Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 CHAPITRE QUATORZE

Comment avoir une vie de famille heureuse

Comment avoir une vie de famille heureuse
  • Que faut-il faire pour être un bon mari ?

  • Comment être une femme mariée épanouie ?

  • Que signifie être un bon père ou une bonne mère ?

  • Comment les enfants peuvent-ils contribuer au bonheur de la famille ?

1. Quel est le secret d’une vie de famille heureuse ?

JÉHOVAH DIEU veut que vous ayez une vie de famille heureuse. Sa Parole, la Bible, contient des conseils pour chaque membre de la famille. Elle définit le rôle que Dieu confie à chacun. Quand ils remplissent leur rôle en suivant les conseils divins, les membres d’une famille sont épanouis. Jésus a dit : “ Heureux ceux qui entendent la parole de Dieu et la gardent ! ” — Luc 11:28.

2. Que devons-nous reconnaître pour que notre famille soit heureuse ?

2 Pour goûter au bonheur familial, nous devons avant tout reconnaître que Jéhovah, appelé “ Notre Père ” par Jésus, est à l’origine de la famille (Matthieu 6:9). Puisque c’est grâce à lui que toutes les familles de la terre existent, notre Père céleste sait à coup sûr ce qui les rend heureuses (Éphésiens 3:14, 15). D’après la Bible donc, quel est le rôle de chaque membre de la famille ?

DIEU EST À L’ORIGINE DE LA FAMILLE

3. Comment la Bible raconte-t-elle le début de la famille humaine, et pourquoi sommes-nous certains que ce qu’elle dit est vrai ?

3 Jéhovah a créé les premiers humains, Adam et Ève, puis  les a unis comme mari et femme. Il les a placés dans une demeure magnifique, paradisiaque, le jardin d’Éden, et leur a dit d’avoir des enfants : “ Soyez féconds et devenez nombreux, remplissez la terre. ” (Genèse 1:26-28 ; 2:18, 21-24). Il ne s’agit pas d’un conte ou d’un mythe, car Jésus a confirmé ce que rapporte la Genèse à propos du début de la vie de famille (Matthieu 19:4, 5). Même si nous rencontrons de nombreuses difficultés et que la vie actuelle soit différente de ce que Dieu voulait, voyons pourquoi il est néanmoins possible d’être heureux en famille.

4. a) Comment chaque membre d’une famille peut-il contribuer au bonheur de celle-ci ? b) Pourquoi est-il important d’étudier la vie de Jésus pour connaître le bonheur familial ?

4 Chaque membre d’une famille peut contribuer au bonheur de celle-ci en imitant Dieu dans sa façon de manifester l’amour (Éphésiens 5:1, 2). Mais comment pouvons-nous imiter Dieu, puisque nous ne le voyons pas ? Nous pouvons savoir comment Jéhovah agit parce qu’il a envoyé sur la terre son Fils premier-né (Jean 1:14, 18). Quand il était sur la terre, ce Fils, Jésus Christ, a si bien imité son Père céleste que le voir et l’écouter, c’était comme être avec Jéhovah et l’écouter (Jean 14:9). Par conséquent, en apprenant quel genre d’amour Jésus a manifesté et en suivant son exemple, chacun de nous peut améliorer sa vie de famille.

UN MODÈLE POUR LES MARIS

5, 6. a) Pourquoi la manière dont Jésus traite la congrégation constitue-t-elle un exemple pour les maris ? b) Que doit-on faire pour obtenir le pardon de ses péchés ?

5 La Bible dit que les maris devraient traiter leur femme de la même manière que Jésus traite ses disciples. Elle donne cette directive : “ Maris, continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation et s’est livré lui-même pour elle [...]. C’est de cette façon que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même, car personne n’a jamais haï sa propre chair ; mais il la nourrit et l’entoure de soins, comme  le Christ aussi le fait pour la congrégation. ” — Éphésiens 5:23, 25-29.

6 L’amour de Jésus pour sa congrégation composée de ses disciples constitue un exemple parfait pour les maris. Jésus “ aima [ses disciples] jusqu’à la fin ” ; il sacrifia sa vie pour eux, même s’ils étaient loin d’être parfaits (Jean 13:1 ; 15:13). De la même façon, il est demandé aux maris : “ Continuez à aimer vos femmes et ne vous aigrissez pas contre elles. ” (Colossiens 3:19). Qu’est-ce qui aidera un mari à appliquer ces conseils, surtout s’il arrive à sa femme de ne pas agir sagement ? Il devrait se rappeler ses propres erreurs et ce qu’il doit faire pour que Dieu lui pardonne. Que doit-il faire ? Il doit pardonner à ceux qui pèchent contre lui, y compris à sa femme. Évidemment, elle doit pardonner, elle aussi (Matthieu 6:12, 14, 15). Comprenez-vous pourquoi certains disent qu’un mariage heureux est l’union de deux personnes prêtes à pardonner ?

