“ La Bible est le livre le plus diffusé de l’Histoire. ” — The World Book Encyclopedia.

IL Y A plus de 550 ans, l’imprimeur allemand Gutenberg inventait la presse à caractères mobiles. Le premier gros ouvrage sorti de sa presse était une bible *. Depuis lors, on a imprimé des milliards et des milliards de livres sur tous les thèmes possibles et imaginables. Cependant, la Bible est de loin le plus remarquable de tous.

  • On estime que plus de 4,7 milliards de bibles (complètes ou partielles) ont été imprimées, soit cinq fois plus d’exemplaires que pour le deuxième livre le plus diffusé, le “ Petit Livre rouge ” de Mao.
  • Récemment, en une année, plus de 50 millions de bibles entières ou partielles ont été diffusées. “ Tous les ans, la Bible est le best-seller de l’année ”, lit-on dans la revue The New Yorker.
  • La Bible a été traduite, en totalité ou en partie, dans plus de 2 400 langues. Plus de 90 % des humains ont ainsi accès à une portion au moins de ce livre dans leur langue.
  • Environ la moitié des rédacteurs de la Bible ont achevé leur travail avant la naissance de Confucius, le célèbre philosophe chinois, et de Siddharta Gautama, le fondateur du bouddhisme.
  • La Bible a exercé une profonde influence sur les arts, inspirant quelques-unes des plus grandes peintures, compositions musicales et œuvres littéraires.
  • La Bible a été interdite par des dirigeants, brûlée par des adversaires religieux, attaquée par des détracteurs. Elle a rencontré plus d’opposition qu’aucun autre livre — et y a survécu.

Tous ces faits sont exceptionnels, n’est-ce pas ? Évidemment, des détails et des chiffres impressionnants ne suffisent pas à prouver que la Bible est digne de confiance. Nous allons donc maintenant nous pencher sur cinq raisons pour lesquelles des millions de personnes sont convaincues qu’on peut avoir confiance en la Bible.

^ § 3 La Bible de Gutenberg, aussi appelée “ Bible à quarante-deux lignes ”, était une traduction latine ; elle fut achevée vers 1455.