Davey Loos est un biochimiste belge. À une époque, il doutait de l’existence d’un Créateur et croyait en l’évolution. Mais il a changé d’avis. Qu’est-ce qui a poussé ce chercheur à revoir son point de vue sur l’origine de la vie ? Réveillez-vous ! l’a interrogé sur son domaine de recherche et sur sa foi.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la recherche scientifique ?

À l’université, j’ai étudié la chimie. J’étais particulièrement fasciné par les protéines et les acides nucléiques, qui sont de loin les molécules les plus complexes sur terre. J’étais aussi intrigué par la façon dont certaines molécules utilisent la lumière solaire.

Étiez-vous croyant ?

Quand j’étais petit, oui. Mais au cours de mes études à l’université catholique de Louvain, on m’a enseigné que ce sont des processus naturels qui ont donné naissance aux mécanismes qu’on observe chez les êtres vivants. À entendre mes professeurs, certains de ces processus étaient très compliqués, et comme c’étaient des scientifiques expérimentés, je croyais ce qu’ils me disaient. Au final, j’ai cessé de croire en Dieu.

Pourquoi avoir reconsidéré la question de l’origine de la vie ?

En 1999, j’ai retrouvé un ancien camarade de classe qui était devenu Témoin de Jéhovah. J’ai assisté à un office de sa religion. Vers la même époque, un Témoin de Jéhovah est passé chez moi et m’a donné le livre Y a-t-il un Créateur qui se soucie de vous ? *.

Qu’avez-vous pensé de ce livre ?

J’ai été impressionné par la qualité des recherches qui avaient été faites. J’ai commencé à me demander si l’évolution expliquait vraiment l’apparition des mécanismes qu’on observe dans la nature.

Quels mécanismes vous impressionnaient ?

Mon travail de biochimiste m’amenait à étudier des molécules présentes dans les cyanobactéries, qui vivent dans  l’océan. Ce sont des micro-organismes qui ne dépendent pas d’autres êtres vivants pour se nourrir. Certains chercheurs pensent qu’il s’agit des toutes premières formes de vie apparues sur terre. Ces micro-organismes mettent en œuvre un processus chimique extrêmement complexe, qu’on ne comprend toujours pas pleinement : ils utilisent l’énergie de la lumière solaire pour transformer l’eau et le dioxyde de carbone en nutriments. J’étais aussi émerveillé par l’incroyable efficacité avec laquelle les cyanobactéries captent la lumière.

Les feuilles aussi utilisent la lumière pour fabriquer des nutriments. Qu’est-ce que ces bactéries ont d’exceptionnel ?

Plus on s’enfonce dans les profondeurs de la mer, moins il y a de lumière. Les cyanobactéries qui y vivent doivent donc capter la moindre particule d’énergie lumineuse qui leur parvient. Elles le font au moyen d’antennes hautement sophistiquées. L’énergie recueillie est transmise à des centres réactionnels quasiment sans aucune perte. Le mécanisme de ces « capteurs de lumière » a même éveillé l’intérêt des fabricants de panneaux solaires. Bien sûr, ces panneaux sont loin d’être aussi efficaces que les systèmes utilisés par les cyanobactéries.

Qu’en avez-vous conclu ?

J’ai pensé à tous ces ingénieurs qui essaient d’imiter les merveilleux mécanismes présents chez les êtres vivants, et je me suis dit que la vie avait dû être conçue par Dieu.

J’ai pensé à tous ces ingénieurs qui essaient d’imiter les merveilleux mécanismes présents chez les êtres vivants, et je me suis dit que la vie avait dû être conçue par Dieu. Mais ma foi n’est pas basée seulement sur mes recherches scientifiques. Elle est aussi basée sur un examen minutieux de la Bible.

Qu’est-ce qui vous a convaincu que la Bible vient de Dieu ?

Une des nombreuses choses qui m’ont convaincu, c’est l’accomplissement précis des prophéties bibliques. Par exemple, des siècles à l’avance, Isaïe avait décrit la mort et l’enterrement de Jésus en donnant de nombreux détails. Nous savons que cette prophétie n’a pas été écrite après coup puisqu’on en a retrouvé une copie à Qumrân qui date d’une centaine d’années avant la naissance de Jésus.

La prophétie annonçait : « Il fera sa tombe auprès des méchants, et auprès de la classe des riches dans sa mort » (Isaïe 53:9, 12). Fait remarquable, Jésus a été exécuté avec des criminels mais a été enterré dans la tombe d’une famille riche. Ce n’est qu’un exemple des innombrables prophéties qui se sont accomplies et qui m’ont convaincu que la Bible est inspirée de Dieu (2 Timothée 3:16). Par la suite, je suis devenu Témoin de Jéhovah.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre religion ?

Notre foi n’est pas aveugle. Elle tient compte des faits scientifiques.

Notre foi n’est pas aveugle. Elle tient compte des faits scientifiques. Et les principes qui nous guident sont solidement basés sur la Bible. En tant que Témoin de Jéhovah, j’aime parler aux autres du message réconfortant de la Bible et les aider à trouver des réponses à leurs questions.

^ § 9 Publié par les Témoins de Jéhovah.