Nous recevons tous une bonne nourriture spirituelle.

Peu avant sa mort, Jésus a eu une conversation avec quatre de ses disciples — Pierre, Jacques, Jean et André. Il leur a parlé du “ signe de [s]a présence ”, qui se produirait dans les derniers jours, et a posé une question importante : “ Quel est donc l’esclave fidèle et avisé que son maître a établi sur ses domestiques, pour leur donner leur nourriture en temps voulu ? ” (Matthieu 24:3, 45 ; Marc 13:3, 4). Par “ nourriture ”, il faut comprendre ici une nourriture spirituelle, la connaissance à propos de Dieu. Jésus, le “ maître ”, promettait à ses disciples de désigner ceux qui leur donneraient cette connaissance en abondance au temps de la fin. Qui serait cet “ esclave ” ?

C’est un petit groupe de chrétiens oints. “ Oints ” veut dire choisis par l’esprit de Dieu. Cet “ esclave ” est le Collège central des Témoins de Jéhovah. Il donne la nourriture spirituelle aux autres adorateurs de Jéhovah. Nous dépendons de lui pour recevoir notre “ mesure de vivres en temps voulu ”. — Luc 12:42.

Il gère la “ maisonnée de Dieu ”. (1 Timothée 3:15.) Jésus a confié à cet “ esclave ” la grande responsabilité de gérer les ressources de la partie terrestre de l’organisation de Jéhovah ainsi que ses activités : la prédication et l’enseignement dans nos congrégations. Pour nous donner ce dont nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin, “ l’esclave fidèle et avisé ” diffuse la nourriture spirituelle au moyen des publications que nous utilisons pour prêcher et au moyen de l’enseignement présenté à nos réunions et à nos assemblées.

Cet “ esclave ” est “ fidèle ” aux vérités bibliques et à sa mission de prêcher la bonne nouvelle, et il est “ avisé ” pour ce qui est de bien gérer les intérêts de Christ sur la terre (Actes 10:42). Jéhovah le bénit en lui accordant accroissement et abondance de nourriture spirituelle. — Isaïe 60:22 ; 65:13.

  • Qui Jésus a-​t-​il désigné pour nourrir spirituellement ses disciples ?

  • Pourquoi peut-​on dire que “ l’esclave ” est “ fidèle ” et “ avisé ” ?