De nombreuses personnes et organisations se démènent pour améliorer la qualité de vie en Afrique. Pourtant, ce continent est toujours en proie à des problèmes qui semblent insolubles.

Trafic de cornes

En Afrique du Sud, 1 004 rhinocéros ont été tués illégalement en 2013, contre seulement 13 en 2007. Toutefois, malgré cette offre accrue de cornes de rhinocéros, la demande reste si forte que leur prix au kilo dépasse parfois celui de l’or. Une seule corne peut valoir jusqu’à 400 000 euros.

SUJET DE RÉFLEXION : Les gouvernements seront-ils un jour capables d’éliminer la criminalité ? (Jérémie 10:23).

Corruption non dénoncée

Selon Transparency International, les pays d’Afrique de l’Est ont l’un des taux de corruption les plus élevés au monde. Cependant, environ 90 % des victimes ne la dénoncent pas. Un porte-parole de la section kenyane de Transparency International déclare : « Les citoyens ne semblent pas faire confiance à leurs gouvernements pour répondre aux dénonciations de corruption. »

CE QUE LA BIBLE DIT : « Le pot-de-vin aveugle les clairvoyants » (Exode 23:8).

Internet

Selon l’Union internationale des télécommunications, on prévoyait que, fin 2014, près de 20 % des Africains utiliseraient Internet. En Afrique, le nombre d’abonnements à l’Internet mobile augmente à un rythme deux fois plus élevé que la moyenne mondiale.