Qu’est-ce que la dépression ?

« J’ai perdu contenance, je me suis incliné à l’extrême ; tout le long du jour j’ai circulé, attristé » (Psaume 38:6).

CE QUE LES CHERCHEURS DISENT

Il arrive à tout le monde d’avoir des hauts et des bas. Mais la dépression, elle, est une maladie qui perturbe au quotidien les activités d’une personne. Tous les chercheurs ne placent pas au même endroit la frontière entre la tristesse « normale » et la tristesse liée à la dépression. En tout cas, certaines personnes sont assaillies par des pensées négatives, et souffrent parfois d’un manque d’estime de soi et d’une culpabilité excessive.

CE QUE LA BIBLE DIT

La Bible parle d’hommes et de femmes qui ont été profondément démoralisés. Hanna, par exemple, « avait l’âme amère », ou selon d’autres traductions, était « très affligée », « très triste » (1 Samuel 1:10 ; Bible en français courant ; Parole de Vie). Le prophète Éliya, lui, a un jour été si désespéré qu’il a demandé à Dieu de lui enlever la vie ! (1 Rois 19:4).

Les chrétiens du Ier siècle ont été encouragés à « parle[r] de façon consolante aux âmes déprimées » (1 Thessaloniciens 5:14). Selon un ouvrage de référence, l’expression « âmes déprimées » peut s’appliquer à ceux « qui sont temporairement submergés par les pressions de la vie ». De toute évidence, même des hommes et des femmes fidèles du passé ont parfois été déprimés.

 Si quelqu’un est dépressif, est-ce de sa faute ?

« Toute la création ne cesse de gémir ensemble et de souffrir ensemble » (Romains 8:22).

CE QUE LA BIBLE DIT

La maladie est une conséquence de la rébellion du premier couple humain. Par exemple, on lit en Psaume 51:5 : « Dans la faute j’ai été mis au monde dans les douleurs, et dans le péché ma mère m’a conçu. » Romains 5:12 explique : « Par un seul homme [le premier humain, Adam] le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et [...] ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché. » Puisque nous avons hérité d’Adam l’imperfection, chacun de nous est sujet à la maladie, tant physique que psychique. C’est pourquoi « toute la création ne cesse de gémir ensemble et de souffrir ensemble » (Romains 8:22). Cependant, la Bible offre une espérance qu’aucun médecin ne peut offrir : la vie dans un monde nouveau de paix où toutes les maladies, y compris la dépression, auront disparu grâce à l’intervention de Dieu (Révélation 21:4).

Comment lutter contre la dépression ?

« Jéhovah est près de ceux qui ont le cœur brisé ; et il sauve ceux qui ont l’esprit écrasé » (Psaume 34:18).

POURQUOI C’EST IMPORTANT

Vous n’avez pas la totale maîtrise de votre situation, et personne n’est à l’abri de coups durs (Ecclésiaste 9:11, 12). Vous pouvez cependant prendre des mesures concrètes pour ne pas laisser les pensées négatives dominer votre vie.

CE QUE LA BIBLE DIT

La Bible reconnaît que ceux qui sont malades ont besoin d’un médecin (Luc 5:31). Si donc vous souffrez d’un trouble de l’humeur, il n’y a rien de mal à rechercher une aide médicale. La Bible souligne aussi la valeur de la prière. Elle dit par exemple en Psaume 55:22 : « Jette ton fardeau sur Jéhovah lui-même, et lui te soutiendra. Il ne permettra jamais que le juste chancelle. » La prière n’est pas une béquille psychologique ; c’est un moyen de communiquer avec Jéhovah Dieu, qui est « près de ceux qui ont le cœur brisé » (Psaume 34:18).

Vous pouvez aussi confier vos sentiments à un ami proche (Proverbes 17:17). « Quelqu’un qui partage ma foi m’a gentiment amenée à parler de ma dépression, raconte Daniela, Témoin de Jéhovah. Ça faisait des années que j’évitais d’aborder le sujet, mais en fait, c’était ce dont j’avais besoin depuis le début. J’ai été surprise du soulagement que ça m’a apporté. »