Aller au contenu

Aller au sommaire

 HASARD OU CONCEPTION ?

La lanterne d’une luciole Photuris

La lanterne d’une luciole Photuris

LA LANTERNE, ou organe lumineux, d’une luciole appartenant au genre Photuris * est recouverte d’écailles en dents de scie qui augmentent considérablement l’intensité de la lumière produite par l’insecte.

Écailles en dents de scie.

Considérez ceci : Des chercheurs ont découvert que les minuscules écailles qui recouvrent la lanterne de certaines lucioles forment un revêtement en dents de scie, un peu comme des bardeaux ou des tuiles qui se chevauchent. Chaque écaille est surélevée à l’une de ses extrémités de seulement trois micromètres (soit moins d’un vingtième de l’épaisseur d’un cheveu). Pourtant, cette inclinaison microscopique permet à la lanterne d’émettre 50 % de lumière de plus que si les écailles formaient une surface plane !

Pourrait-on s’inspirer de ce principe pour améliorer le rendement lumineux des diodes électroluminescentes (LED), utilisées dans les appareils électroniques ? Pour le savoir, des scientifiques ont habillé des LED d’un revêtement en dents de scie semblable à celui qui entoure la lanterne de la luciole. Avec quel résultat ? L’émission de lumière a augmenté de 55 % ! La physicienne Annick Bay conclut : « L’aspect le plus important de ce travail est de montrer combien nous pouvons apprendre en observant attentivement la nature. »

Qu’en pensez-vous ? La lanterne de cette luciole Photuris est-elle le produit du hasard ? Ou d’une conception ?

^ § 3 Les scientifiques n’ont pas encore étudié toutes les espèces de ce genre.