7. De quoi Jésus tenait-il compte, et quel exemple cela donne-t-il aux maris ?

7 Les maris devraient remarquer également que Jésus a toujours fait preuve de considération envers ses disciples. Il tenait compte de leurs limites et de leurs besoins physiques. Un jour qu’ils étaient fatigués, par exemple, il leur a dit : “ Venez, vous autres, à part, dans un endroit isolé, et reposez-vous un peu. ” (Marc 6:30-32). Les femmes aussi méritent attention et considération. La Bible les décrit comme “ un vase plus faible ” et elle ordonne aux maris de leur assigner de “ l’honneur ”. Pourquoi ? Parce que les femmes autant que les maris ont part à “ la faveur imméritée de la vie ”. (1 Pierre 3:7.) Les maris ne devraient pas oublier que c’est la fidélité, et non le fait d’être un homme ou une femme, qui rend précieux aux yeux de Dieu. — Psaume 101:6.

8. a) Pourquoi peut-on dire qu’un mari “ qui aime sa femme s’aime lui-même ” ? b) Que signifie être “ une seule chair ” pour un mari et sa femme ?

8 La Bible dit qu’un mari “ qui aime sa femme s’aime lui-même ”. En effet, comme Jésus l’a indiqué, un homme et sa  femme “ ne sont plus deux, mais une seule chair ”. (Matthieu 19:6.) Dans le domaine sexuel, ils ne doivent s’occuper que l’un de l’autre (Proverbes 5:15-21 ; Hébreux 13:4). Ils y arriveront s’ils se soucient avec désintéressement de leurs besoins mutuels (1 Corinthiens 7:3-5). Le rappel suivant est important : “ Personne n’a jamais haï sa propre chair ; mais il la nourrit et l’entoure de soins. ” Les maris doivent aimer leur femme comme ils s’aiment eux-mêmes, et se souvenir qu’ils ont des comptes à rendre à leur chef, Jésus Christ. — Éphésiens 5:29 ; 1 Corinthiens 11:3.

9. Quelle qualité de Jésus est mentionnée en Philippiens 1:8, et pourquoi les maris devraient-ils témoigner cette qualité à leur femme ?

9 L’apôtre Paul a parlé de la ‘ tendre affection qu’a Christ Jésus ’. (Philippiens 1:8.) La tendresse de Jésus était réconfortante ; elle a touché les femmes qui sont devenues ses disciples (Jean 20:1, 11-13, 16). Les femmes ont immensément besoin de la tendre affection de leur mari.

UN EXEMPLE POUR LES FEMMES MARIÉES

10. Sous quel rapport Jésus constitue-t-il un exemple pour les femmes ?

10 Une famille est une organisation. Pour bien fonctionner, elle a besoin d’un chef. Même Jésus a un Chef à qui il se soumet. “ Le chef du Christ, c’est Dieu ”, tout comme “ le chef de la femme, c’est l’homme ”. (1 Corinthiens 11:3.) La soumission de Jésus à l’autorité de Dieu constitue un excellent exemple, car nous avons tous un chef à qui nous devons nous soumettre.

11. Quelle attitude une femme doit-elle avoir envers son mari, et quel peut être l’effet de sa conduite ?

11 Les hommes, étant imparfaits, commettent des erreurs et sont souvent loin d’être des chefs de famille modèles. Que devrait donc faire une femme ? Elle ne devrait pas dénigrer les actions de son mari ni essayer de diriger à sa place. Elle se souviendra plutôt qu’un esprit doux et paisible est d’une grande valeur aux yeux de Dieu (1 Pierre 3:4). Si elle a un tel esprit, il  lui sera plus facile de manifester la soumission conforme à la volonté de Dieu, même dans des situations éprouvantes. La Bible déclare par ailleurs : “ La femme doit avoir un profond respect pour son mari. ” (Éphésiens 5:33). Mais qu’en est-il s’il n’accepte pas le Christ comme Chef ? La Bible conseille aux femmes : “ Soyez soumises à vos propres maris, afin que, si quelques-uns n’obéissent pas à la parole, ils soient gagnés sans parole grâce à la conduite de leurs femmes, parce qu’ils auront été témoins oculaires de votre conduite pure ainsi que d’un profond respect. ” — 1 Pierre 3:1, 2.

