C’EST vrai, élever des enfants est un dur métier. Mais se retenir de les reprendre quand ils le méritent rend la tâche encore plus difficile. Pourquoi ? Parce que sans discipline, 1) les enfants deviennent incontrôlables, ce qui épuise les parents et 2) les parents ne sont pas conséquents dans la direction qu’ils donnent, ce qui déstabilise les enfants.

À l’inverse, une discipline aimante, équilibrée, peut modeler la pensée et la personnalité de l’enfant. De plus, elle le sécurise à mesure qu’il devient un adulte responsable. Mais où pouvez-vous trouver des conseils fiables pour discipliner vos enfants ?

La valeur des principes bibliques

Les éditeurs de cette revue, les Témoins de Jéhovah, croient que la Bible est, comme elle le prétend, « utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre, pour discipliner » (2 Timothée 3:16). La Bible n’est pas un manuel d’éducation à l’usage des parents ; toutefois, ses principes donnent aux familles une direction concrète. Considérez quelques exemples.

LA BIBLE DIT : « La sottise est attachée au cœur d’un garçon » (Proverbes 22:15).

Aussi gentils et attentionnés soient-ils, les enfants sont aussi enclins à faire des bêtises. Par conséquent, ils ont besoin de discipline (Proverbes 13:24). Reconnaître cette réalité vous aidera à assumer votre responsabilité de parent.

LA BIBLE DIT : « Ne refuse pas la discipline au garçon » (Proverbes 23:13).

Ne craignez pas qu’une discipline équilibrée fasse du tort à vos enfants et qu’ils vous en veuillent plus tard. Prodiguée avec amour, la discipline apprendra à vos enfants à accepter humblement la réprimande, ce qui leur sera nécessaire même à l’âge adulte (Hébreux 12:11).

 LA BIBLE DIT : « Ce qu’un homme sème, cela il le moissonnera aussi » (Galates 6:7).

Les parents veulent naturellement protéger leurs enfants, ce qui se comprend. Mais là encore, il faut être équilibré. Vous ne rendez pas service à vos enfants en les « sauvant » des conséquences de leurs erreurs ou en les défendant quand un professeur ou un autre adulte vous signale un mauvais comportement. Considérez plutôt ces personnes comme vos alliés. Vous apprendrez ainsi à vos enfants à respecter l’autorité, notamment la vôtre (Colossiens 3:20).

LA BIBLE DIT : « Un garçon laissé à lui-même fera honte à sa mère » (Proverbes 29:15).

Soyez plein d’amour, conséquent et raisonnable.

Certes, les parents ne doivent jamais maltraiter leurs enfants ; mais ils doivent aussi éviter l’autre extrême : être laxistes. « Les enfants de parents permissifs ne se rendent pas compte que ceux qui commandent, ce sont les adultes de la maison », fait remarquer le livre Le coût des privilèges (angl.). Si vous n’assumez pas votre autorité, votre enfant pourrait en conclure que c’est lui qui tient la barre. Il fera inévitablement de mauvais choix, qui lui causeront du chagrin, et à vous aussi (Proverbes 17:25 ; 29:21).

LA BIBLE DIT : « L’homme [...] s’attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair » (Matthieu 19:5).

D’après la Bible, un homme et une femme doivent être mariés avant de concevoir des enfants et rester ensemble après que ceux-ci ont quitté la maison (Matthieu 19:5, 6). Cela signifie que vous êtes d’abord mari ou femme, et ensuite, parent. Si vos priorités sont inversées, votre enfant pourrait en venir à « penser de lui-même plus qu’il ne faut penser » (Romains 12:3). Faire tourner sa vie autour de ses enfants affaiblit la relation de couple.

De l’aide pour les parents

Pour vous permettre de remplir votre rôle de parent, votre discipline doit obéir aux principes ci-dessous *.

Soyez plein d’amour. « N’exaspérez pas vos enfants, pour qu’ils ne se découragent pas » (Colossiens 3:21).

Soyez conséquent. « Que votre mot Oui signifie simplement Oui, votre Non, Non » (Matthieu 5:37).

Soyez raisonnable. « Il me faudra te corriger dans une juste mesure » (Jérémie 30:11).

^ § 18 Pour d’autres conseils, connectez-vous à jw.org et allez à la rubrique LA BIBLE ET VOUS > COUPLES & PARENTS. Vous y trouverez des articles tels que « L’éducation des enfants », « Comment gérer les caprices », « Inculquez des valeurs morales à vos enfants » ou « Comment discipliner votre adolescent ».