AUJOURD’HUI, certains biblistes affirment que Satan n’est pas une personne réelle, mais simplement le fruit de l’imagination de l’homme. La controverse sur le sujet n’est pas nouvelle. “ La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas * ”, relevait déjà Baudelaire au XIXsiècle.

Satan est-​il une personne réelle ? Si oui, d’où vient-​il ? Est-​il la puissance invisible responsable des problèmes qui rongent le monde actuel ? Si oui, comment se prémunir contre son influence malfaisante ?

Satan est-​il la puissance invisible responsable des problèmes qui rongent le monde actuel ?

Qu’en dit la Bible ?

La Bible présente Satan comme une personne réelle qui vit dans les sphères spirituelles invisibles (Job 1:6). Elle nous dévoile sa brutalité, sa férocité, ainsi que ses actions nuisibles (Job 1:13-19 ; 2:7, 8 ; 2 Timothée 2:26). Elle rapporte même certaines conversations qu’il a eues avec Dieu ou avec Jésus. — Job 1:7-12 ; Matthieu 4:1-11.

Mais d’où vient cet être si mauvais ? Bien avant de créer l’homme, Dieu créa son Fils “ premier-né ”, qui fut connu plus tard sous le nom de Jésus (Colossiens 1:15). Avec le temps, d’autres “ fils de Dieu ”, les anges, furent créés (Job 38:4-7). Tous étaient parfaits et justes. Pourtant, l’un de ces anges est devenu Satan.

 “ Satan ” n’était pas son nom initialement. C’est un nom descriptif, qui signifie “ Adversaire, Ennemi, Accusateur ”. Il a été appelé ainsi parce qu’il a choisi de vivre en opposition avec Dieu.

Cet ange s’est laissé envahir par l’orgueil et la jalousie envers Dieu. Il voulait qu’on l’adore, lui. À l’époque où le Fils premier-né de Dieu, Jésus, était sur la terre, il a même essayé d’obtenir de lui un “ acte d’adoration ”. — Matthieu 4:9.

Satan “ n’a pas tenu bon dans la vérité ”. (Jean 8:44.) Il a insinué que Dieu était un menteur, alors que le menteur, c’était lui. Il a dit à Ève qu’elle pourrait être comme Dieu, alors que celui qui voulait être comme Dieu, c’était lui. En usant de tromperie, il a assouvi son désir égoïste. Aux yeux d’Ève, il s’est rendu supérieur à Dieu. En lui obéissant, Ève l’a accepté pour dieu. — Genèse 3:1-7.

En fomentant la rébellion, cet ange auparavant fiable s’est fait lui-​même Satan — adversaire et ennemi de Dieu et des hommes. L’appellation “ Diable ”, qui signifie “ Calomniateur ”, s’est ajoutée au nom descriptif de cet être méchant. Initiateur du péché, il a ensuite incité d’autres anges à désobéir à Dieu et à rallier la rébellion (Genèse 6:1, 2 ; 1 Pierre 3:19, 20). Ces anges n’ont pas arrangé le sort des humains ! Comme ils ont calqué le comportement égoïste de Satan, ‘ la terre s’est remplie de violence ’. — Genèse 6:11 ; Matthieu 12:24.

Quelle est l’étendue de l’influence de Satan ?

Un criminel effacera peut-être ses empreintes afin qu’on ne puisse pas l’identifier. Il n’empêche que, pour la police, s’il y a eu crime, il y a forcément criminel. Satan, le premier “ homicide ”, ne veut pas qu’on puisse l’identifier (Jean 8:44 ; Hébreux 2:14). Lorsqu’il s’est adressé à Ève, il a dissimulé son identité derrière un serpent. Aujourd’hui encore, il se cache. Il ‘ aveugle l’intelligence des incrédules ’ pour masquer l’étendue de son influence. — 2 Corinthiens 4:4.

Quoi qu’il en soit, Jésus a identifié Satan au cerveau criminel responsable de la corruption du monde dans lequel nous vivons. Il l’a appelé “ le chef de ce monde ”. (Jean 12:31 ; 16:11.) “ Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant ”, a écrit l’apôtre Jean (1 Jean 5:19). Satan “ égare la terre habitée tout entière ” en employant efficacement “ le désir de la chair et le désir des yeux et l’orgueilleux étalage [des] moyens d’existence ”. (1 Jean 2:16 ; Révélation 12:9.) C’est à lui que les humains dans leur ensemble obéissent.

Comme ce fut le cas pour Ève, ceux qui obéissent à Satan font en quelque sorte de lui leur dieu. Ainsi, Satan est “ le dieu de ce système de choses ”. (2 Corinthiens 4:4.) Voici quelques-uns des fruits de sa domination : l’hypocrisie et le mensonge ; la guerre, la torture et la destruction ; la criminalité, la cupidité et la corruption.

Comment se prémunir contre son influence ?

La Bible donne cette mise en garde : “ Restez dans votre bon sens, soyez vigilants. ” Pourquoi ? Elle poursuit : “ Votre adversaire, le Diable, circule comme un lion rugissant, cherchant à dévorer quelqu’un. ” (1 Pierre 5:8). Quoique frappant, ce verset nous rassure puisqu’il nous apprend que seuls ceux qui ne restent pas dans leur bon sens — ceux qui cessent de veiller — seront “ dupes de Satan ”. — 2 Corinthiens 2:11.

Il est capital que nous soyons convaincus de l’existence de Satan et que nous laissions Dieu ‘ nous rendre fermes ’ et ‘ nous rendre forts ’. Alors, nous pourrons nous ‘ opposer à Satan ’ et prendre le parti de Dieu. — 1 Pierre 5:9, 10.

^ § 3 Petits poëmes en prose, “ Le joueur généreux ”, 1862.