Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 CHAPITRE SEPT

Une espérance réelle pour vos proches qui sont morts

Une espérance réelle pour vos proches qui sont morts
  • Comment savons-nous que la résurrection aura réellement lieu ?

  • Quels sentiments Jéhovah éprouve-t-il à l’idée de ressusciter les morts ?

  • Qui sera ressuscité ?

1-3. Quelle ennemie nous poursuit tous, et pourquoi l’examen de ce que la Bible enseigne nous réconfortera-t-il ?

IMAGINEZ que vous fuyiez un ennemi cruel. Il est beaucoup plus fort, beaucoup plus rapide que vous. Vous savez qu’il est sans pitié, car vous l’avez vu tuer plusieurs de vos amis. Vous avez beau faire tous vos efforts pour lui échapper, il ne cesse de se rapprocher ! Apparemment, il n’y a aucun espoir. Mais, tout à coup, un sauveur apparaît à vos côtés. Il est bien plus puissant que votre ennemi, et il promet de vous aider. Quel soulagement !

2 En un sens, vous aussi, vous êtes poursuivi par un tel ennemi. Nous le sommes tous. Comme nous l’avons appris dans le chapitre précédent, la Bible dit que la mort est une ennemie. Aucun de nous ne peut lui échapper ni la repousser. La plupart d’entre nous l’ont vue emporter des personnes qu’ils aimaient. Mais Jéhovah est bien plus puissant que la mort. Il est le Sauveur plein d’amour qui a déjà prouvé qu’il est capable de vaincre cette ennemie. Or, il promet de la détruire une fois pour toutes. La Bible enseigne : “ Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien. ” (1 Corinthiens 15:26). Quelle nouvelle excellente !

 3 Examinons brièvement les effets que la mort, cette ennemie, produit quand elle frappe. Cela nous aidera à comprendre quelque chose qui nous rendra heureux. En effet, Jéhovah promet que les morts revivront (Isaïe 26:19). Ils seront ramenés à la vie. C’est cela, l’espérance de la résurrection.

QUAND ON PERD QUELQU’UN QU’ON AIME

4. a) Pourquoi la réaction de Jésus à la mort d’une personne qu’il aimait nous renseigne-t-elle sur les sentiments de Jéhovah ? b) Quelle amitié Jésus a-t-il nouée ?

4 Avez-vous déjà perdu quelqu’un que vous aimiez ? La peine, la douleur et le sentiment d’impuissance que l’on ressent alors peuvent sembler insupportables. Dans de tels moments, nous avons besoin de chercher consolation dans la Parole de Dieu (2 Corinthiens 1:3, 4). La Bible nous aide à comprendre ce que Jéhovah et Jésus ressentent à l’égard de la mort. Jésus, qui était le reflet parfait de son Père, a connu la douleur que cause la perte de quelqu’un (Jean 14:9). Quand il allait à Jérusalem, il rendait visite à Lazare et à ses sœurs, Marie et Marthe, qui habitaient non loin, dans la ville de Béthanie. Ils sont devenus des amis proches. La Bible déclare : “ Jésus aimait Marthe et sa sœur et Lazare. ” (Jean 11:5). Cependant, comme nous l’avons appris dans le chapitre précédent, Lazare est mort.

5, 6. a) Comment Jésus a-t-il réagi en voyant la famille et les amis de Lazare pleurer leur mort ? b) Pourquoi la peine que Jésus a ressentie nous encourage-t-elle ?

5 Qu’a ressenti Jésus à la mort de son ami ? Le récit raconte qu’il a rejoint la famille et les amis de Lazare qui le pleuraient. En les voyant, il fut profondément ému. Il “ gémit dans l’esprit et se troubla ”. Puis, dit le récit, “ Jésus se laissa aller aux larmes ”. (Jean 11:33, 35.) Sa peine signifiait-elle qu’il n’avait aucune espérance ? Pas du tout. Jésus savait que quelque chose d’extraordinaire allait se produire (Jean 11:3, 4). Il n’empêche qu’il a éprouvé la peine que la mort suscite.

