Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE

Protégez-vous de la criminalité !

Protégez-vous de la criminalité !

« D’habitude, mes amis me raccompagnent à pied quand il fait nuit. Mais un soir, j’étais tellement fatiguée que j’ai pris un taxi.

« Le chauffeur ne m’a pas ramenée chez moi. Il m’a emmenée sur un terrain abandonné, où il a essayé de me violer. J’ai crié de toutes mes forces, et il a reculé. Quand il s’est approché à nouveau, j’ai hurlé, et je me suis enfuie.

« Avant, je me disais : “À quoi ça peut bien servir de crier ?” Mais je me suis rendu compte que ça marchait ! » (KARIN *).

DANS beaucoup d’endroits, la criminalité est un danger constant. Par exemple, un juge a déclaré : « La question n’est pas de savoir si un jour on sera pris pour cible, mais quand. C’est la triste réalité. » Bien sûr, ce n’est pas le cas partout. Mieux vaut cependant ne pas être insouciant, car l’insouciance rend vulnérable.

Que la criminalité soit fréquente ou pas là où vous vivez, comment améliorer votre sécurité et celle de votre famille ? Vous pourriez suivre ce principe biblique : « Un homme prudent voit venir le malheur et se met à l’abri. Les ignorants y donnent tête baissée et le paient cher » (Proverbes 22:3, Bible en français courant). La police recommande d’ailleurs de prendre des mesures préventives pour se protéger contre la criminalité.

Les blessures physiques et la perte de biens matériels ne sont pas les seules conséquences de la criminalité. De nombreuses victimes souffrent aussi de troubles affectifs et psychiques durables. C’est pourquoi nous devons faire tout notre possible pour renforcer notre sécurité ! Voyons quelques mesures concrètes qui vous protégeront de quatre types d’actes criminels : vol aggravé, agression sexuelle, cybercriminalité et usurpation d’identité.

 VOL AGGRAVÉ

Qu’est-ce que c’est ? C’est un vol commis en employant la force ou la menace.

Quel effet a-t-il sur les victimes ? Après une série de vols à main armée en Grande-Bretagne, un procureur a remarqué que les victimes, qui n’avaient pourtant pas été blessées, souffraient toutes d’angoisse. « Plusieurs disent qu’elles sont stressées en permanence et dorment mal. Quasiment toutes affirment que ce qu’elles ont vécu a sérieusement perturbé leur vie professionnelle. »

Que pouvez-vous faire ?

  • Les voleurs sont des opportunistes. Soyez attentif à ce qui se passe autour de vous.

    Soyez vigilant. Les voleurs sont des opportunistes. Ils ciblent ceux qui sont sans méfiance. Alors observez les gens qui vous observent. Soyez attentif à ce qui se passe autour de vous. Ne consommez pas de drogue ni de quantité excessive d’alcool, ce qui trouble les sens et fausse le jugement. « Quand on boit ou qu’on se drogue, c’est plus dur d’avoir les idées claires et de repérer un danger potentiel », explique une encyclopédie médicale.

  • Protégez vos biens. Pensez à bien fermer votre voiture, ainsi que les portes et les fenêtres de votre maison. Ne laissez jamais un inconnu rentrer chez vous. Placez les objets de valeur à l’abri des regards ; ne les exhibez pas. « La sagesse est avec les modestes », déclare Proverbes 11:2. Les voleurs, par exemple des enfants en détresse, s’en prennent souvent à ceux qui font étalage de leurs bijoux ou de leurs appareils électroniques.

  • Renseignez-vous. « L’imbécile estime toujours qu’il agit correctement, le sage accepte les conseils » (Proverbes 12:15, Bible en français courant). Si vous êtes en voyage, renseignez-vous auprès de gens fiables, comme les autorités locales. Ils peuvent vous indiquer les endroits à éviter et des moyens de vous protéger.

