Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 CHAPITRE CINQ

La rançon, le plus beau don de Dieu

La rançon, le plus beau don de Dieu
  • Qu’est-ce que la rançon ?

  • Comment a-t-elle été fournie ?

  • Que peut-elle signifier pour vous ?

  • Comment pouvez-vous montrer votre reconnaissance pour elle ?

1, 2. a) Dans quel cas un cadeau a-t-il du prix à vos yeux ? b) Pourquoi peut-on dire que la rançon est le don le plus précieux que vous puissiez recevoir ?

QUEL est le plus beau cadeau qu’on vous ait jamais fait ? Un cadeau n’a pas besoin de coûter cher pour avoir de la valeur. Sa valeur véritable ne se mesure pas forcément en termes d’argent. En fait, c’est quand il vous procure de la joie ou qu’il comble un besoin réel qu’un cadeau a du prix à vos yeux.

2 Parmi les nombreux cadeaux que vous pourriez rêver de recevoir, il y en a un qui surpasse tous les autres. Il s’agit d’un don que Dieu a fait aux humains. Jéhovah nous a donné bien des choses, mais le plus beau don qu’il nous ait fait est le sacrifice rédempteur de son Fils, Jésus Christ (Matthieu 20:28). Comme nous le verrons dans ce chapitre, la rançon est le don le plus précieux que vous puissiez recevoir, car elle peut vous procurer une joie indescriptible et combler vos besoins les plus importants. La rançon est vraiment la plus belle expression de l’amour que Jéhovah vous porte.

 QU’EST-CE QUE LA RANÇON ?

3. Qu’est-ce que la rançon, et que devons-nous savoir pour saisir la valeur de ce don ?

3 En termes simples, la rançon est le moyen par lequel Jéhovah délivre, ou sauve, l’humanité du péché et de la mort (Éphésiens 1:7). Pour comprendre cet enseignement biblique, il nous faut revenir sur ce qui s’est passé dans le jardin d’Éden. C’est seulement en sachant ce qu’Adam a perdu lorsqu’il a péché que nous saisirons pourquoi la rançon est un don si précieux pour nous.

4. Que signifiait pour Adam la vie humaine parfaite ?

4 Quand il a créé Adam, Jéhovah lui a donné quelque chose de très précieux : la vie humaine parfaite. Rendez-vous compte de ce que cela signifiait pour Adam : comme il avait un corps et un esprit parfaits, jamais il ne tomberait malade, jamais il ne vieillirait ni ne mourrait. Étant un humain parfait, il entretenait des relations privilégiées avec Jéhovah. La Bible dit qu’il était un “ fils de Dieu ”. (Luc 3:38.) Adam avait donc des relations étroites avec Jéhovah Dieu, comme celles qu’un fils entretient avec son père qui l’aime. Jéhovah communiquait avec son fils qui vivait sur la terre, lui confiait des tâches enrichissantes et lui indiquait ce qu’il attendait de lui. — Genèse 1:28-30 ; 2:16, 17.

5. Que signifie la déclaration de la Bible selon laquelle Adam a été fait “ à l’image de Dieu ” ?

5 Adam a été fait “ à l’image de Dieu ”. (Genèse 1:27.) Cela ne veut pas dire qu’il avait le même aspect que lui. Comme nous l’avons appris au chapitre 1, Jéhovah est un esprit invisible (Jean 4:24). Il n’a donc pas un corps de chair et de sang. Adam a été fait à l’image de Dieu en ce sens qu’il a été créé avec des qualités semblables à celles de Dieu, notamment l’amour, la sagesse, la justice et la puissance. Adam était comme son Père dans un autre domaine non négligeable : il possédait le libre arbitre. Par conséquent, il n’était pas une sorte de machine qui ne peut accomplir  que ce pour quoi elle a été conçue ou programmée. Il pouvait prendre des décisions, choisir entre le bien et le mal. S’il avait choisi d’obéir à Dieu, il aurait vécu éternellement dans le Paradis sur la terre.

