Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 CHAPITRE SIX

Où sont les morts ?

Où sont les morts ?
  • Que devenons-nous quand nous mourons ?

  • Pourquoi mourons-nous ?

  • Serait-il réconfortant de connaître la vérité sur la mort ?

1-3. Quelles questions se pose-t-on à propos de la mort, et quelles réponses différentes religions proposent-elles ?

VOILÀ des questions que les gens se posent depuis des milliers d’années. Ce sont des questions très importantes. Qui que nous soyons et quel que soit l’endroit où nous vivons, la réponse à ces questions nous concerne.

2 Dans le chapitre précédent, nous avons vu que le sacrifice rédempteur de Jésus Christ a ouvert la possibilité de vivre éternellement. Nous avons également appris que la Bible prédit une époque où “ la mort ne sera plus ”. (Révélation 21:4.) En attendant, nous mourons tous. “ Les vivants savent qu’ils mourront ”, a dit le sage roi Salomon (Ecclésiaste 9:5). Nous cherchons à vivre le plus longtemps possible. Néanmoins, nous nous demandons ce que nous deviendrons à notre mort.

3 Quand nous perdons des personnes que nous aimons, nous les pleurons. Et nous nous posons peut-être ces questions : ‘ Que sont-elles devenues ? Souffrent-elles ? Veillent-elles sur nous ? Pouvons-nous les aider ? Les reverrons-nous un jour ? ’ Les religions du monde proposent différentes réponses. Certaines enseignent que, si on fait le bien au cours de sa vie, on ira au ciel, mais que, si on fait le mal, on brûlera dans un lieu de tourments. D’autres disent qu’à la mort on rejoint ses ancêtres dans le monde des esprits. D’autres  encore enseignent que les morts vont dans un monde souterrain pour être jugés, puis sont réincarnés, c’est-à-dire renaissent dans un autre corps.

4. Quelle idée de nombreuses religions ont-elles en commun au sujet de la mort ?

4 Ces enseignements religieux ont une idée en commun : une partie de nous survit à la mort du corps. D’après presque toutes les religions d’hier et d’aujourd’hui, nous vivons éternellement d’une façon ou d’une autre, avec les facultés de voir, d’entendre et de penser. Mais comment est-ce possible ? Nos sens et nos pensées dépendent tous de l’activité de notre cerveau. Or, à la mort, le cerveau cesse de fonctionner. Nos souvenirs, nos sentiments et nos sens ne continuent pas, de quelque façon mystérieuse, à fonctionner indépendamment. Ils ne survivent pas à la destruction de notre cerveau.

QUE SE PASSE-T-IL RÉELLEMENT QUAND ON MEURT ?

5, 6. Qu’enseigne la Bible sur la condition des morts ?

5 Ce qui se passe quand on meurt n’est pas un mystère pour Jéhovah, qui a créé le cerveau. Il connaît la vérité, et dans sa Parole, la Bible, il explique quelle est la condition des morts. Son enseignement est clair : quand quelqu’un meurt, il cesse d’exister. La mort est le contraire de la vie. Les morts ne voient pas, n’entendent pas, ne pensent pas. Aucune partie de nous ne survit à la mort du corps. Nous ne possédons pas une âme ou un esprit immortels *.

Où la flamme est-elle allée ?

6 Après avoir indiqué que les vivants savent qu’ils mourront, Salomon a écrit : “ Les morts, eux, ne savent rien. ” Il a même apporté des précisions sur cette vérité fondamentale en disant que les morts ne peuvent ni aimer ni haïr et qu’“ il n’y a ni œuvre, ni plan, ni connaissance, ni sagesse dans [la tombe] ”. (Ecclésiaste 9:5, 6, 10.) Pareillement, Psaume  146:4 déclare que, le jour où un homme meurt, ‘ ses pensées périssent ’. Nous sommes mortels, et nous ne survivons pas à la mort de notre corps. Notre vie ressemble à la flamme d’une bougie. Quand on l’éteint, elle ne s’en va nulle part. Elle n’est plus, tout simplement.

