“ Si l’exercice était une pilule, ce serait le médicament le plus prescrit au monde. ” (École de médecine de l’université Emory). Parmi tout ce que nous pouvons faire pour notre santé, peu de choses sont aussi bénéfiques que l’exercice physique.

Dépensez-vous. Une activité physique régulière rend tonique, productif, met d’humeur joyeuse et éclaircit les idées. Associée à une alimentation saine, elle aide à maîtriser son poids. Un exercice efficace n’est pas forcément violent ni douloureux. Pratiqué modérément et plusieurs fois par semaine, il est salutaire.

Faire du jogging, de la marche rapide, du vélo ou participer à des sports toniques, suffisamment pour accélérer son rythme cardiaque et transpirer, rend plus endurant et réduit les risques d’attaques cardiaque ou cérébrale. Combinés à de la musculation modérée et à de la gymnastique suédoise, ces sports renforcent les os, les muscles internes et les membres. Ces activités permettent également de maintenir un métabolisme élevé, donc de réguler le poids.

On peut prendre goût à l’exercice.

Servez-vous de vos pieds ! L’exercice est bénéfique à tout âge, et nul besoin d’appartenir à un club de gym. Marcher, au lieu de prendre la voiture, le bus ou l’ascenseur, est un bon début. Pourquoi attendre à un arrêt de bus quand vous pouvez vous rendre à votre destination à pied et peut-être même y arriver plus tôt ? Incitez vos enfants à participer à des jeux où ils se dépensent, et en plein air autant que possible. Cela fortifie leur organisme et développe la coordination de leurs mouvements, bienfaits que des divertissements sédentaires comme les jeux vidéo n’apportent pas.

Quel que soit l’âge où vous débutez, l’exercice modéré vous fera du bien. Si vous êtes âgé ou malade, demandez conseil à un médecin avant de commencer. Mais commencez ! Effectués progressivement et sans forcer, certains mouvements aideront même les plus âgés à entretenir leur force musculaire et leur masse osseuse, voire à éviter les chutes.

L’exercice : c’est ce qui a remis en forme Rustam, cité au début du présent dossier. Il y a sept ans, sa femme et lui se sont mis à courir un peu cinq matins par semaine. “ Au début, nous nous trouvions des excuses pour y couper, raconte-​t-​il. Mais à deux, nous nous sommes encouragés. C’est une bonne habitude, à laquelle nous avons pris goût. ”