Aller au contenu

Aller au sommaire

 QUESTION 7

Aller plus loin : comment résister à la tentation ?

Aller plus loin : comment résister à la tentation ?

POURQUOI CETTE QUESTION ?

Tes décisions concernant les relations sexuelles auront de graves conséquences sur ton avenir.

QU’EST-CE QUE TU FERAIS ?

Imagine cette situation : Heather voit Mike depuis à peine deux mois ; pourtant, elle a l’impression de le connaître depuis toujours. Ils s’envoient des textos à longueur de journée, se téléphonent pendant des heures et peuvent même finir les phrases l’un de l’autre ! Mais maintenant, Mike veut faire plus que parler.

Ces deux derniers mois, ils se sont contentés de se tenir par la main et de s’embrasser légèrement. Heather ne veut pas aller plus loin. Mais elle ne veut pas non plus perdre Mike. Avec lui, elle se sent si belle, si exceptionnelle. « Et puis, se dit-elle, Mike et moi, on s’aime ! »

Supposons que tu es en âge de fréquenter. Si tu étais à la place de Heather, qu’est-ce que tu ferais ?

RÉFLÉCHIS UN INSTANT !

Les relations sexuelles sont un don de Dieu réservé aux personnes mariées. Avoir des relations sexuelles avant le mariage, c’est mal utiliser ce don. C’est comme utiliser un beau vêtement qu’on t’a offert pour nettoyer ta maison.

Imagine que tu veuilles voler comme un oiseau et que tu sautes du haut d’un arbre. Tu enfreindrais une loi physique, et tu en subirais les conséquences. C’est la même chose si tu enfreins une loi morale, comme celle-ci : « Abst[iens-toi] de la fornication » (1 Thessaloniciens 4:3).

Si tu désobéis à ce commandement, quelles sont les conséquences ? La Bible affirme : « Celui qui pratique la fornication pèche contre son propre corps » (1 Corinthiens 6:18). Qu’est-ce que cela veut dire ?

 Des psychologues ont découvert que, parmi les jeunes qui ont eu des relations sexuelles avant le mariage, beaucoup ont fait face à l’une ou plusieurs des conséquences suivantes :

  • LA CULPABILITÉ. La plupart des jeunes qui ont eu des relations sexuelles disent l’avoir regretté après.

  • LA MÉFIANCE. Après des relations sexuelles, chacun des partenaires se demande : « Avec qui d’autre a-t-il (ou a-t-elle) couché ? »

  • LA DÉCEPTION. Au fond d’elle-même, une fille aurait préféré un garçon qui la protège, et non qui se serve d’elle. Et un garçon se sent moins attiré par une fille qui a cédé à ses avances.

  • Conclusion : Si tu avais des relations sexuelles avant le mariage, tu te rendrais méprisable à tes yeux en sacrifiant quelque chose de précieux (Romains 1:24). Ton corps a bien trop de valeur pour être gâché !

Montre que tu as la force de t’« absten[ir] de la fornication » (1 Thessaloniciens 4:3). Et si un jour tu te maries, là oui, tu pourras avoir des relations sexuelles — mais sans les soucis ni les regrets que ressentent si souvent les jeunes qui couchent ensemble avant le mariage (Proverbes 7:22, 23 ; 1 Corinthiens 7:3).

 QU’EN PENSES-TU ?

  • Quelqu’un qui t’aime vraiment se permettrait-il de menacer ton bien-être physique et affectif ?

  • Quelqu’un qui tient vraiment à toi t’inciterait-il à mettre en danger ton amitié avec Dieu ? (Hébreux 13:4).