CE QUE JÉSUS A DIT À PROPOS DE LA MORT

7. À quoi Jésus a-t-il comparé la mort ?

7 Jésus Christ a parlé de la condition des morts. Il en a parlé en rapport avec Lazare, un homme qu’il connaissait bien et qui était mort. Il a dit à ses disciples : “ Lazare notre ami s’est endormi. ” Dans l’esprit des disciples, cela signifiait que Lazare dormait pour se remettre d’une maladie. Mais ils se trompaient. Jésus leur a expliqué : “ Lazare est mort. ” (Jean 11:11-14). Remarquez que Jésus a comparé la mort au repos et au sommeil. Lazare n’était ni au ciel ni dans un enfer brûlant. Il n’avait pas rejoint les anges ni ses ancêtres. Il n’était pas revenu à la vie dans un autre corps humain. Il se reposait dans la mort, comme dans un profond sommeil sans rêves. D’autres passages de la Bible comparent la mort au sommeil. Par exemple, à propos du disciple Étienne, qui a été lapidé, on lit qu’il “ s’endormit ”. (Actes 7:60.) De la même façon, dans une lettre, l’apôtre Paul a parlé de certains de son époque qui s’étaient “ endormis ” dans la mort. — 1 Corinthiens 15:6.

Jéhovah a fait les humains pour qu’ils vivent éternellement sur la terre.

8. Comment savons-nous que Dieu ne voulait pas que les humains meurent ?

8 Dieu voulait-il à l’origine que les humains meurent ? Certainement pas. Il a fait l’homme pour qu’il vive éternellement sur la terre. Comme nous l’avons déjà vu, Dieu a placé le premier couple humain dans un paradis merveilleux. Il  leur a donné une santé parfaite. Il voulait exclusivement leur bien. Un père (ou une mère) qui aime ses enfants souhaiterait-il qu’ils vieillissent et qu’ils meurent ? Bien sûr que non ! Jéhovah aimait ses enfants et voulait qu’ils soient heureux à jamais sur la terre. La Bible dit à propos des humains : “ Les temps indéfinis, [Jéhovah] les a mis dans leur cœur. ” (Ecclésiaste 3:11). Dieu nous a créés avec le désir de vivre éternellement. Et il a pris des dispositions pour combler ce désir.

 POURQUOI LES HUMAINS MEURENT

9. Quelle restriction Jéhovah a-t-il imposée à Adam, et pourquoi cet ordre n’était-il pas difficile à suivre ?

9 Dans ce cas, pourquoi les humains meurent-ils ? Pour trouver la réponse, nous devons examiner ce qui s’est passé à l’époque où il n’existait qu’un homme et qu’une femme sur la terre. La Bible raconte : “ Jéhovah Dieu fit pousser du sol tout arbre désirable à voir et bon à manger. ” (Genèse 2:9). Il y avait cependant une restriction. Jéhovah a dit à Adam : “ De tout arbre du jardin tu peux manger à satiété. Mais quant à l’arbre de la connaissance du bon et du mauvais, tu ne dois pas en manger, car le jour où tu en mangeras, tu mourras à coup sûr. ” (Genèse 2:16, 17). Cet ordre n’était pas difficile à suivre, car les arbres dont Adam et Ève pouvaient manger les fruits ne manquaient pas. Mais il leur offrait la possibilité de montrer leur gratitude envers Celui qui leur avait tout donné, y compris la vie parfaite. Leur obéissance prouverait aussi qu’ils respectaient l’autorité de leur Père céleste et qu’ils acceptaient sa domination bienveillante.

10, 11. a) Comment le premier couple humain a-t-il désobéi à Dieu ? b) Pourquoi la désobéissance d’Adam et Ève était-elle grave ?

10 Malheureusement, le premier couple humain a choisi de désobéir à Jéhovah. Par l’intermédiaire d’un serpent, Satan a demandé à Ève : “ Est-ce vrai que Dieu a dit que vous ne devez pas manger de tout arbre du jardin ? ” Ève lui a répondu : “ Du fruit des arbres du jardin nous pouvons manger. Mais quant à manger du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : ‘ Vous ne devez pas en manger, non, vous ne devez pas y toucher, afin que vous ne mouriez pas. ’ ” — Genèse 3:1-3.

