiums.

  2. Ces parasites gagnent le foie, où ils se multiplient.

  3. Quand une cellule du foie éclate, elle libère les parasites, qui pénètrent alors dans les globules rouges où ils continuent de se multiplier.

  4. Quand un globule rouge éclate, il libère les parasites, qui envahissent encore plus de globules rouges.

  5. Le cycle d’invasion des globules rouges et de leur éclatement se poursuit. En général, les symptômes du paludisme se manifestent chez un sujet infecté chaque fois que les globules rouges éclatent.

 3 COMMENT SE PROTÉGER ?

Si vous vivez dans un pays touché par le paludisme :

  • Dormez sous une moustiquaire. Elle devrait être...

    • imprégnée d’insecticide.

    • sans trou ni déchirure.

    • bordée tout autour du matelas.

  • Pulvérisez un insecticide longue durée à l’intérieur de votre habitation.

  • Si possible, posez des moustiquaires aux portes et aux fenêtres, et utilisez climatiseurs et ventilateurs, qui peuvent dissuader les moustiques de s’installer.

  • Portez des vêtements clairs qui couvrent bien le corps.

  • Lorsque c’est possible, évitez les endroits broussailleux, où les moustiques pullulent, et les eaux stagnantes, où ils se reproduisent.

  • Si vous avez le paludisme, soignez-vous rapidement.

Si vous envisagez de visiter un pays touché par le paludisme :

  • Renseignez-vous sur la situation avant de partir. Les types de parasites peuvent différer d’une région à l’autre, ce qui joue sur le choix du traitement le plus efficace. De plus, il serait sage de demander à votre médecin ce qu’il vous faut savoir compte tenu de vos antécédents médicaux.

  • Au cours de votre voyage, suivez les conseils de cet article destinés à ceux qui vivent dans un pays touché par le paludisme.

  • Si vous contractez le paludisme, soignez-vous rapidement. Sachez que les symptômes peuvent apparaître entre une et quatre semaines après contamination.