« Qu’est-ce que j’ai mal fait ? » Cette question a longtemps trotté dans la tête de Michael * (Afrique du Sud). Il s’était pourtant efforcé d’être un bon père. Mais chaque fois qu’il pensait à son fils de 19 ans, devenu rebelle, il se demandait s’il aurait pu mieux faire.

Terry (Espagne) semble s’en être mieux sorti. Andrew, son fils, raconte : « Les plus vieux souvenirs que j’ai de papa, c’est quand il me lisait des histoires, jouait avec moi et m’emmenait en balade, rien que lui et moi. Avec lui, j’apprenais en m’amusant. »

Il faut le reconnaître, ce n’est pas facile d’être un bon père. Mais il existe des principes de base très utiles. De nombreux pères se sont rendu compte que suivre les conseils pratiques de la Bible était d’un grand profit pour eux et leur famille. Examinons quelques-uns de ces conseils.

 1. Consacrez du temps à votre famille

En tant que père, comment montrez-vous à vos enfants qu’ils ont de la valeur à vos yeux ? Vous faites sans doute beaucoup d’efforts pour eux, par exemple pour les nourrir et leur fournir un toit. Vous ne feriez pas autant s’ils ne comptaient pas pour vous ! Cela dit, si vous ne passez pas suffisamment de temps avec eux, ils pourraient penser que votre travail, vos amis ou vos loisirs sont plus importants qu’eux.

Alors, à partir de quand devriez-vous passer du temps avec vos enfants ? Une mère crée une relation avec son petit alors qu’il est encore dans son ventre. Il semble qu’un fœtus commence à entendre 16 semaines après la conception. Dès ce stade, vous pouvez vous aussi tisser des liens avec le bébé. Écoutez son cœur battre, sentez ses petits coups de pieds, parlez-lui, chantez-lui des chansons...

Principe biblique : « Ces paroles que je t’ordonne aujourd’hui devront être sur ton cœur ; il faudra que tu les inculques à ton fils et que tu en parles quand tu seras assis dans ta maison et quand tu marcheras sur la route, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras » (Deutéronome 6:6, 7). Cette loi de Dieu, donnée à l’époque d’Israël, encourageait les pères à passer régulièrement du temps avec leurs enfants et à s’impliquer personnellement dans leur éducation.

2. Apprenez à bien communiquer

Écoutez votre enfant calmement, sans lui faire la morale.

Afin de communiquer efficacement avec votre enfant, vous devez l’écouter attentivement. Il vous faut aussi apprendre à maîtriser vos émotions.

Si votre enfant sait que vous allez tout de suite vous emporter et lui faire la morale, il n’aura pas vraiment envie de se confier à vous. Par contre, en l’écoutant calmement, vous lui montrez que vous vous intéressez sincèrement à lui. Il sera alors plus enclin à exprimer ce qu’il pense et ce qu’il ressent.

Principe biblique : Les conseils pratiques qu’on trouve dans la Bible sont utiles dans de nombreux domaines de la vie. On lit par exemple : « Tout homme doit être prompt à entendre, lent à parler, lent à la colère » (Jacques 1:19). Les pères qui appliquent ce principe communiquent plus efficacement avec leurs enfants.

 3. Disciplinez avec amour et félicitez

Même quand vous êtes déçu ou en colère, les remarques que vous faites à votre enfant devraient montrer que vous vous souciez sincèrement de son bien-être à long terme. Discipliner signifie former, conseiller, réprimander et punir quand c’est nécessaire.

Notez qu’un enfant accepte plus facilement la discipline si son père a l’habitude de le féliciter. De plus, les félicitations l’aident à acquérir une belle personnalité. Il s’épanouit lorsqu’il a le sentiment d’avoir sa place dans la famille et d’être apprécié. Un proverbe ancien déclare : « Comme des pommes d’or dans des ciselures d’argent, ainsi est une parole dite en son temps » (Proverbes 25:11). Un père qui saisit les occasions de féliciter son enfant l’aide à gagner en assurance et à persévérer dans ses efforts pour bien agir.

Principe biblique : « Pères, n’exaspérez pas vos enfants, pour qu’ils ne se découragent pas » (Colossiens 3:21).

4. Aimez et respectez votre femme

La façon dont un mari se comporte avec sa femme * aura forcément des conséquences sur leurs enfants. Des spécialistes du développement de l’enfant expliquent : « L’une des meilleures choses qu’un père puisse faire pour ses enfants consiste à respecter leur mère. [...] Des parents qui se respectent mutuellement et qui le montrent à leurs enfants leur offrent un environnement sécurisant » (Le rôle du père dans le développement de l’enfant [angl.]).

Principe biblique : « Maris, continuez à aimer vos femmes, [...] que chacun de vous, pour sa part, aime ainsi sa femme comme lui-même » (Éphésiens 5:25, 33).

 5. Développez l’amour de Dieu chez vous et chez vos enfants

Un père qui aime Dieu du fond du cœur léguera à son enfant un héritage des plus précieux : la possibilité de nouer une relation d’amitié avec son Père céleste.

Antonio, Témoin de Jéhovah, est père de six enfants. Après des dizaines d’années d’investissement dans leur éducation, il a reçu ce petit mot d’une de ses filles : « Cher papa, Je voudrais te remercier de m’avoir appris à aimer Jéhovah Dieu et mon prochain, et à m’aimer moi-même ; bref, à être quelqu’un d’équilibré. Tu m’as montré que tu aimes Jéhovah et que tu te soucies de moi personnellement. Merci, papa, d’avoir mis Jéhovah à la première place dans ta vie et d’avoir traité tes enfants comme des cadeaux de Dieu ! »

Principe biblique : « Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta force vitale. Ces paroles que je t’ordonne aujourd’hui devront être sur ton cœur » (Deutéronome 6:5, 6).

Bien évidemment, être un bon père implique davantage que de suivre ces cinq conseils. Et même si vous faites le maximum, rappelez-vous qu’il n’y a pas de père parfait sur terre. Mais dans la mesure où l’amour et l’équilibre vous guident dans l’application de ces principes, vous pouvez être un bon père *.

^ § 3 Certains prénoms ont été changés.

^ § 19 Même si un père n’est plus marié à la mère de ses enfants, il est important qu’il la traite avec respect pour que ceux-ci gardent de bonnes relations avec elle.

^ § 25 Pour plus de conseils sur la vie de famille, voir le livre Le secret du bonheur familial sur www.jw.org.