6. Qu’a perdu Adam en désobéissant à Dieu, et quelles ont été les conséquences sur ses descendants ?

6 Manifestement, donc, quand il a désobéi à Dieu et qu’il a été condamné à mourir, Adam a payé un prix très élevé. Son péché lui a coûté sa vie humaine parfaite, et tous les avantages qu’elle apportait (Genèse 3:17-19). Malheureusement, Adam n’a pas perdu cette vie précieuse que pour lui-même ; il l’a perdue aussi pour ses futurs descendants. La Parole de Dieu déclare : ‘ Par un seul homme [Adam] le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché. ’ (Romains 5:12). Effectivement, nous avons tous hérité du péché d’Adam. C’est pourquoi la Bible dit qu’il a “ vendu ” ses descendants, comme lui-même, en esclavage au péché et à la mort (Romains 7:14). Il n’y avait pas d’espoir pour Adam ou pour Ève, car ils ont choisi volontairement de désobéir à Dieu. Mais qu’en est-il de leurs descendants, nous y compris ?

7, 8. Quelles sont les deux choses qu’une rançon désigne fondamentalement ?

7 Jéhovah est venu au secours de l’humanité au moyen de la rançon. Qu’est-ce qu’une rançon ? Le mot rançon désigne fondamentalement deux choses. Premièrement, c’est la somme payée pour obtenir une libération ou pour racheter quelque chose. Il peut s’agir de la somme versée pour la libération d’un prisonnier de guerre. Deuxièmement, c’est la somme qui couvre le coût de quelque chose. C’est en quelque sorte un paiement destiné à couvrir les dommages résultant d’une blessure. Par exemple, si quelqu’un provoque un accident, il doit payer une somme qui correspond exactement à la valeur de ce qui a été endommagé.

 8 Comment serait-il possible de couvrir la perte considérable qu’Adam avait infligée à chacun de nous et de nous libérer de l’esclavage du péché et de la mort ? Parlons de la rançon que Jéhovah a fournie et de ce qu’elle peut signifier pour vous.

COMMENT JÉHOVAH A FOURNI LA RANÇON

9. Quelle sorte de rançon était exigée ?

9 Puisque la vie humaine qui avait été perdue était parfaite, aucune vie humaine imparfaite ne pourrait jamais la racheter (Psaume 49:7, 8). Ce qu’il fallait, c’était une rançon équivalente à ce qui était perdu, conformément à ce principe de justice parfaite qu’on trouve dans la Parole de Dieu : “ Âme pour âme. ” (Deutéronome 19:21). Dans ce cas, qu’est-ce qui couvrirait la valeur de l’âme (ou vie) humaine parfaite perdue par Adam ? Une autre vie humaine parfaite était la “ rançon correspondante ” qui était exigée. — 1 Timothée 2:6.

10. Comment Jéhovah a-t-il fourni la rançon ?

10 Comment Jéhovah a-t-il fourni la rançon ? Il a envoyé sur la terre l’un de ses fils spirituels parfaits. Mais il n’a pas envoyé n’importe quelle créature spirituelle. Il a envoyé celle qu’il aimait le plus : son Fils unique-engendré (1 Jean 4:9, 10). Ce fils a quitté volontairement sa demeure céleste (Philippiens 2:7). Comme nous l’avons appris dans le chapitre précédent, Jéhovah a accompli un miracle en transférant la vie de ce Fils dans le ventre de Marie. Grâce à l’esprit saint de Dieu, Jésus est né humain parfait, et il n’était pas sujet au péché. — Luc 1:35.

Jéhovah a donné son Fils unique-engendré en rançon pour nous.

11. Comment un seul homme a-t-il pu servir de rançon à des millions d’humains ?

11 Comment un seul homme pouvait-il servir de rançon à beaucoup, en fait à des millions d’humains ? Réfléchissons. Déjà, comment des millions d’humains ont-ils pu devenir pécheurs ? Rappelons qu’en péchant, Adam a  perdu un bien précieux : la vie humaine parfaite. Il n’a donc pas pu la transmettre à sa descendance. Il n’a pu lui léguer que le péché et la mort. Jésus, que la Bible appelle “ le dernier Adam ”, avait une vie humaine parfaite, et il n’a jamais péché (1 Corinthiens 15:45). En un sens, il a pris la place d’Adam afin de nous sauver. En sacrifiant sa vie parfaite par obéissance totale à Dieu, il a payé le prix pour le péché d’Adam. Il a ainsi offert une espérance aux descendants du premier homme. — Romains 5:19 ; 1 Corinthiens 15:21, 22.

