Pourquoi certains désapprouvent-ils les Témoins de Jéhovah ?

Beaucoup sont simplement mal informés. D’autres n’apprécient peut-être pas leur œuvre d’évangélisation. Toujours est-il que les Témoins accomplissent cette œuvre par amour du prochain, conscients que “ tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah sera sauvé ”. — Romains 10:13.

Sont-ils des protestants, des fondamentalistes, une secte ?

Les Témoins de Jéhovah sont des chrétiens, mais ce ne sont pas des protestants pour la même raison que ce ne sont pas des catholiques : ils ont constaté que certains dogmes admis par ces religions n’ont pas de fondement biblique. Par exemple, la Bible n’enseigne pas que Dieu, personnification même de l’amour, torture éternellement des humains dans un enfer de feu. Elle ne dit pas non plus que l’homme possède une âme immortelle, ni que les chrétiens doivent se mêler de politique *. — Ézékiel 18:4 ; Jean 15:19 ; 17:14 ; Romains 6:23.

D’après une encyclopédie, “ le fondamentalisme est un grand mouvement au sein du protestantisme, né aux États-Unis ”. (The World Book Encyclopedia.) Des organisations fondamentalistes ont “ adopté des positions sociales et politiques basées sur une interprétation littérale des textes bibliques ”. Cette définition ne correspond pas aux Témoins de Jéhovah. Comme déjà mentionné, ils ne font pas de politique, ni n’imposent leur point de vue par des moyens politiques ou d’une autre nature. Bien plutôt, ils s’entretiennent avec les gens, individuellement le plus souvent, en les faisant raisonner et en leur apportant des preuves convaincantes, à la manière des premiers chrétiens. — Actes 19:8.

On définit parfois une secte comme un groupe en dissidence à l’intérieur d’une communauté religieuse ou qui se détache d’une religion pour en former une nouvelle. Les Témoins de Jéhovah ne sont issus d’aucune Église. Ils ne sont pas une secte.

Comment se déroulent leurs réunions ?

Elles sont ouvertes au public. Ce sont essentiellement des études de la Bible, au cours desquelles l’auditoire est en général invité à s’exprimer. L’une de leurs réunions hebdomadaires, l’École du ministère théocratique, les exerce à lire, à enseigner et à faire des recherches. Une autre consiste en un discours biblique d’une demi-heure, qui peut revêtir un intérêt particulier pour les  non-Témoins. S’ensuit normalement une étude de la Bible à l’aide de la revue La Tour de Garde. Ces réunions débutent et se terminent par un cantique et une prière. Il n’y a ni quête ni collecte. — 2 Corinthiens 8:12.

Comment leur œuvre est-elle financée ?

Par des offrandes volontaires. Leurs services religieux, comme les cérémonies de baptême, de mariage ou d’enterrement, sont gratuits. Par ailleurs, aucune dîme n’est réclamée. Pour qui souhaite faire un don, des boîtes sont situées dans un endroit discret de leurs lieux de culte. Les Témoins de Jéhovah impriment leurs publications bibliques eux-mêmes, ce qui limite les coûts de production. Leurs Salles du Royaume et leurs sièges administratifs, modestes, sont majoritairement construits par des volontaires.

Acceptent-ils les traitements médicaux ?

Oui. En fait, ils recherchent les meilleurs soins possibles pour eux-mêmes et pour leurs proches. Du reste, nombre d’entre eux sont infirmiers, aides-soignants, médecins ou chirurgiens. Cependant, les Témoins refusent les transfusions sanguines. La Bible ordonne de s’“ abstenir [...] du sang ”. (Actes 15:28, 29.) Il est à noter qu’un nombre croissant de médecins considèrent la médecine sans transfusion comme le nec plus ultra, car elle préserve des nombreux risques liés à l’utilisation de produits sanguins.

^ § 5 Le point de vue biblique sur des questions importantes comme celles-ci est examiné dans le livre Qu’enseigne réellement la Bible ? publié par les Témoins de Jéhovah.