L’INDONÉSIE est constituée de plus de 17 000 îles. Ses habitants sont connus pour être extrêmement amicaux, patients, polis et hospitaliers.

Les repas indonésiens sont généralement à base de riz accompagné de plats souvent épicés ainsi que de fruits. Dans certaines régions, les familles mangent assises sur une natte ; elles prennent la nourriture avec leurs doigts et la plongent dans le riz. Beaucoup d’Indonésiens vous diront que cette façon de manger rend les aliments plus savoureux.

Le durian, qui contient une délicieuse pulpe crémeuse, est très apprécié malgré son odeur repoussante.

Les Indonésiens aiment l’art, la danse et la musique. L’angklung est un instrument de musique typique du pays ; il est composé de tubes de bambou suspendus dans un cadre. Ces tubes sont taillés de façon à produire des notes ou des accords bien précis quand on les agite. Pour jouer une mélodie, plusieurs musiciens doivent collaborer, chacun secouant son angklung au bon moment.

L’orang-outan, qui habite les forêts tropicales de Sumatra et de Bornéo, est le plus imposant de tous les animaux vivant dans les arbres. Un mâle adulte pèse jusqu’à 90 kilos et l’envergure de ses bras peut atteindre 2,40 mètres.

La culture indonésienne a largement été influencée par l’hindouisme et le bouddhisme jusqu’au XVsiècle. Puis l’islam s’est répandu au XVIsiècle. À la même époque, des Européens venus chercher des  épices ont amené avec eux les religions de la chrétienté.

Les Témoins de Jéhovah, connus dans le monde entier pour leur œuvre d’enseignement biblique, prêchent en Indonésie depuis 1931. Ce pays compte aujourd’hui plus de 22 000 Témoins. Ils font un effort tout particulier pour rencontrer les sourds. Dernièrement, plus de 500 personnes ont assisté à une réunion en langue des signes pour commémorer la mort de Jésus Christ.

Réveillez-vous ! est publié en 98 langues, y compris l’indonésien