12. Qu’ont prouvé les souffrances de Jésus ?

12 La Bible décrit en détail les souffrances que Jésus a endurées avant de mourir. Il a été flagellé cruellement, il a été attaché sur un poteau et il y a subi une mort atroce (Jean 19:1, 16-18, 30 ; article “ Pourquoi les vrais chrétiens ne se servent pas de la croix dans leur culte ” de l’appendice). Pourquoi était-il nécessaire qu’il souffre autant ? Dans un autre chapitre nous verrons que Satan a mis en doute que des serviteurs humains de Jéhovah lui restent fidèles dans l’épreuve. En demeurant fidèle malgré de terribles souffrances, Jésus a donné à l’affirmation de Satan le meilleur démenti qui soit. Il a prouvé qu’un homme parfait doté du libre arbitre pouvait rester parfaitement fidèle à Dieu, quelles que soient les actions du Diable. Jéhovah a dû se réjouir grandement de la fidélité de son Fils qu’il aimait tant ! — Proverbes 27:11.

13. Comment la rançon a-t-elle été payée ?

13 Comment la rançon a-t-elle été payée ? Le 14e jour du mois juif de Nisan, en 33 de notre ère, Dieu a permis que son Fils parfait et sans péché soit exécuté. Jésus a de cette façon sacrifié sa vie humaine parfaite “ une fois pour toutes ”. (Hébreux 10:10.) Le troisième jour après sa mort, Jéhovah l’a ressuscité pour la vie spirituelle. Au ciel, Jésus lui a présenté la valeur de sa vie humaine parfaite qui avait été sacrifiée en rançon, en échange de la descendance d’Adam  (Hébreux 9:24). Jéhovah a accepté la valeur du sacrifice de Jésus, qui constituait la rançon indispensable pour délivrer l’humanité de l’esclavage du péché et de la mort. — Romains 3:23, 24.

CE QUE LA RANÇON PEUT SIGNIFIER POUR VOUS

14, 15. Que devons-nous faire pour recevoir “ le pardon de nos péchés ” ?

14 Malgré notre état de pécheurs, nous pouvons, grâce à la rançon, le plus beau don de Dieu, recevoir des bienfaits inestimables, dès maintenant et dans l’avenir. Considérons-en quelques-uns.

15 Le pardon des péchés. À cause de l’imperfection dont nous avons hérité, nous menons un véritable combat pour faire ce qui est juste. Tous, nous péchons, soit en paroles, soit en actes. Mais grâce au sacrifice rédempteur de Jésus, nous pouvons recevoir “ le pardon de nos péchés ”. (Colossiens 1:13, 14.) Toutefois, pour obtenir ce pardon, nous devons être réellement repentants. Nous devons aussi implorer humblement Jéhovah, lui demander son pardon sur la base de notre foi dans le sacrifice rédempteur de son Fils. — 1 Jean 1:8, 9.

16. Qu’est-ce qui nous permet d’adorer Dieu avec une conscience pure, et quelle est la valeur d’une telle conscience ?

16 Une conscience pure devant Dieu. Une conscience coupable peut facilement nous mener au désespoir et nous donner un sentiment d’indignité. Or, grâce au pardon rendu possible par la rançon, Jéhovah a la bonté de nous permettre de l’adorer avec une conscience pure, malgré notre imperfection (Hébreux 9:13, 14). Cela nous ouvre la possibilité de lui parler avec franchise. Nous pouvons dès lors le prier librement (Hébreux 4:14-16). Si nous gardons notre conscience pure, notre esprit est en paix, nous avons l’estime de nous-mêmes et nous sommes plus heureux.

17. Quels bienfaits ont été rendus possibles parce que Jésus est mort pour nous ?

 17 L’espérance de vivre éternellement sur la terre transformée en Paradis. “ Le salaire que paie le péché, c’est la mort ”, dit Romains 6:23. Ce verset ajoute : “ Mais le don que Dieu donne, c’est la vie éternelle par Christ Jésus notre Seigneur. ” Au chapitre 3, nous avons énuméré les bienfaits qui existeront dans le Paradis terrestre (Révélation 21:3, 4). Tous ces bienfaits futurs, y compris la vie éternelle avec une santé parfaite, ont été rendus possibles parce que Jésus est mort pour nous. Pour les recevoir, nous devons montrer notre reconnaissance pour le don qu’est la rançon.