 6 D’une certaine manière, la peine que Jésus a ressentie nous encourage. Elle nous apprend que Jésus et son Père, Jéhovah, haïssent la mort. Mais Jéhovah Dieu est en mesure de combattre et de vaincre cette ennemie ! Voyons quel pouvoir il a donné à Jésus.

“ LAZARE, VIENS DEHORS ! ”

7, 8. Pourquoi le cas de Lazare devait-il sembler désespéré aux observateurs humains, mais qu’a fait Jésus ?

7 Lazare avait été enterré dans une grotte. Jésus a demandé qu’on enlève la pierre qui en fermait l’entrée. Marthe a protesté, car au bout de quatre jours le corps de Lazare devait avoir commencé à se décomposer (Jean 11:39). D’un point de vue humain, quel espoir restait-il ?

La résurrection de Lazare a donné lieu à une grande joie. — Jean 11:38-44.

8 On a roulé la pierre de devant la grotte, et Jésus a crié d’une voix forte : “ Lazare, viens dehors ! ” Que s’est-il passé ? “ L’homme qui avait été mort sortit. ” (Jean 11:43, 44). Imaginez la joie des personnes présentes ! Elles savaient que Lazare, leur frère, leur parent, leur ami, leur voisin, était mort. Pourtant, il était là, cet homme qui leur était cher, debout au milieu d’elles. Cela a dû sembler trop beau pour être vrai. Beaucoup ont certainement versé des larmes de joie en serrant Lazare dans leurs bras. Quelle victoire sur la mort !

Éliya a ressuscité le fils d’une veuve. — 1 Rois 17:17-24.

9, 10. a) Comment Jésus a-t-il indiqué qui lui donnait le pouvoir de ressusciter Lazare ? b) Quels bienfaits la lecture des récits bibliques relatifs à la résurrection apporte-t-elle ?

9 Jésus n’a pas prétendu accomplir ce miracle extraordinaire à lui seul. Dans la prière qu’il a prononcée juste avant d’appeler Lazare, il a indiqué clairement que c’était Jéhovah qui était à l’origine de cette résurrection (Jean 11:41, 42). Ce n’est pas la seule fois où Jéhovah a utilisé sa puissance de cette façon. La résurrection de Lazare n’est qu’une des neuf résurrections rapportées dans la Parole de Dieu *.  C’est un plaisir de lire et d’étudier ces récits. Ils nous enseignent que Dieu n’est pas partial, car les ressuscités étaient aussi bien jeunes qu’âgés, hommes que femmes, Israélites que non-Israélites. Quelle joie transparaît dans ces passages ! Par exemple, le jour où Jésus a relevé une jeune fille d’entre les morts, ses parents “ furent hors d’eux-mêmes, saisis d’un grand émerveillement ”. (Marc 5:42.) Jéhovah leur avait donné une joie qu’ils n’oublieraient jamais.

L’apôtre Pierre a ressuscité Dorcas, une chrétienne. — Actes 9:36-42.

10 Évidemment, les personnes ressuscitées par Jésus ont fini par mourir de nouveau. Cela signifie-t-il qu’il était inutile de les ramener à la vie ? Pas du tout. Les récits de leur résurrection confirment des vérités importantes et nous donnent une espérance.

QUE POUVONS-NOUS APPRENDRE DES RÉCITS RELATIFS À LA RÉSURRECTION ?

11. Comment le récit relatif à la résurrection de Lazare confirme-t-il la vérité rapportée en Ecclésiaste 9:5 ?

11 La Bible enseigne que les morts “ ne savent rien ”. Ils ne sont plus en vie et ne mènent nulle part une existence consciente. Le récit concernant Lazare le confirme. À son retour à la vie, a-t-il bouleversé les gens en décrivant le ciel ? Ou les a-t-il terrifiés avec des histoires horribles d’enfer brûlant ? Non. D’après la Bible, Lazare n’a rien raconté de tel. Pendant les quatre jours où il a été mort, il n’a ‘ rien su ’. (Ecclésiaste 9:5.) Il a simplement dormi dans la mort. — Jean 11:11.

