Minh Hanh a remarqué que ses voisins, Linh Vu et Thao, semblent toujours contents et paisibles. “ Je vais demander à Thao quel est leur secret ”, dit-​elle à son mari. Et c’est ce qu’elle fait, dès leur rencontre suivante.

“ En réalité, Minh Hanh, nous avons exactement le même genre de problèmes que vous deux, répond Thao. Mais il n’y a pas longtemps, j’ai découvert un livre qui contient des conseils très pratiques pour ma famille et moi. Ce livre indique la voie de la paix et du bonheur. Il permet d’être heureux malgré les tensions et les inquiétudes quotidiennes. ”

Minh Hanh est intriguée ; alors Thao poursuit : “ C’est un vieux livre du Moyen-Orient. Mais il s’adresse à tous les humains parce qu’il transcende toutes les divisions religieuses et sectaires. D’ailleurs, il est traduit en des centaines de langues, si bien que pratiquement tout le monde peut le lire. Et puis, il est souvent cité par des enseignants, et il sert même de fondement aux législations de nombreuses nations. ”

Minh Hanh est très curieuse de voir ce livre. L’après-midi même, elle se rend chez Thao, qui lui montre les conseils que cet ouvrage offre sur les sujets suivants :

 L’éducation des enfants

  • “ Éduque le garçon selon la voie pour lui ; même lorsqu’il vieillira, il ne s’en écartera pas. ”

  • “ Pères, n’irritez pas vos enfants. ”

Le travail et la gestion de l’argent

  • “ Que le voleur ne vole plus, mais plutôt qu’il travaille dur, faisant de ses mains ce qui est du bon travail, pour qu’il ait quelque chose à distribuer à qui est dans le besoin. ”

  • “ Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. ”

La drogue et l’alcool

  • “ Purifions-​nous de toute souillure de la chair et de l’esprit. ”

  • “ Le vin est moqueur, la boisson enivrante est agitée, et tout homme qui se laisse égarer par cela n’est pas sage. ”

La moralité

  • “ Que le mariage soit honorable chez tous, et que le lit conjugal soit sans souillure. ”

  • “ Absten[ez-​vous] de la fornication. ”

  • “ Tout homme qui continue à regarder une femme de manière à éprouver une passion pour elle a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. ”

Le respect dans la famille

  • “ Honore ton père et ta mère. ”

  • “ Écoute ton père, qui t’a engendré, et ne méprise pas ta mère simplement parce qu’elle a vieilli. ”

  • “ Que chacun de vous, pour sa part, aime ainsi sa femme comme lui-​même ; de son côté, la femme doit avoir un profond respect pour son mari. ”