LE DÉFI

Tu es en train de parler avec un ami et tu reçois un message. Que dois-tu faire ?

  1. Lire le message tout en continuant de parler.

  2. T’excuser auprès de ton ami et lire le message.

  3. Ne pas lire le message et continuer la conversation.

Le choix que tu feras a-t-il de l’importance ? Absolument !

CE QUE TU DOIS SAVOIR

Communiquer par textos avec un ami alors qu’on est en train de parler avec un autre, c’est comme pratiquer son sport préféré sans en respecter les règles. « Mais ce sont des amis », répliqueras-tu peut-être. Raison de plus pour avoir de bonnes manières ! Cela ne signifie pas faire des manières. Mais dis-toi bien que si tu ne respectes pas les règles du savoir-vivre avec tes amis, tôt ou tard ce ne seront plus tes amis.

Pourquoi ? Parce que les gens n’aiment pas qu’on soit impoli avec eux. Beth * (26 ans) confie : « Ça m’agace qu’une amie regarde son téléphone sans arrêt alors que je suis en train de lui parler ! J’ai l’impression qu’elle s’ennuie avec moi. » D’après toi, combien de temps Beth va-t-elle garder une amie de ce genre ?

Et toi, respectes-tu les règles du savoir-vivre ? Revenons au scénario de la partie « Le défi ». À ton avis, quelle est la meilleure option ? Tu n’as sans doute pas retenu l’option A. Mais que penses-tu des options B et ? Est-ce mal d’interrompre une conversation juste pour regarder un texto ? À l’inverse, est-ce mal de ne pas lire un texto juste pour continuer une conversation ?

Comme tu peux le voir, ce n’est pas si simple de savoir comment se comporter. Mais la Bible peut t’aider. Elle conseille : « Comme vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites de même pour eux » (Luc 6:31). Tu peux appliquer ce conseil quand tu communiques par textos. Comment ?

 CE QUE TU PEUX FAIRE

Choisis le moment. « Parfois, je reçois des messages très tard dans la nuit et ça me réveille, raconte Richard (25 ans). Si au moins c’était pour quelque chose d’important ! » Pose-toi la question : « Est-ce que j’envoie des textos à mes amis à des heures où ils se reposent peut-être ? » (Principe biblique : Ecclésiaste 3:1.)

Mets-y les formes. La communication passe par les mots, le ton de la voix, les expressions du visage et le langage corporel. Malheureusement, la plupart de ces éléments sont absents des textos. Alors, comment compenser ? « Respecte les règles élémentaires de la politesse, suggère Jasmine (23 ans). Demande “comment ça va ?”, et utilise des mots comme “s’il te plaît” et “merci”. » (Principe biblique : Colossiens 4:6.)

Utilise ton bon sens. Revenons au scénario de la partie « Le défi ». Si tu attends un message important, il te faudra peut-être interrompre la conversation en t’excusant. Mais en général, un message peut attendre. « Ton téléphone sera toujours là quand ton ami aura fini de parler, fait remarquer Amy (17 ans), mais ton ami ne sera peut-être plus là quand tu auras fini de répondre au message. » Fais aussi preuve de bon sens quand tu es à une fête. « Ne passe pas ton temps à lire et à envoyer des messages, recommande Jane (18 ans). Sinon, c’est comme si tu disais aux autres : “Je m’ennuie avec vous ; je préférerais être ailleurs.” »

Réfléchis avant d’appuyer sur « Envoyer ». Ton message risque-t-il d’être mal compris ? Pourquoi ne pas utiliser des émoticones pour donner à ton message le ton voulu ? « Si tu plaisantes, ajoute un smiley, conseille Amber (21 ans). Parfois, les gens se vexent — et même des disputes éclatent — parce qu’ils ont pris une blague au sérieux. » (Principe biblique : Proverbes 12:18.)

Comme tu le vois, le respect des règles du savoir-vivre quand on reçoit ou qu’on envoie des textos est incontournable !

Sujet de réflexion : Les bonnes manières sont fondées sur l’amour. Comment cette qualité se manifeste-t-elle ? La Bible déclare : « L’amour est patient et bon. L’amour n’est pas jaloux, il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, n’agit pas de façon inconvenante, ne cherche pas ses propres intérêts, ne s’irrite pas » (1 Corinthiens 13:4, 5). Quelle facette de l’amour dois-tu travailler en particulier ?

^ § 11 Certains prénoms ont été changés.