11 “ Vous ne mourrez pas du tout ”, a affirmé Satan. “ Dieu sait que, le jour même où vous en mangerez, vos yeux ne manqueront pas de s’ouvrir et, à coup sûr, vous serez comme Dieu, connaissant le bon et le mauvais. ” (Genèse 3:4, 5).  Satan a voulu faire croire à Ève qu’elle aurait avantage à manger du fruit défendu. Il prétendait qu’elle pourrait décider elle-même de ce qui était bien ou de ce qui était mal ; elle pourrait faire ce qu’elle voudrait. Il a également accusé Jéhovah d’avoir menti sur les conséquences de cet acte. Ève a cru Satan. Elle a cueilli un fruit et en a mangé. Elle en a ensuite donné à son mari, qui en a mangé à son tour. Ils n’ont pas agi par ignorance. Ils savaient qu’ils faisaient exactement ce que Dieu leur avait dit de ne pas faire. En mangeant du fruit, ils ont désobéi délibérément à un ordre simple et raisonnable. Ils ont manifesté du mépris pour leur Père céleste et pour son autorité. Leur manque de respect envers leur Créateur plein d’amour était inexcusable !

12. Qu’est-ce qui peut nous aider à comprendre ce que Jéhovah a ressenti lorsqu’Adam et Ève se sont opposés à lui ?

 12 Prenons un exemple : que ressentiriez-vous si vous aviez élevé et entouré de soins un fils ou une fille, et qu’un jour il ou elle vous désobéisse d’une façon qui montre qu’il ou elle n’a aucun respect ni aucun amour pour vous ? Cela vous ferait beaucoup de peine. Imaginez alors à quel point Jéhovah a dû être peiné lorsqu’Adam et Ève se sont tous deux opposés à lui.

Adam est venu de la poussière, et il est retourné à la poussière.

13. D’après Jéhovah, que deviendrait Adam à sa mort, et qu’est-ce que cela signifie ?

13 Jéhovah n’avait aucune raison de garder indéfiniment en vie Adam et Ève, qui lui avaient désobéi. Ils sont morts, comme il l’avait prédit. Ils ont cessé d’exister. Ils ne sont pas entrés dans le monde des esprits. Nous le savons grâce à ce que Jéhovah a dit à Adam après lui avoir demandé des comptes sur sa désobéissance. Dieu a déclaré : “ Tu [retourneras] au sol, car c’est de lui que tu as été pris. Car tu es poussière et tu retourneras à la poussière. ” (Genèse 3:19). Dieu avait fait Adam à partir de la poussière du sol (Genèse 2:7). Auparavant, Adam n’existait pas. Par conséquent, lorsque Jéhovah a prévenu Adam qu’il retournerait à la poussière, il voulait dire qu’il retournerait à la non-existence. Adam serait sans vie, comme la poussière à partir de laquelle il avait été fait.

14. Pourquoi mourons-nous ?

14 Adam et Ève auraient pu être en vie aujourd’hui encore, mais ils sont morts parce qu’ils ont choisi de désobéir à Dieu et qu’ainsi ils ont péché. Si nous mourons, c’est parce qu’Adam a transmis à tous ses descendants sa condition de pécheur et la mort (Romains 5:12). Le péché est comparable à une affreuse maladie héréditaire à laquelle personne ne peut échapper. Sa conséquence, la mort, est une malédiction. La mort est une ennemie, pas une amie (1 Corinthiens 15:26). Combien nous pouvons être reconnaissants à Jéhovah d’avoir fourni la rançon pour nous sauver de cette ennemie redoutable !