12. Pourquoi n’est-il pas mal qu’une femme exprime respectueusement ses opinions ?

12 Que son mari soit croyant ou non, une femme ne manque pas de respect si elle exprime avec tact une opinion différente de la sienne. Elle peut avoir raison, et toute la famille peut avoir avantage à l’écouter. Un jour, Sara a recommandé une solution pratique à un problème familial ; Abraham n’était pas d’accord avec elle, mais Dieu lui a dit : “ Écoute sa voix. ” (Genèse 21:9-12). Bien entendu, quand un mari prend une décision finale qui ne va pas à l’encontre de la loi de Dieu, sa femme montre sa soumission en la soutenant. — Actes 5:29 ; Éphésiens 5:24.

Quel bel exemple Sara a-t-elle laissé aux femmes mariées ?

13. a) À quoi le passage de Tite 2:4, 5 encourage-t-il les femmes mariées ? b) Que dit la Bible au sujet de la séparation et du divorce ?

13 En remplissant son rôle, une femme peut apporter beaucoup à sa famille. Par exemple, la Bible indique que les femmes mariées doivent ‘ aimer leurs maris, aimer leurs enfants, être saines d’esprit, pures, des femmes travaillant à la maison, des femmes qui soient bonnes, qui se soumettent à leurs propres maris ’. (Tite 2:4, 5.) Une femme et une mère qui agit ainsi gagnera et conservera l’amour et le respect de sa famille (Proverbes 31:10, 28). Toutefois, puisque le mariage est l’union de personnes imparfaites, des situations extrêmes peuvent mener à la séparation ou au divorce. La Bible autorise la séparation dans certaines circonstances. Néanmoins, il ne faut pas adopter cette solution à la légère, car la Parole de Dieu  conseille : “ Qu’une femme ne se sépare pas de son mari ; [...] et un mari ne doit pas quitter sa femme. ” (1 Corinthiens 7:10, 11). Quant au divorce, la fornication commise par l’un des conjoints est le seul motif biblique qui l’autorise. — Matthieu 19:9.

UN EXEMPLE PARFAIT POUR LES PARENTS

14. Comment Jésus traitait-il les enfants, et de quoi les enfants ont-ils besoin de la part de leurs parents ?

14 Par sa manière de traiter les enfants, Jésus a laissé un exemple parfait aux parents. Un jour, on a voulu interdire à des enfants de s’approcher de lui ; il a déclaré : “ Laissez les petits enfants venir vers moi ; n’essayez pas de les en empêcher. ” La Bible raconte qu’ensuite il “ prit les enfants dans ses bras et se mit à les bénir en posant les mains sur eux ”. (Marc 10:13-16.) Puisque Jésus a pris de son temps pour les enfants, ne devriez-vous pas en faire autant pour vos fils et vos filles ? Ils ont besoin, non de miettes, mais de morceaux copieux de votre temps. Il vous faut prendre le temps de les enseigner, car c’est ce que Jéhovah exige des parents. — Deutéronome 6:4-9.

15. Que peuvent faire les parents pour protéger leurs enfants ?

15 Étant donné que le monde est de plus en plus méchant,  les enfants ont besoin que leurs parents les protègent des individus qui cherchent à leur faire du mal, comme les prédateurs sexuels. Jésus a protégé ses disciples, qu’il appelait affectueusement “ petits enfants ”. Quand on l’a arrêté et qu’il a été sur le point d’être tué, il a veillé à ce qu’on les laisse partir (Jean 13:33 ; 18:7-9). Si vous avez des enfants, vous devez prendre garde aux tentatives du Diable visant à faire du mal à vos petits. Vous devez les mettre en garde * (1 Pierre 5:8). Jamais leur sécurité physique, spirituelle et morale n’a été autant menacée.

Que peuvent apprendre les parents de la façon dont Jésus traitait les enfants ?

16. Que peuvent apprendre les parents de la manière dont Jésus s’est comporté face aux imperfections de ses disciples ?

 16 Le soir qui a précédé la mort de Jésus, les disciples se sont disputés pour savoir lequel d’entre eux était le plus grand. Au lieu de se mettre en colère contre eux, Jésus les a, une nouvelle fois, fait réfléchir avec amour par ses paroles et son exemple (Luc 22:24-27 ; Jean 13:3-8). Si vous avez des enfants, voyez-vous comment vous pouvez suivre l’exemple de Jésus quand vous les corrigez ? Il est exact qu’ils ont besoin de discipline, mais vous devez la leur administrer “ dans une juste mesure ” et jamais sous le coup de la colère. Vous ne voudrez pas parler inconsidérément, “ comme avec des coups d’épée ”. (Jérémie 30:11 ; Proverbes 12:18.) Vous devez discipliner vos enfants de telle façon que, par la suite, ils se rendent compte que c’était justifié. — Éphésiens 6:4 ; Hébreux 12:9-11.

