Dans quel but Dieu a-t-il créé la terre ?

« Voici ce qu’a dit Jéhovah, [...] Celui qui a formé la terre et qui l’a faite, [...] qui ne l’a pas créée tout simplement pour rien, qui l’a formée pour être habitée » (Isaïe 45:18).

CE QUE CERTAINS DISENT

Beaucoup prétendent que la terre est le fruit du hasard. Certaines religions enseignent que c’est un lieu d’habitation temporaire où Dieu met les humains à l’épreuve pour voir qui mérite de vivre au ciel et qui mérite d’aller en enfer.

CE QUE LA BIBLE DIT

La Bible dit que « Dieu créa les cieux et la terre » (Genèse 1:1). Il a déclaré au premier couple humain : « Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la ; tenez dans la soumission [...] toute créature vivante qui se meut sur la terre » (Genèse 1:28). Il n’a évoqué la mort que comme conséquence de la désobéissance (Genèse 2:17). Dieu prévoyait donc que la terre soit un lieu d’habitation éternel pour l’humanité. Elle devait être remplie d’humains obéissants qui en prendraient soin et y vivraient pour toujours.

 La terre sera-t-elle détruite ?

« Il a fondé la terre sur ses lieux fixes ; elle ne chancellera pas pour des temps indéfinis, oui pour toujours » (Psaume 104:5).

CE QUE CERTAINS DISENT

Les scientifiques ont envisagé divers scénarios dans lesquels la terre pourrait être détruite ou devenir inhabitable. Citons des catastrophes naturelles comme une collision avec un astéroïde ou une comète, des super-éruptions volcaniques, l’extinction du soleil ou le réchauffement planétaire, ou encore des catastrophes provoquées par l’homme, comme une guerre nucléaire ou le bioterrorisme.

CE QUE LA BIBLE DIT

Le projet de Dieu pour la terre n’a pas changé. La Parole de Dieu dit clairement : « La terre tient pour des temps indéfinis [ou : pour l’éternité] » (Ecclésiaste 1:4). Et elle sera toujours habitée : « Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours » (Psaume 37:29).

POURQUOI S’EN SOUCIER ?

Pensant que la terre finira par être détruite, certains pillent sans aucun scrupule ses précieuses ressources. D’autres ont perdu espoir en l’avenir et ne vivent que pour le présent. Une telle vie a souvent peu de sens. À l’inverse, si nous sommes convaincus que nous pouvons vivre pour toujours sur la terre, nous prendrons plus facilement des décisions qui seront pour notre bien et celui de notre famille, que ce soit à court ou à long terme.

Sommes-nous destinés à vivre au ciel ?

« Pour ce qui est des cieux, à Jéhovah appartiennent les cieux, mais la terre, il l’a donnée aux fils des hommes » (Psaume 115:16).

CE QUE CERTAINS DISENT

Beaucoup croient que tous les bons vont au ciel.

CE QUE LA BIBLE DIT

Les cieux appartiennent à Dieu, mais la terre est pour les humains. La Bible parle de « la terre habitée à venir » (Hébreux 2:5). Jésus a été le premier homme à monter au ciel. Et la Bible indique qu’un nombre limité de personnes choisies par Dieu iront également au ciel dans un but bien précis. Depuis les cieux, elles vont « régner sur la terre » aux côtés de Jésus (Révélation 5:9, 10 ; Luc 12:32 ; Jean 3:13).

POURQUOI S’EN SOUCIER ?

La croyance selon laquelle tous les bons vont au ciel n’est pas compatible avec ce que la Bible enseigne. Si Dieu faisait monter tous les bons au ciel, cela voudrait dire qu’il n’aurait pas réussi à réaliser son projet pour la terre et que ses promesses concernant la vie éternelle sur la terre sont fausses. Mais la Parole de Dieu promet : « Espère en Jéhovah et garde sa voie, et il t’élèvera pour prendre possession de la terre » (Psaume 37:34).