Imaginez un météorologiste qui a fait ses preuves en prédisant invariablement le temps avec justesse. S’il annonçait de la pluie, sortiriez-vous sans parapluie ?

LA Bible est remplie de prédictions, de prophéties *. Au regard de l’Histoire, elle a fait ses preuves : ses prophéties sont toujours exactes.

Leurs caractéristiques.

Les prophéties bibliques sont souvent précises et elles s’accomplissent dans les moindres détails. Elles traitent en général de sujets très importants, et annoncent l’opposé de ce à quoi auraient pu s’attendre les contemporains de leur rédaction.

Un exemple notable.

Bâtie à un emplacement stratégique, à cheval sur l’Euphrate, la Babylone antique a été qualifiée de “ centre politique, religieux et culturel de l’ancien Orient ”. Vers 732 avant notre ère, Isaïe rédige une prophétie lourde de menaces : Babylone tombera. Il va jusqu’à préciser qu’elle sera conquise par un commandant nommé Cyrus, que les eaux protectrices de l’Euphrate se ‘ dessécheront ’ et que les portes de la ville “ ne seront pas fermées ”. (Isaïe 44:27–45:3.) Environ 200 ans plus tard, le 5 octobre 539 avant notre ère, la prophétie se réalise dans tous ses détails. L’historien grec Hérodote (Vsiècle avant notre ère) confirme la façon dont la ville a été prise *.

La Bible a prédit avec exactitude qu’un commandant nommé Cyrus conquerrait la puissante Babylone.

Une précision audacieuse.

Isaïe fait une prédiction encore plus surprenante à propos de Babylone : “ Elle ne sera jamais habitée. ” (Isaïe 13:19, 20). Prédire la désolation définitive d’une ville prospère occupant une position stratégique était assurément audacieux. On s’attendrait normalement à ce qu’une telle ville, si elle était démolie, soit reconstruite. Après sa chute, Babylone a continué de subsister quelque temps, mais les paroles d’Isaïe se sont finalement accomplies : aujourd’hui, l’emplacement de cette ville est “ dévasté, brûlant, désert et poussiéreux ”, rapporte la revue Smithsonian.

Quand on y pense, la portée de la prophétie d’Isaïe est impressionnante. Sa prédiction reviendrait à annoncer avec précision comment une ville moderne, telle que New York, Londres ou Paris, serait détruite dans 200 ans, et à affirmer catégoriquement qu’elle ne serait plus jamais habitée. Évidemment, le plus remarquable dans la prophétie d’Isaïe, c’est qu’elle s’est réalisée * !

Dans ces cinq articles, nous avons examiné quelques-unes des preuves qui ont convaincu des millions de personnes que la Bible est digne de confiance. Ces personnes voient par conséquent en elle un guide fiable pour diriger leurs pas. Que diriez-vous d’en apprendre davantage sur la Bible afin de déterminer si vous pouvez vous aussi avoir confiance en elle ?

^ § 4 Les prévisions météorologiques relèvent de la probabilité. Les prophéties bibliques, quant à elles, sont inspirées par Dieu, qui peut diriger les événements s’il décide de le faire.

^ § 6 Pour des renseignements supplémentaires sur l’accomplissement de la prophétie d’Isaïe, voir les pages 27-9 de la brochure Un livre pour tous, publiée par les Témoins de Jéhovah.

^ § 8 Pour d’autres exemples de prophéties bibliques et de faits historiques qui attestent leur accomplissement, voir les pages 117-33 du livre La Bible : Parole de Dieu ou des hommes ? publié par les Témoins de Jéhovah.