AGRESSION SEXUELLE

Qu’est-ce que c’est ? Ce n’est pas obligatoirement un viol. Ce peut être d’autres formes de contact sexuel imposé par la menace, la force ou l’intimidation.

Quel effet a-t-elle sur les victimes ? « Le plus triste, c’est qu’on ne souffre pas seulement pendant l’agression, explique une victime. Ça vous reste et vous hante pendant longtemps. Ça change votre vision des choses. Ça transforme même la vie de ceux que vous aimez. » Évidemment, la victime n’est pas responsable de l’agression sexuelle. Le seul responsable, c’est l’agresseur.

Que pouvez-vous faire ?

  • Écoutez votre instinct. Un service de police de Caroline du Nord (États-Unis) conseille : « Si un endroit ou un individu vous met mal à l’aise, partez. Ne laissez personne vous convaincre de rester si votre instinct vous dit le contraire. »

  • Soyez sûr de vous et déterminé. Les prédateurs sexuels recherchent des personnes sans méfiance et vulnérables. Alors marchez d’un pas assuré et restez vigilant.

  • Soyez réactif. Surtout, criez ! (Deutéronome 22:25-27). Fuyez ou défendez-vous en utilisant l’effet de surprise. Si possible,  courez vers un endroit sûr et appelez la police *.

CYBERCRIMINALITÉ

Qu’est-ce que c’est ? Ce sont des infractions commises au moyen d’Internet. Ce peut être des fraudes fiscales ou sur les prestations sociales, des fraudes à la carte bancaire, la non-livraison d’une commande, ou encore des enchères ou des investissements frauduleux.

Quel effet a-t-elle sur les victimes ? La cybercriminalité coûte aux victimes, mais aussi à la société dans son ensemble, des milliards d’euros. Sandra, par exemple, a reçu un e-mail qui semblait venir de sa banque. On lui demandait de mettre à jour ses coordonnées bancaires en ligne. Quelques minutes après avoir envoyé ces informations, c’est le choc : elle se rend compte que 3 000 euros ont été transférés de son compte vers une banque à l’étranger ! Elle venait de se faire escroquer.

Que pouvez-vous faire ?

  • Soyez prudent ! Ne vous laissez pas tromper par des sites en apparence professionnels. Dites-vous bien qu’aucune institution financière authentique ne vous demanderait par e-mail des informations confidentielles. Avant de faire des achats ou des investissements en ligne, assurez-vous de la bonne réputation de la société. « Le naïf croit tout ce qu’on dit, mais le prudent regarde où il met les pieds » (Proverbes 14:15, Bible des Peuples). Méfiez-vous quand vous avez affaire à des sociétés situées à l’étranger : s’il y a un problème, ce sera peut-être plus difficile de le résoudre.

  • Renseignez-vous sur la société. Demandez-vous : « Quelle est l’adresse physique de la société ? Le numéro de téléphone est-il exact ? Mon achat comportera-t-il des frais cachés ? Quand ma commande sera-t-elle livrée ? Puis-je la renvoyer ou me faire rembourser ? »

  • Si une offre a l’air trop belle pour être vraie, méfiez-vous. Ceux qui sont avides ou qui veulent tout avoir sans rien payer sont les cibles favorites des cybercriminels. On vous proposera peut-être un maximum d’argent pour un minimum d’efforts, un prêt ou une carte bancaire alors que vous avez un fort taux d’endettement, ou de gros bénéfices sur un investissement « à faible risque »... La Commission fédérale américaine du commerce (FTC) prévient : « Prenez le temps d’évaluer le sérieux d’une offre d’investissement. Plus les bénéfices annoncés sont élevés, plus le risque est gros. Ne laissez jamais un établissement bancaire vous pousser à faire un investissement avant d’avoir analysé les risques. »

USURPATION D’IDENTITÉ

Qu’est-ce que c’est ? C’est obtenir et utiliser illégalement des informations sur l’identité d’une personne afin de commettre une fraude ou une autre infraction.

