VILLAGES FLOTTANTS, marchés grouillants et rues envahies de motos transportant toutes sortes de choses, des poulets vivants aux réfrigérateurs... Voilà le genre de spectacles qu’offre le Cambodge.

Les Cambodgiens sont connus pour être chaleureux, amicaux et solidaires. Dans la vie de tous les jours, ils peuvent s’adresser les uns aux autres en s’appelant « frère », « sœur », « tante », « oncle », « grand-mère » ou « grand-père », même s’ils se voient pour la première fois !

Certains Cambodgiens vivent sur des bateaux aménagés. D’autres, dans des maisons construites sur pilotis ou sur plateformes flottantes. Il existe même des écoles, des cliniques, des stations d’essence et des marchés flottants.

Le pitaya, ou fruit du dragon, est très apprécié au Cambodge.

Le riz est l’ingrédient majeur de la cuisine cambodgienne. Un repas typique comporte trois ou quatre plats aux saveurs aigres, douces et salées, dont généralement une soupe. Le poisson est particulièrement apprécié.

 Il y a 2 000 ans, les marchands et les voyageurs indiens qui se rendaient en Chine ont commencé à fréquenter les côtes cambodgiennes. Ils y échangeaient de la soie et des métaux contre des épices, du bois aromatique, de l’ivoire et de l’or. Petit à petit, le Cambodge s’est imprégné des cultures indienne et chinoise. L’hindouisme et le bouddhisme s’y sont développés. Aujourd’hui, plus de 90 % de la population est bouddhiste.

Au Cambodge, les Témoins de Jéhovah communiquent le message d’espoir contenu dans la Bible. Ils ont déjà aidé de nombreuses personnes au moyen du livre Qu’enseigne réellement la Bible ? Il est disponible en 250 langues, dont le cambodgien.

Plus de 1 500 personnes étudient la Bible avec les Témoins de Jéhovah au Cambodge et trouvent les réponses à des questions comme « Où sont les morts ? » et « Quel est le projet de Dieu pour la terre ? ».

Le livre Qu’enseigne réellement la Bible ?, publié par les Témoins de Jéhovah, est disponible en cambodgien.