UN MODÈLE POUR LES ENFANTS

17. Sous quels rapports Jésus a-t-il laissé un exemple parfait aux enfants ?

17 Les enfants peuvent-ils tirer profit de l’exemple de Jésus ? Tout à fait. Jésus a montré, par sa conduite, comment les enfants doivent obéir à leurs parents. “ Comme le Père m’a enseigné, moi je dis ces choses ”, a-t-il déclaré. Il a ajouté : “ Je fais toujours les choses qui lui plaisent. ” (Jean 8:28, 29). Jésus obéissait à son Père céleste. La Bible recommande aux enfants d’obéir à leurs parents (Éphésiens 6:1-3). Même s’il était parfait, Jésus, quand il était enfant, obéissait à ses parents humains, Joseph et Marie, qui étaient imparfaits. Cela a sans aucun doute contribué au bonheur de tous les membres de sa famille ! — Luc 2:4, 5, 51, 52.

18. Pourquoi Jésus a-t-il toujours obéi à son Père céleste, et qui se réjouit quand les enfants obéissent à leurs parents ?

18 Les enfants peuvent-ils trouver des moyens de ressembler davantage à Jésus et de réjouir leurs parents ? Ils ont parfois du mal à obéir à leurs parents, mais Dieu veut qu’ils le fassent (Proverbes 1:8 ; 6:20). Jésus a toujours obéi à son Père céleste, même dans les difficultés. Un jour, alors que la  volonté de Dieu était qu’il accomplisse une chose particulièrement difficile, il a dit : “ Écarte cette coupe [cette exigence] de moi. ” Néanmoins, il a fait ce que Dieu demandait, car il était conscient que son Père savait ce qui était le mieux (Luc 22:42). En apprenant à obéir, les enfants réjouiront beaucoup leurs parents et leur Père céleste *. — Proverbes 23:22-25.

À quoi les jeunes devraient-ils réfléchir quand ils sont tentés ?

19. a) Comment Satan tente-t-il les enfants ? b) Quelles conséquences le mauvais comportement des enfants peut-il avoir sur leurs parents ?

19 Le Diable a tenté Jésus. Nous pouvons être sûrs qu’il est déterminé à inciter aussi les jeunes à mal agir (Matthieu 4:1-10). Il se sert de l’influence de l’entourage, à laquelle il est quelquefois difficile de résister. Il est par conséquent indispensable que les enfants ne fréquentent pas des personnes qui commettent le mal (1 Corinthiens 15:33). Dina, la fille de Jacob, fréquentait des personnes qui n’adoraient pas Jéhovah, ce qui a eu bien des conséquences douloureuses (Genèse 34:1, 2). Pensez à quel point votre famille souffrirait si l’un de vous succombait à l’immoralité sexuelle ! — Proverbes 17:21, 25.

 LE SECRET DU BONHEUR FAMILIAL

20. Que doit faire chaque membre d’une famille pour que celle-ci soit heureuse ?

20 Une famille surmontera plus facilement ses difficultés si elle applique les conseils de la Bible. En fait, l’application de ces conseils est le secret du bonheur familial. Par conséquent, maris, aimez votre femme, et traitez-la comme Jésus traite sa congrégation. Femmes, soumettez-vous à l’autorité de votre mari, et suivez l’exemple de la femme capable décrite en Proverbes 31:10-31. Parents, éduquez vos enfants (Proverbes 22:6). Pères, ‘ présidez de belle façon votre maisonnée ’. (1 Timothée 3:4, 5 ; 5:8.) Enfants, obéissez à vos parents (Colossiens 3:20). Aucun membre de la famille n’est parfait ; tous commettent des erreurs. Soyez donc humbles : demandez-vous pardon les uns aux autres.

21. Quelles perspectives merveilleuses nous attendent, et comment pouvons-nous connaître, dès maintenant, une vie de famille heureuse ?

21 En vérité, la Bible contient de nombreuses instructions précieuses à propos de la vie de famille. Elle parle aussi du monde nouveau de Dieu et d’un paradis sur la terre, peuplé de gens heureux qui adoreront Jéhovah (Révélation 21:3, 4). Quelles perspectives merveilleuses ! Dès maintenant, nous pouvons connaître une vie de famille heureuse en appliquant les instructions de Dieu contenues dans sa Parole.

^ § 15 On trouve des conseils pour protéger les enfants au chapitre 32 du livre Écoute le grand Enseignant, publié par les Témoins de Jéhovah.

^ § 18 C’est uniquement dans le cas où son père ou sa mère lui demanderait de transgresser la loi de Dieu qu’un enfant pourrait désobéir. — Actes 5:29.