Quel effet a-t-elle sur les victimes ? Les usurpateurs peuvent utiliser votre identité pour obtenir des cartes bancaires, des prêts ou pour ouvrir de nouveaux comptes. Puis ils accumulent des dettes en votre nom ! Et même si vous arrivez à les faire annuler, vous risquez d’être interdit bancaire pendant un certain temps. « Quand on a une mauvaise réputation financière, toutes les portes se ferment. C’est pire que de se faire voler de l’argent », témoigne une victime.

Que pouvez-vous faire ?

  • Protégez vos données confidentielles. Si vous faites des achats ou des opérations bancaires en ligne, changez régulièrement vos mots de passe, surtout si vous avez utilisé un ordinateur public. Méfiez-vous des  e-mails vous demandant des données personnelles confidentielles.

    Les usurpateurs d’identité n’utilisent pas seulement les ordinateurs. Ils essaient par tous les moyens de mettre la main sur des documents importants, comme des relevés de compte, des chéquiers, des cartes bancaires ou un numéro de sécurité sociale. Alors conservez tout cela précieusement. Détruisez tous les documents sensibles avant de les jeter. Et bien sûr, si vous avez l’impression qu’un document a été perdu ou volé, signalez-le immédiatement.

  • Surveillez vos comptes. « La vigilance est une arme efficace contre [...] l’usurpation d’identité », affirme la FTC. Elle ajoute : « La détection rapide d’une éventuelle usurpation d’identité peut faire une grosse différence. » C’est pourquoi surveillez régulièrement vos relevés de compte, au minimum tous les mois, et soyez attentif à la moindre opération inhabituelle.

Bien sûr, aujourd’hui, il n’y a aucune garantie. Même les plus prudents ont été victimes d’un acte criminel. Cela dit, il est toujours avantageux de rechercher la sagesse contenue dans la Bible. « Ne l’abandonne pas, et elle te gardera. Aime-la, et elle te préservera » (Proverbes 4:6). Mieux encore : la Bible promet que la criminalité sera bientôt éliminée.

Bientôt la fin de la criminalité

Pourquoi pouvons-nous être sûrs que Dieu mettra un terme à la criminalité ? Pour plusieurs raisons :

  • Dieu veut éliminer la criminalité. « Moi, Jéhovah, j’aime la justice, je hais le vol avec l’injustice » (Isaïe 61:8).

  • Il en a le pouvoir. « Il est grand par la force, par l’équité et par la justice » (Job 37:23, Sainte Bible commentée de Fillion).

  • Il a promis de supprimer le méchant et de garder le juste en vie. « Ceux qui font du mal seront supprimés » (Psaume 37:9, Parole de Vie). « Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours » (Psaume 37:29).

  • Il a promis à ses fidèles un monde nouveau paisible. « Ceux qui sont doux posséderont la terre, et se réjouiront dans une paix profonde » (Psaume 37:11, Bible Pirot-Clamer).

Ces paroles touchent-elles votre cœur ? Dans ce cas, prenez le temps d’étudier la Bible pour en apprendre davantage sur ce que Dieu a prévu pour l’humanité. Aucun autre livre ne contient autant de sagesse pratique. Et aucun autre livre ne donne une espérance aussi certaine d’un avenir sans criminalité *.

Dieu promet un monde nouveau paisible où la criminalité aura disparu.

^ § 5 Les prénoms ont été changés.

^ § 22 La plupart des victimes d’agression sexuelle connaissent leur agresseur. Pour plus d’informations, voir le chapitre « Comment me protéger des prédateurs sexuels ? » à la page 228 du livre Les jeunes s’interrogent. Réponses pratiques, volume 1. Ce livre est téléchargeable sur www.jw.org.

^ § 44 Vous trouverez d’autres informations sur les enseignements fondamentaux de la Bible dans le livre Qu’enseigne réellement la Bible ? Demandez-en un exemplaire aux Témoins de Jéhovah ou lisez-le en ligne sur www.jw.org.