Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 APPENDICE

La vérité sur le Père, le Fils et l’esprit saint

La vérité sur le Père, le Fils et l’esprit saint

D’APRÈS les partisans de la doctrine de la Trinité, Dieu se compose de trois personnes, le Père, le Fils et l’esprit saint, chacune égale aux autres, toute-puissante et sans commencement ; le Père est Dieu, le Fils est Dieu et l’esprit saint est Dieu, et pourtant il n’y a qu’un seul Dieu.

Nombre de ceux qui croient en la Trinité reconnaissent qu’ils sont incapables d’expliquer cette doctrine. Peut-être  pensent-ils quand même que la Bible l’enseigne. Il est intéressant de noter que le mot “ Trinité ” ne figure nulle part dans les Saintes Écritures. Y trouve-t-on la notion de Trinité ? Pour répondre à cette question, examinons un verset que les partisans de la Trinité citent souvent à l’appui de leur croyance.

“ LA PAROLE ÉTAIT DIEU ”

Jean 1:1 déclare : “ Au commencement était la Parole [le Verbe, Traduction Œcuménique de la Bible], et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. ” (Bible à la Colombe, 1978, édition de 1987). Un peu plus loin dans le même chapitre, l’apôtre Jean indique clairement que “ la Parole ” est Jésus (Jean 1:14). Toutefois, comme la Parole est appelée Dieu, certains en concluent que le Fils et le Père doivent faire partie du même Dieu.

Rappelez-vous qu’à l’origine cette partie de la Bible a été écrite en grec. Par la suite, elle a été traduite. Or, un certain nombre de traducteurs n’ont pas employé l’expression “ la Parole était Dieu ”. Pourquoi ? Leur connaissance du grec biblique les a amenés à la conclusion qu’ils devaient la traduire autrement. De quelle façon ? Voici quelques exemples : “ La Parole était d’essence divine. ” (La Sainte Bible [1908], par L. Segond et H. Oltramare). “ La Parole était un dieu. ” (Traduction du monde nouveau). “ Le Verbe était un être divin. ” (La Bible du Centenaire). Selon ces traductions, la Parole n’est pas Dieu lui-même *. En raison de sa position élevée parmi les créatures de Jéhovah, la Parole est appelée “ un dieu ”. Ici, le terme “ dieu ” signifie “ puissant ”.

RÉUNISSEZ D’AUTRES FAITS

La plupart des gens ne connaissent pas le grec biblique. Comment pouvez-vous donc savoir ce que l’apôtre Jean voulait dire ? Réfléchissez à cet exemple : Un professeur explique un sujet à ses élèves. Ensuite, les élèves ne sont pas d’accord  sur la façon de comprendre son explication. Comment peuvent-ils résoudre le problème ? Ils peuvent demander des éclaircissements à leur professeur. En apprenant des faits supplémentaires, ils comprendront mieux le sujet. De la même manière, pour saisir le sens de Jean 1:1, vous pouvez chercher dans cet Évangile d’autres indications sur la position de Jésus. En approfondissant ce sujet, vous tirerez la bonne conclusion.

Par exemple, considérez ce que Jean écrit plus loin dans le chapitre 1, au verset 18 : “ Aucun homme n’a jamais vu Dieu [le Tout-Puissant]. ” En revanche, des humains ont vu Jésus, le Fils, car Jean dit : “ La Parole [Jésus] a été faite chair, et elle a habité parmi nous [...] ; et nous avons contemplé sa gloire. ” (Jean 1:14, Bible à la Colombe). Comment, dès lors, le Fils pourrait-il faire partie du Dieu Tout-Puissant ? Jean indique également que la Parole était “ avec Dieu ”. Comment quelqu’un peut-il être avec quelqu’un d’autre et en même temps être cette personne ? De plus, comme le rapporte Jean 17:3, Jésus fait nettement la distinction entre lui et son Père céleste. Il appelle son Père “ le seul vrai Dieu ”. Et vers la fin de son Évangile, Jean résume la question par ces mots : “ Ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ le Fils de Dieu. ” (Jean 20:31). Remarquez que Jésus est appelé, non pas Dieu, mais le Fils de Dieu. Ce renseignement supplémentaire fourni dans l’Évangile de Jean montre comment comprendre Jean 1:1. Jésus, le Verbe, est “ un dieu ” dans le sens où il a une position élevée, mais il n’est pas le Dieu Tout-Puissant.

CONFIRMEZ LES FAITS

Reprenons l’exemple du professeur et de ses élèves. Imaginez qu’après avoir écouté les éclaircissements de leur professeur, certains aient encore des doutes. Que peuvent-ils faire ? Ils peuvent interroger un autre professeur sur le sujet. Si le deuxième confirme l’explication du premier, les doutes de la majorité des élèves disparaîtront. Pareillement, si vous n’êtes pas sûr de ce que Jean disait réellement à propos de la relation entre Jésus et le Dieu Tout-Puissant, vous pouvez chercher des renseignements supplémentaires auprès d’un  autre rédacteur de la Bible. Regardez par exemple ce qu’a écrit Matthieu. Il cite ces paroles de Jésus concernant la fin du présent système de choses : “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. ” (Matthieu 24:36). Comment cette déclaration confirme-t-elle que Jésus n’est pas le Dieu Tout-Puissant ?

Jésus dit que le Père en sait plus que le Fils. Si Jésus faisait partie du Dieu Tout-Puissant, il connaîtrait les mêmes choses que son Père. Le Fils et le Père ne peuvent donc pas être égaux. Certains répondront : ‘ Jésus réunissait en lui deux natures. Dans ce passage, il s’exprime en tant qu’homme. ’ Mais, en admettant que ce soit le cas, que dire de l’esprit saint ? S’il fait partie du même Dieu que le Père, pourquoi Jésus ne dit-il pas qu’il connaît ce que le Père connaît ?

Si vous poursuivez votre étude de la Bible, vous découvrirez de nombreux autres passages instructifs sur ce sujet, passages qui confirment la vérité sur le Père, le Fils et l’esprit saint. — Psaume 90:2 ; Actes 7:55 ; Colossiens 1:15.

^ § 2 Pour un examen complémentaire de Jean 1:1, voir l’article “ La Parole était-elle ‘ Dieu ’ ou bien ‘ un dieu ’ ? ” dans La Tour de Garde du 1er novembre 2008, publiée par les Témoins de Jéhovah.

 

Pour en savoir plus

LA TOUR DE GARDE

La Parole était-elle “ Dieu ” ou bien “ un dieu ” ?

Comment faut-il comprendre Jean 1:1 ?