Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 APPENDICE

Le Repas du Seigneur : une célébration qui honore Dieu

Le Repas du Seigneur : une célébration qui honore Dieu

LES chrétiens ont reçu l’ordre de célébrer le Mémorial de la mort du Christ, qu’on appelle également “ repas du Seigneur ”. (1 Corinthiens 11:20.) Pourquoi le “ repas du Seigneur ” est-il important ? Quand et comment faut-il l’observer ?

Jésus Christ a institué cette célébration le soir de la Pâque juive de l’an 33 de notre ère. La Pâque n’avait lieu qu’une fois par an, le 14jour du mois juif de Nisan. Pour calculer cette date, les Juifs attendaient sans doute l’équinoxe de printemps. (C’est le jour qui compte approximativement 12 heures de jour et 12 heures de nuit.) La première nouvelle lune observable la plus proche de cet équinoxe marquait le premier jour de Nisan. La Pâque débutait 13 jours plus tard.

Jésus a célébré la Pâque avec ses apôtres, a renvoyé Judas Iscariote, puis a institué le Repas du Seigneur. Ce repas ayant remplacé la Pâque juive, on ne devrait le célébrer qu’une fois par an.

L’Évangile de Matthieu rapporte : “ Jésus prit un pain et, après avoir dit une bénédiction, il le rompit et, le donnant aux disciples, il dit : ‘ Prenez, mangez. Ceci représente mon corps. ’ Il prit aussi une coupe et, ayant rendu grâces, il la leur donna, en disant : ‘ Buvez-en tous ; car ceci représente mon “ sang de l’alliance ”, qui va être répandu en faveur  de beaucoup pour le pardon des péchés. ’ ” — Matthieu 26:26-28.

Certains croient que Jésus a transformé le pain en sa chair littérale et le vin en son sang. Toutefois, son corps était toujours intact quand il a offert ce pain. Ses apôtres mangeaient-ils réellement sa chair et buvaient-ils réellement son sang ? Non, évidemment : cela aurait été du cannibalisme et une violation de la loi de Dieu (Genèse 9:3, 4 ; Lévitique 17:10). Selon Luc 22:20, Jésus a dit : “ Cette coupe représente la nouvelle alliance grâce à mon sang, qui va être répandu pour vous. ” Cette coupe est-elle, au sens littéral, devenue “ la nouvelle alliance ” ? C’était impossible, car une alliance est un accord, et non un objet palpable.

Par conséquent, le pain comme le vin ne sont que des symboles. Le pain représente le corps parfait de Christ. Jésus a utilisé un pain qui restait du repas de la Pâque. Ce pain était sans levain, ou levure (Exode 12:8). Dans la Bible, le levain symbolise souvent le péché ou la corruption. Le pain utilisé par Jésus représente donc le corps parfait qu’il a sacrifié, corps qui était sans péché. — Matthieu 16:11, 12 ; 1 Corinthiens 5:6, 7 ; 1 Pierre 2:22 ; 1 Jean 2:1, 2.

Le vin rouge représente le sang de Jésus. Ce sang valide la nouvelle alliance. Jésus a indiqué que son sang serait répandu “ pour le pardon des péchés ”. Les humains peuvent dès lors devenir purs aux yeux de Dieu et entrer dans la nouvelle alliance avec lui (Hébreux 9:14 ; 10:16, 17). Cette alliance, ou contrat, permet à 144 000 chrétiens fidèles d’aller au ciel, où ils exerceront les fonctions de rois et de prêtres pour le bien de toute l’humanité. — Genèse 22:18 ; Jérémie 31:31-33 ; 1 Pierre 2:9 ; Révélation 5:9, 10 ; 14:1-3.

Qui doit avoir part aux emblèmes du Mémorial ? Logiquement, seuls ceux qui sont dans la nouvelle alliance (c’est-à-dire ceux qui ont l’espérance d’aller au ciel) devraient prendre du pain et du vin. L’esprit saint de Dieu leur donne la conviction qu’ils ont été choisis pour devenir rois au ciel (Romains 8:16). Ils sont également introduits dans l’alliance du Royaume avec Jésus. — Luc 22:29.

 Que dire de ceux qui espèrent vivre éternellement dans le Paradis sur la terre ? Par obéissance à l’ordre de Jésus, ils assistent au Repas du Seigneur, mais ils viennent en observateurs respectueux, non en participants. Une fois par an, après le coucher du soleil, le 14 Nisan, les Témoins de Jéhovah célèbrent le Repas du Seigneur. Même si quelques milliers d’humains seulement dans le monde affirment avoir l’espérance céleste, cette célébration est importante pour tous les chrétiens. Elle leur offre l’occasion de réfléchir à l’amour extraordinaire de Jéhovah Dieu et de Jésus Christ. — Jean 3:16.