COMMENT POUVEZ-VOUS MANIFESTER VOTRE RECONNAISSANCE ?

18. Pourquoi devrions-nous être reconnaissants à Jéhovah pour la rançon ?

18 Pourquoi devrions-nous être profondément reconnaissants à Jéhovah pour la rançon ? Un cadeau est particulièrement précieux quand il demande un sacrifice en temps, en efforts ou en argent. Nous sommes touchés quand nous constatons qu’un cadeau est l’expression d’une affection sincère. La rançon est le plus précieux de  tous les dons, car Dieu a fait le plus grand sacrifice qui soit en la fournissant. “ Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique-engendré ”, dit Jean 3:16. La rançon est la preuve la plus évidente que Jéhovah nous aime. Elle prouve également l’amour de Jésus à notre égard, car il a donné volontairement sa vie pour nous (Jean 15:13). Le don qu’est la rançon devrait par conséquent nous convaincre que Jéhovah et son Fils nous aiment. — Galates 2:20.

Apprenez à connaître Jéhovah : c’est un moyen de montrer votre reconnaissance pour son don qu’est la rançon.

19, 20. De quelles manières pouvez-vous montrer votre reconnaissance pour le don de Dieu qu’est la rançon ?

19 Comment pouvez-vous à votre tour manifester votre reconnaissance pour le don de Dieu qu’est la rançon ? Tout d’abord, apprenez-en davantage sur le Grand Donateur, Jéhovah (Jean 17:3). L’étude de la Bible à l’aide de la présente publication vous y aidera. Plus vous connaîtrez Jéhovah, plus vous l’aimerez. Ensuite, votre amour vous donnera envie de lui plaire. — 1 Jean 5:3.

20 Exercez la foi dans le sacrifice rédempteur de Jésus. Il a été dit de Jésus : “ Celui qui exerce la foi dans le Fils a la vie éternelle. ” (Jean 3:36). Comment pouvons-nous exercer la foi en Jésus ? La foi ne se manifeste pas seulement en paroles. “ La foi sans œuvres est morte ”, déclare Jacques 2:26. Effectivement, la vraie foi se prouve par des “ œuvres ”, autrement dit par des actions. Un moyen de montrer que nous avons foi en Jésus consiste à l’imiter de notre mieux, non seulement dans ce que nous disons, mais encore dans ce que nous faisons. — Jean 13:15.

21, 22. a) Pourquoi devrions-nous assister à la célébration annuelle du Repas du Seigneur ? b) Qu’expliqueront les chapitres 6 et 7 ?

21 Assistez à la célébration annuelle du Repas du Seigneur. Le soir du 14 Nisan 33 de notre ère, Jésus a inauguré une célébration particulière que la Bible appelle “ le repas du Seigneur ”. (1 Corinthiens 11:20 ; Matthieu 26:26-28.) On la nomme également Mémorial de la mort de Christ. Jésus l’a instituée pour aider ses apôtres, et tous les vrais chrétiens  après eux, à ne pas oublier qu’en mourant en humain parfait il a offert son âme, sa vie, en rançon. À propos de cette célébration, Jésus a ordonné : “ Continuez à faire ceci en souvenir de moi. ” (Luc 22:19). L’observation du Mémorial nous rappelle l’amour immense que Jéhovah et Jésus ont manifesté en rapport avec la rançon. Nous pouvons montrer notre reconnaissance pour celle-ci en étant présents chaque année à la célébration du Mémorial de la mort de Jésus *.

22 La rançon fournie par Jéhovah est incontestablement un don inestimable (2 Corinthiens 9:14, 15). Ce don peut valoir des bienfaits même aux humains qui sont morts. Les chapitres 6 et 7 expliqueront comment.

^ § 21 Pour d’autres détails sur la signification du Repas du Seigneur, voir l’article “ Le Repas du Seigneur : une célébration qui honore Dieu ” dans l’appendice.