“ Quand on est ensemble, je suis sur un petit nuage. J’ai trop hâte de me marier avec lui ! ”

“ On n’a presque rien en commun. On n’est pas mari et femme, on est colocataires ! Je me sens tellement seule... ”

VOUS l’avez certainement deviné : la déclaration du haut est celle d’une célibataire, et celle de gauche, d’une femme mariée. Mais vous ne vous doutez peut-être pas qu’il s’agit en fait de la même personne.

Que s’est-​il passé ? Si vous envisagez de vous marier un jour, comment pouvez-​vous éviter que le rêve ne tourne au cauchemar ?

C’est un fait : Votre bonheur conjugal futur dépend en grande partie de ce que vous attendez du mariage.

Cet article, ainsi que le prochain de la même rubrique, vous aidera à avoir des attentes réalistes.

 Que pouvez-​vous raisonnablement attendre du mariage ? Voici un petit aperçu :

  1. Attendez-​vous à des joies.
  2. Attendez-​vous à des difficultés.
  3. Attendez-​vous à l’inattendu.

Arrêtons-​nous sur chacune de ces attentes.

ATTENDEZ-​VOUS À DES JOIES

La Bible porte un regard positif sur le mariage (Proverbes 18:22). Considérons quelques-unes des joies qui peuvent découler de cette union.

Une belle amitié. La Bible rapporte que, peu après la création du premier homme, Adam, Dieu a déclaré : “ Il n’est pas bon que l’homme reste seul. ” Il a alors créé pour Adam une compagne, Ève (Genèse 2:18). Il a doté chacun d’eux de caractéristiques spécifiques pour que, quoique différents, ils se correspondent. Ainsi, mari et femme peuvent être les meilleurs amis du monde. — Proverbes 5:18.

Une équipe. “ Il vaut mieux être deux que seul : le travail rendra mieux ”, lit-​on en Ecclésiaste 4:9 (Bible des peuples). Cela se vérifie dans la vie de couple. “ Le mariage, c’est faire équipe, être humble et être disposé à céder de temps en temps ”, explique Brenda *, une jeune mariée.

Des relations intimes. “ Que le mari rende à sa femme l’affection qu’il lui doit et que la femme agisse de même envers son mari ”, recommande la Bible (1 Corinthiens 7:3, Segond 21). Les relations sexuelles que vous pouvez avoir dans le cadre du mariage n’engendrent pas les soucis et les remords qui sont souvent les tristes conséquences des relations avant le mariage. — Proverbes 7:22, 23 ; 1 Corinthiens 7:8, 9.

L’idée forte : Le mariage est un don de Dieu (Jacques 1:17). Si vous appliquez les principes bibliques, vous pouvez vous attendre à une vie de couple très enrichissante.

Questions de réflexion : Votre vision du mariage est-​elle faussée par les mauvais exemples que vous avez autour de vous, peut-être au sein même de votre famille ? Si c’est le cas, qui d’autre pouvez-​vous prendre pour modèle ?

ATTENDEZ-​VOUS À DES DIFFICULTÉS

La Bible a un point de vue réaliste sur le mariage (1 Corinthiens 7:28). Considérons quelques-unes des difficultés qui découlent de cette union.

 Des désaccords. Il n’existe pas deux humains identiques, par contre tous sont imparfaits (Romains 3:23). En conséquence, même si mari et femme semblent très bien s’entendre, ils auront parfois des désaccords. Il leur arrivera même de dire des choses désagréables qu’ils regretteront par la suite. “ Si quelqu’un parle sans faire d’erreur, il est parfait ”, affirme la Bible (Jacques 3:2, Parole de Vie). Au lieu d’essayer d’éviter tout différend, les couples heureux sont réalistes. Ils apprennent à parler de leurs désaccords et à les régler.

Des déceptions. Karen déplore : “ On est bombardés d’émissions télévisées et de films dans lesquels l’héroïne trouve son ‘ prince charmant ’... et ‘ ils se marièrent et vécurent heureux ’. ” Quand les choses ne se passent pas aussi bien, les jeunes mariés sont parfois déçus. En vivant ensemble, ils vont forcément découvrir chez leur conjoint d’autres défauts et petites manies. Dans ces moments-​là, ils devront se souvenir que l’amour véritable “ endure tout ”, même les déceptions. — 1 Corinthiens 13:4, 7.

Des inquiétudes. La Bible dit qu’une personne mariée “ s’inquiète des choses du monde ”. (1 Corinthiens 7:33, 34.) Pareille inquiétude est normale et souvent même souhaitable. Par exemple, vous aurez peut-être du mal à joindre les deux bouts, ce qui vous amènera sans doute à travailler tous les deux, ne serait-​ce que pour avoir nourriture, logement et vêtements. Mais rassurez-​vous : si vous faites équipe, vous y parviendrez. — 1 Timothée 5:8.

L’idée forte : Si les fréquentations sont comparables au pilotage d’un cerf-volant, le mariage est comparable au pilotage d’un avion. Il vous faudra davantage d’habileté et d’efforts pour traverser les zones de turbulences, mais vous pouvez tenir le cap.

Questions de réflexion : Comment réagissez-​vous aujourd’hui quand vous êtes en désaccord avec vos parents ou vos frères et sœurs ? Êtes-​vous capable de prendre du recul par rapport à vos déceptions ? Comment gérez-​vous vos inquiétudes ?

DANS LE PROCHAIN “ LES JEUNES S’INTERROGENT ”, vous découvrirez comment les principes bibliques peuvent vous aider à vous attendre à l’inattendu.

^ § 17 Certains prénoms ont été changés.