SUR la rive est de la Motoyasu, à Hiroshima (Japon), se dresse un bâtiment resté en ruine depuis 1945. Pourquoi n’a-t-il toujours pas été reconstruit, près de 70 ans plus tard ?

Achevé en 1915, ce bâtiment à trois étages, en brique et en ciment, servait à l’origine de hall d’exposition pour mettre en avant la production industrielle. Mais tout a changé le 6 août 1945, à 8 h 15. À cet instant précis, la première bombe atomique utilisée dans une guerre a explosé à 550 mètres au-dessus de la ville, presque à la verticale du hall d’exposition. Toutes les personnes présentes à l’intérieur sont mortes sur le coup. Cependant, la structure du bâtiment est restée debout.

Préservé mais jamais reconstruit, « c’est un symbole dur et puissant de la force la plus destructrice que l’homme ait jamais créée », déclare un article de l’Unesco *. En 1996, le bâtiment a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco en tant que mémorial de la Paix d’Hiroshima.

Malheureusement, bien qu’émouvants, de tels monuments n’ont jamais fait cesser les guerres, souvent causées par l’avidité, le nationalisme et les haines raciales, religieuses et tribales. Serons-nous un jour débarrassés de la guerre ?

La Bible répond que oui ! « [Dieu] fait cesser les guerres jusqu’à l’extrémité de la terre, lit-on en Psaume 46:9. L’arc, il le brise, oui il met en pièces la lance ; il brûle les chariots au feu. » Il remplacera aussi les gouvernements humains par son propre gouvernement mondial : le Royaume de Dieu, dirigé par Jésus Christ, le « Roi des rois » (Révélation 11:15 ; 19:16).

Les monuments qui rappellent la folie de la guerre ne seront alors plus nécessaires. Isaïe 65:17 dit : « On ne se rappellera pas les choses anciennes [les douleurs et les peines actuelles], et elles ne monteront pas au cœur. »

^ § 4 Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.