Est-il courant de fêter Halloween dans votre région ? Aux États-Unis et au Canada, Halloween est une fête très populaire, qui a lieu le 31 octobre. Les traditions qui y sont rattachées se retrouvent dans beaucoup de fêtes célébrées dans le monde. Celles-ci portent parfois un nom différent, mais elles tournent toutes autour du même thème : l’accès au monde des esprits, qu’il s’agisse des esprits des morts, de fées, de sorcières, ou même du diable et de démons (voir ci-dessous  « Fêtes semblables »).

VOUS ne croyez peut-être pas personnellement aux êtres surnaturels. Pour vous, Halloween, ou toute autre fête de ce genre, n’est peut-être qu’une occasion de vous amuser et d’apprendre à vos enfants à faire travailler leur imagination. Mais beaucoup de personnes y voient un danger pour les raisons suivantes :

  1. « Halloween, explique l’Encyclopédie du folklore américain (angl.), a essentiellement pour but d’accéder aux forces spirituelles, dont beaucoup menacent ou effraient les humains » (voir l’encadré  « Historique »). De la même façon, de nombreuses fêtes semblables à Halloween ont des origines païennes et sont  profondément enracinées dans le culte des ancêtres. Aujourd’hui encore, des gens du monde entier profitent de ces fêtes pour entrer en contact avec ce qu’ils pensent être les esprits des morts.

  2. Même si Halloween est surtout considérée comme une fête américaine, elle fait chaque année des adeptes dans de plus en plus de pays. Or, beaucoup de ces personnes ne savent pas que les symboles, décorations et coutumes d’Halloween sont d’origine païenne et ont souvent un lien avec les êtres surnaturels et les forces occultes (voir  « Les origines », page 7).

  3. Des milliers d’adeptes de la Wicca (une religion pratiquant la sorcellerie) suivent d’anciens rites celtes. Ils appellent Halloween sous son ancien nom, la Samain, et la considèrent comme la nuit la plus sacrée de l’année. Le quotidien USA Today rapporte les propos de l’un d’entre eux, qui se dit sorcier : « Les chrétiens “ne s’en rendent pas compte, mais ils célèbrent notre fête en même temps que nous. [...] Nous en sommes heureux”. »

  4.   Des fêtes comme Halloween sont en contradiction avec les enseignements bibliques. La Bible avertit : « Qu’on ne trouve parmi vous [...] personne qui s’adonne à la magie ou à la divination, qui observe les présages ou se livre à la sorcellerie, qui jette des sorts ou qui interroge d’une manière ou d’une autre les esprits des morts » (Deutéronome 18:10, 11, Bible en français courant ; voir aussi Lévitique 19:31 ; Galates 5:19-21).

Ainsi, il est utile de connaître les origines troubles d’Halloween et d’autres fêtes semblables. Cette compréhension vous poussera peut-être à choisir, comme beaucoup d’autres, de ne pas participer à ces fêtes.

« Les chrétiens “ne s’en rendent pas compte, mais ils célèbrent notre fête en même temps que nous. [...] Nous en sommes heureux” » (un « sorcier » cité dans USA Today).

^ § 37 Halloween est une contraction de l’anglais All Hallow Even, qui signifie littéralement « le soir de tous les saints », c’est-à-dire la veille de la Toussaint.