 IL EST BÉNÉFIQUE DE CONNAÎTRE LA VÉRITÉ SUR LA MORT

15. Pourquoi est-il réconfortant de connaître la vérité sur la mort ?

15 L’enseignement de la Bible sur la condition des morts est réconfortant. Comme nous l’avons vu, les morts ne souffrent ni physiquement ni affectivement. Il n’y a aucune raison de les craindre, car ils ne peuvent pas nous faire de mal. Ils n’ont pas besoin de notre aide, et ils ne peuvent pas nous aider. Nous ne pouvons pas leur parler, et ils ne peuvent pas nous parler. De nombreux chefs religieux prétendent faussement être en mesure d’aider les morts, et les gens qui les croient leur donnent de l’argent. Mais en connaissant la vérité, nous ne nous laissons pas tromper par ceux qui enseignent de tels mensonges.

16. Qui influence les enseignements de nombreuses religions, et de quelle façon ?

16 Votre religion est-elle en accord avec ce que la Bible enseigne au sujet des morts ? La plupart des religions ne le sont pas. Pourquoi ? Parce que leurs enseignements subissent l’influence de Satan. Celui-ci se sert de la fausse religion pour faire croire aux gens qu’à la mort de leur corps ils continueront à vivre dans le monde des esprits. C’est un mensonge qu’il combine à d’autres mensonges pour détourner les humains de Jéhovah Dieu. Comment cela ?

17. Pourquoi l’enseignement des tourments éternels déshonore-t-il Jéhovah ?

17 Ainsi que nous l’avons vu, certaines religions enseignent que, si quelqu’un fait le mal au cours de sa vie, à sa mort il ira dans un lieu de tourments brûlant où il souffrira éternellement. Cet enseignement déshonore Dieu. Jéhovah est un Dieu d’amour ; jamais il ne ferait souffrir qui que ce soit de cette manière (1 Jean 4:8). Que penseriez-vous d’un homme qui punirait un enfant désobéissant en lui mettant les mains dans le feu ? Respecteriez-vous un tel homme ? Auriez-vous seulement envie de le connaître ? Certainement pas ! Vous le trouveriez probablement très cruel. Pourtant, Satan veut  nous faire croire que Jéhovah torture des gens dans le feu éternellement, pendant des milliards d’années !

18. Sur quel mensonge religieux le culte des morts repose-t-il ?

18 Satan se sert aussi de certaines religions pour enseigner qu’après la mort les humains deviennent des esprits que les vivants doivent respecter et honorer. Selon cet enseignement, les esprits des morts peuvent devenir des amis puissants ou des ennemis effroyables. Beaucoup croient à ce mensonge. Ils ont peur des morts, donc ils les honorent et leur rendent un culte. À l’opposé, la Bible enseigne que les morts dorment et qu’il ne faut adorer que le vrai Dieu, Jéhovah, le Créateur. — Révélation 4:11.

19. En connaissant la vérité sur les morts, quel autre enseignement biblique comprend-on mieux ?

19 La connaissance de la vérité sur les morts vous protège des mensonges religieux. Elle vous aide également à comprendre d’autres enseignements bibliques. Par exemple, lorsque vous découvrez que les morts ne vont pas dans le monde des esprits, la promesse de vivre éternellement sur la terre transformée en paradis prend une autre dimension.

20. Quelle question examinerons-nous dans le chapitre suivant ?

20 Il y a longtemps, le juste Job a posé cette question : “ Si un homme robuste meurt, peut-il revivre ? ” (Job 14:14). Une personne qui dort dans la mort peut-elle être ramenée à la vie ? Ce que la Bible enseigne à ce sujet est profondément réconfortant ; le chapitre suivant le montrera.

^ § 5 Pour un examen des termes “ âme ” et “ esprit ”, voir l’article “ ‘ Âme ’ et ‘ esprit ’ : que signifient réellement ces deux mots ? ” dans l’appendice.

Pour en savoir plus

QUESTIONS BIBLIQUES

L’enfer : qu’est-ce que c’est ? Un lieu de tourments éternels ?

Les méchants sont-ils punis dans un enfer de feu ? Est-ce que l’enfer est la punition du péché ? Lisez la réponse de la Bible.