POUR construire leurs rayons de miel, les abeilles (Apis mellifera) utilisent la cire que sécrètent les glandes qu’elles ont sous l’abdomen. Le rayon de miel est considéré comme une construction des plus ingénieuses. Pourquoi ?

Considérez ceci : Depuis des siècles, les mathématiciens pressentaient que, pour utiliser l’espace de façon optimale et avec un minimum de matériaux de construction, la division en hexagones est plus avantageuse que celle en triangles équilatéraux, en carrés ou en toutes autres formes. Mais ce n’est qu’en 1999 qu’ils ont su expliquer pourquoi : cette année-là, le professeur Thomas Hales a démontré mathématiquement ce qu’il a appelé le « théorème du nid d’abeille ». Il a prouvé que l’hexagone régulier est la forme la plus appropriée pour diviser un espace en parties égales avec une structure minimale.

En construisant des alvéoles hexagonales, les abeilles utilisent au mieux l’espace dont elles disposent : elles produisent un rayon de miel léger mais solide avec un minimum de cire, et y entreposent un maximum de miel. Pas étonnant que le rayon de miel ait été qualifié de « chef-d’œuvre architectural » !

Aujourd’hui, les scientifiques s’inspirent du rayon de miel pour créer des structures qui, tout en étant solides, optimisent l’espace. Les ingénieurs en aéronautique, par exemple, utilisent des panneaux en « nid d’abeille » pour concevoir des avions à la fois plus solides et plus légers, et donc qui consomment moins.

Qu’en pensez-vous ? La structure ingénieuse du rayon de miel est-elle le produit du hasard ? Ou d’une conception ?