Dieu se soucie-t-il de ce que nous faisons de notre corps ?

« Ne te trouve pas parmi les buveurs de vin ni parmi les gloutons de viande » (Proverbes 23:20).

POURQUOI S’EN PRÉOCCUPER ?

La Bible n’est pas un livre de médecine. Elle ne réglemente pas non plus chaque aspect du comportement humain. Par contre, elle donne le point de vue de Dieu sur la santé, et nous avons tout intérêt à le connaître.

CE QUE LA BIBLE DIT

De nombreux passages bibliques révèlent ce que Dieu pense de la manière dont nous traitons notre corps. Par exemple, la Bible condamne les excès comme l’ivrognerie et la gloutonnerie (Proverbes 23:20). La Loi que Dieu a donnée à l’Israël antique comprenait des mesures qui empêchaient les maladies de se propager, ou même de se déclarer. Elle contenait aussi des instructions précises permettant d’éviter de se blesser (Deutéronome 22:8). C’est évident, la Bible nous encourage à prendre soin de notre corps et à préserver notre santé autant que possible.

 D’après la Bible, pourquoi tombons-nous malades ?

« Par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort » (Romains 5:12).

CE QUE CERTAINS DISENT

Beaucoup pensent que la maladie n’est qu’un caprice de l’évolution. D’autres croient que des forces mystérieuses, comme des esprits méchants, sont à l’origine de nos problèmes de santé.

CE QUE LA BIBLE DIT

Si nous tombons malades, c’est parce que nos premiers parents, Adam et Ève, se sont rebellés contre Dieu (Romains 5:12). Au départ, ils bénéficiaient d’une santé parfaite. Ils savaient qu’ils mourraient s’ils rejetaient les soins pleins d’amour de Dieu (Genèse 2:16, 17). Malgré tout, ils ont délibérément rompu leur amitié avec Dieu. Ils ont alors perdu la perfection *.

Nous avons hérité de la nature imparfaite de nos premiers parents rebelles. C’est pourquoi, malgré tous nos efforts pour supprimer la maladie, nous tombons malades.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE ?

La Bible enseigne que, si nous nous réconcilions avec Dieu en respectant ses principes, nous profiterons un jour d’une santé parfaite sur une terre paradisiaque (Isaïe 33:24). Dieu promet d’éliminer la souffrance, la maladie et la mort (Révélation 21:3, 4).

La Bible déconseille-t-elle les traitements médicaux ?

« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais ceux qui vont mal » (Matthieu 9:12).

CE QUE CERTAINS DISENT

Certains encouragent les guérisons miraculeuses (ou guérisons par la foi) plutôt que les traitements médicaux.

CE QUE LA BIBLE DIT

Aux temps bibliques, Dieu n’a pas empêché que des membres de son peuple exercent la médecine (Genèse 38:28 ; Colossiens 4:14). Rien dans la Bible n’indique que Dieu désapprouve l’usage de plantes médicinales, de pommades, de régimes alimentaires ou d’autres traitements médicaux. D’ailleurs, Jésus a admis : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais ceux qui vont mal » (Matthieu 9:12).

Cela dit, la Bible n’autorise pas le recours à n’importe quel traitement. Par exemple, elle n’approuve ni la pratique moderne de guérison par la foi, ni les remèdes qui font appel au spiritisme (Galates 5:19-21). Bien sûr, lorsque nous sommes malades, le bon sens nous dicte de rechercher rapidement les soins disponibles les plus appropriés, en dehors de ceux que la Bible condamne.

^ § 10 Dans cet article, les mots « parfait » et « perfection » font référence à la santé que Dieu avait donnée aux premiers humains, qui ne connaissaient ni la maladie ni la mort.