LE DÉFI

« Alors que notre couple traversait une période difficile, ma femme en a parlé à ses parents. Son père m’a alors appelé pour me donner des conseils. Ça ne m’a pas beaucoup plu ! » (Jacques *).

« Ma belle-mère dit souvent que son fils lui manque énormément. Elle parle de la complicité qu’ils avaient avant. J’en viens à me sentir coupable de m’être mariée avec lui et de causer toute cette peine à ma belle-mère ! » (Natacha).

Peut-on empêcher qu’un problème avec les beaux-parents devienne un problème de couple ?

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le mariage crée une nouvelle cellule familiale. Selon la Bible, un homme qui se marie « quitt[e] son père et sa mère et s’attach[e] à sa femme ». De même, une femme quitte ses parents et s’attache à son mari. La Bible dit que, lorsqu’un homme et une femme se marient, ils deviennent « une seule chair ». Ils forment une nouvelle cellule familiale (Matthieu 19:5).

Votre couple passe avant vos parents. « L’une des missions fondamentales du mariage est de fonder un “nous” réunissant l’homme et la femme », écrit John Gottman, spécialiste du mariage. « La création ou la consolidation de votre solidarité conjugale peut entraîner des déchirements par rapport à vos familles d’origine *. »

Les parents peuvent trouver difficile de s’adapter. Un jeune marié raconte : « Quand elle était célibataire, ma femme accordait toujours la priorité à ses parents et à leurs souhaits. Mais après notre mariage, sa mère a vu que quelqu’un d’autre avait maintenant la priorité. Elle a eu du mal à l’accepter. »

Les jeunes mariés aussi peuvent trouver difficile de s’adapter. « Avoir des beaux-parents, ce n’est pas comme avoir des amis qu’on a choisis, dit Jacques, déjà cité. C’est comme si on vous disait : “Que ça vous plaise ou non, vous avez deux nouveaux amis.” Même s’ils vous rendent fou, ils font maintenant partie de la famille ! »

 CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Si vous n’êtes pas d’accord avec votre conjoint à propos d’une situation concernant vos beaux-parents, efforcez-vous de résoudre le problème dans un esprit de coopération. Suivez ce conseil biblique : « Cherche la paix et poursuis-la » (Psaume 34:14).

Pour vous y aider, réfléchissez aux situations ci-dessous. Elles sont présentées du point de vue soit du mari, soit de la femme, mais dans chacune d’elles il est possible d’inverser les rôles. Les principes examinés vous permettront d’avoir de meilleures relations avec vos beaux-parents.

Vous avez du mal à vous entendre avec votre belle-mère. Mais votre femme aimerait que vous ayez de meilleures relations avec elle.

Essayez ceci : Parlez du problème avec votre femme en étant prêt à faire des concessions. Le plus important, ce n’est pas ce que vous éprouvez pour votre belle-mère, mais ce que vous éprouvez pour votre femme, la personne que vous avez fait le vœu d’aimer. Au cours de la discussion, mettez-vous d’accord sur une ou deux façons bien précises d’améliorer votre relation avec sa mère, et ensuite agissez en conséquence. Lorsque votre femme remarquera vos efforts, elle aura assurément plus de respect pour vous. (Principe biblique : 1 Corinthiens 10:24.)

Votre mari dit que vous cherchez davantage à faire plaisir à vos parents qu’à lui.

Essayez ceci : Discutez du problème avec lui en essayant de vous mettre à sa place. Bien sûr, il ne devrait pas se sentir menacé si vous accordez simplement à vos parents l’honneur qui leur est dû (Proverbes 23:22). Toutefois, il a peut-être besoin d’être convaincu qu’il passe avant vos parents. Si vous le rassurez à ce sujet, par vos paroles et vos actions, il aura sans doute moins l’impression d’être en concurrence avec eux. (Principe biblique : Éphésiens 5:33.)

Votre femme cherche conseil auprès de ses parents plutôt qu’auprès de vous.

Essayez ceci : Parlez avec elle et mettez-vous d’accord sur les limites à respecter. Montrez-vous équilibré. Est-ce toujours déplacé de parler d’un souci à un parent ? Dans quel cas est-ce approprié ? Si vous définissez ensemble des limites raisonnables, cette situation ne devrait plus poser problème. (Principe biblique : Philippiens 4:5.)

^ § 4 Les prénoms ont été changés.

^ § 9 J. Gottman, N. Silver, Les couples heureux ont leurs secrets. Les sept lois de la réussite, trad. D. Beaulieu, Paris, Éditions Jean-Claude Lattès, coll. Pocket, 2000, p. 243-244.