Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 APPENDICE

Le nom divin : son utilisation et sa signification

Le nom divin : son utilisation et sa signification

DANS votre bible, comment Psaume 83:18 (Psaume 83:19 dans bon nombre de versions) est-il traduit ? Les Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau le rendent ainsi : “ Pour qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre ! ” D’autres versions traduisent ce verset de façon semblable. Cependant, beaucoup remplacent le nom “ Jéhovah ” par des titres comme “ Seigneur ” ou “ Éternel ”. Que contient réellement ce verset : un titre, ou le nom “ Jéhovah ” ?

Le nom de Dieu en lettres hébraïques.

Ce verset contient un nom. Dans la langue hébraïque originale (dans laquelle la plus grande partie de la Bible a été écrite), un nom personnel unique y apparaît. En hébreu, il s’orthographie יהוה (YHWH). En français, il est traduit couramment par “ Jéhovah ”. Ce nom ne se trouve-t-il que dans ce seul verset ? Non. Il figure près de 7 000 fois dans le texte original des Écritures hébraïques.

Quelle est l’importance du nom de Dieu ? Considérez la prière que Jésus Christ a donnée comme modèle. Elle commence de cette façon : “ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. ” (Matthieu 6:9). Plus tard, Jésus a prié ainsi : “ Père, glorifie ton nom. ” Du ciel, Dieu a répondu : “ Et je l’ai glorifié, et je le glorifierai de nouveau. ” (Jean 12:28). De toute évidence, le nom de Dieu est de la plus haute importance. Pourquoi, dans ce cas, des traducteurs l’ont-ils remplacé par des titres dans leur version de la Bible ?

Il semble qu’il y ait deux raisons principales à cela. Premièrement, beaucoup affirment qu’on ne devrait pas employer le nom de Dieu, car sa prononciation originale est inconnue aujourd’hui. Étant donné que l’hébreu ancien s’écrivait sans voyelles, personne ne peut dire aujourd’hui comment on prononçait exactement YHWH aux temps bibliques. Mais cela doit-il nous retenir d’utiliser le nom de Dieu ? Aux temps bibliques, le nom “ Jésus ” devait se prononcer Yéshoua, ou peut-être Yehoshoua ; personne ne peut le dire avec certitude. Pourtant, dans le monde entier, on  emploie différentes formes du nom “ Jésus ” ; chacun le prononce de la façon qui est habituelle dans sa langue. Les gens n’hésitent pas à l’utiliser sous prétexte qu’ils ne savent pas quelle était sa prononciation au Ier siècle. De la même manière, si vous alliez à l’étranger, vous constateriez peut-être que votre nom a une consonance complètement différente dans une autre langue. En conséquence, ce n’est pas parce qu’on ignore la prononciation exacte du nom de Dieu dans le passé qu’il ne faut pas l’employer.

Une deuxième raison souvent avancée pour omettre le nom de Dieu dans la Bible provient d’une vieille tradition juive. Beaucoup de Juifs croient qu’il ne faut jamais prononcer le nom divin. Leur croyance semble fondée sur une mauvaise application d’une loi biblique, qui déclare : “ Tu ne dois pas prendre le nom de Jéhovah ton Dieu de manière indigne, car Jéhovah ne laissera pas impuni celui qui prendra son nom de manière indigne. ” — Exode 20:7.

Cette loi interdit de mal utiliser le nom de Dieu. Mais interdit-elle de l’utiliser respectueusement ? Pas du tout. Les rédacteurs de la Bible hébraïque (l’“ Ancien Testament ”) étaient tous des hommes fidèles qui appliquaient la Loi que Dieu avait donnée aux Israélites. Cela ne les a pas empêchés d’employer souvent le nom divin. Par exemple, ils l’ont inséré dans de nombreux psaumes que des foules entières d’adorateurs ont ensuite chantés à pleine voix. Jéhovah Dieu a même demandé à ses serviteurs d’invoquer son nom, et les fidèles lui ont obéi (Yoël 2:32 ; Actes 2:21). C’est pourquoi les chrétiens d’aujourd’hui n’hésitent pas à utiliser respectueusement le nom de Dieu, comme Jésus le faisait sans aucun doute. — Jean 17:26.

En remplaçant le nom de Dieu par des titres, les traducteurs de la Bible commettent une faute grave. Ils donnent l’impression que Dieu est distant et impersonnel, alors que la Bible encourage les humains à cultiver “ l’intimité avec Jéhovah ”. (Psaume 25:14.) Pensez à l’un de vos amis intimes. Seriez-vous vraiment proche de lui si vous n’appreniez jamais son nom ? De la même manière, comment les gens peuvent-ils vraiment devenir proches de Dieu si on les laisse dans l’ignorance de son nom, Jéhovah ? De plus, les personnes qui n’utilisent pas le nom de Dieu passent à côté de sa signification extraordinaire. Que signifie le nom divin ?

 Dieu lui-même a expliqué la signification de son nom à Moïse, son serviteur fidèle. Lorsque celui-ci lui a demandé quel était son nom, il a répondu : “ Je serai ce que Je serai. ” (Exode 3:14). La traduction de Rotherham (angl.) rend ainsi ces paroles : “ Je deviendrai ce qu’il me plaît [de devenir]. ” Jéhovah peut donc devenir tout ce que nécessite la réalisation de ses desseins.

Supposez que vous puissiez devenir tout ce que vous voulez. Que feriez-vous pour vos amis ? Si l’un d’eux tombait gravement malade, vous pourriez devenir un bon médecin et le guérir. Si un autre perdait beaucoup d’argent, vous pourriez devenir un riche bienfaiteur et l’aider. Mais, en vérité, il y a des limites à ce que vous pouvez devenir. Nous avons tous des limites dans ce domaine. En étudiant la Bible, vous serez surpris de voir que Jéhovah devient tout ce qu’il est nécessaire qu’il devienne pour tenir ses promesses. Et il prend plaisir à utiliser son pouvoir en faveur de ceux qui l’aiment (2 Chroniques 16:9). Ces belles facettes de la personnalité de Jéhovah échappent à ceux qui ne connaissent pas son nom.

Manifestement, le nom “ Jéhovah ” a sa place dans la Bible. Il nous est très utile de connaître sa signification et de l’employer librement dans notre culte pour nous approcher de notre Père céleste, Jéhovah *.

^ § 3 Pour d’autres renseignements sur le nom de Dieu, sa signification et les raisons de l’utiliser dans le culte, voir la brochure Le nom divin qui demeure à jamais, publiée par les Témoins de Jéhovah.