12. Pourquoi pouvons-nous être sûrs que la résurrection de Lazare a eu lieu ?

12 Le récit concernant Lazare nous enseigne également que la résurrection est une réalité, et non un mythe. Jésus a relevé son ami devant une foule de témoins. Même les chefs religieux, qui haïssaient Jésus, n’ont pas nié son miracle. Ils ont dit au contraire : “ Que devons-nous faire, parce que cet homme [Jésus] accomplit beaucoup de signes ? ” (Jean 11:47). De nombreuses personnes sont venues voir le ressuscité. De ce fait, davantage encore ont eu foi en Jésus. Elles  ont vu en Lazare la preuve vivante que Jésus était envoyé par Dieu. Cette preuve était si puissante que certains chefs religieux juifs au cœur dur ont voulu tuer et Jésus et Lazare. — Jean 11:53 ; 12:9-11.

13. Quelle raison avons-nous de croire que Jéhovah est en mesure de ressusciter les morts ?

13 Est-il irréaliste d’accepter la résurrection comme un fait ? Non, car Jésus a enseigné qu’un jour “ tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir ” seront ressuscités (Jean 5:28). Jéhovah est le Créateur de toute vie. Devrait-il être difficile de croire qu’il est capable de recréer la vie ? Bien entendu, cela dépend beaucoup de sa mémoire. Peut-il se souvenir des êtres chers que nous avons perdus ? Des milliards et des milliards d’étoiles remplissent l’univers ; pourtant, Dieu donne à chacune un nom (Isaïe 40:26). Jéhovah Dieu est donc en mesure de se souvenir dans les moindres détails des personnes que nous aimions, et il est prêt à les ramener à la vie.

14, 15. Selon l’expression utilisée par Job, que ressent Jéhovah à l’idée de ramener les morts à la vie ?

14 Mais que ressent Jéhovah à l’idée de ressusciter les morts ? La Bible enseigne qu’il est impatient de le faire. Le fidèle Job a demandé : “ Si un homme robuste meurt, peut-il revivre ? ” Il parlait d’attendre dans la tombe le moment où Dieu se souviendrait de lui. Il a dit à Jéhovah : “ Tu appelleras, et moi je te répondrai. Tu languiras après l’œuvre de tes mains. ” — Job 14:13-15.

15 Rendez-vous compte ! Jéhovah languit de ramener les morts à la vie. N’est-il pas réconfortant d’apprendre que c’est là son sentiment ? Mais que savons-nous de cette résurrection future ? Qui sera ressuscité, et où ?

“ TOUS CEUX QUI SONT DANS LES TOMBES DE SOUVENIR ”

16. Dans quelles conditions les morts seront-ils ressuscités ?

16 Les récits bibliques relatifs à la résurrection nous apprennent beaucoup de choses sur la résurrection à venir. Les  humains qui ont été ramenés à la vie sur la terre ont été réunis à ceux qu’ils aimaient. Il en sera de même lors de la résurrection future, en beaucoup mieux. Comme nous l’avons appris au chapitre 3, le dessein de Dieu est que la terre entière soit transformée en Paradis. Les morts ne seront donc pas ramenés à la vie dans un monde ravagé par la guerre, la criminalité et la maladie. Ils auront la possibilité de vivre éternellement sur la terre dans la paix et le bonheur.

17. Quelle sera l’ampleur de la résurrection ?

17 Qui sera ressuscité ? Jésus a déclaré que “ tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix [celle de Jésus] et sortiront ”. (Jean 5:28, 29.) Pareillement, on lit en Révélation 20:13 : “ La mer a rendu les morts qui s’y trouvaient, et la mort et l’hadès ont rendu les morts qui s’y trouvaient. ” “ L’hadès ” désigne la tombe commune aux hommes (voir l’article “ Que sont le shéol et l’hadès ? ” dans l’appendice). Cette tombe collective sera vidée. Les milliards d’humains qui y reposent reviendront à la vie. L’apôtre Paul a dit : “ Il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes. ” (Actes 24:15). Comment faut-il comprendre cette affirmation ?

Dans le Paradis, les morts ressusciteront et seront réunis à ceux qu’ils aimaient.

18. Qui sont entre autres les “ justes ” qui doivent être ressuscités, et quel effet cette espérance a-t-elle sur vous ?

18 Au nombre des “ justes ”, il y a les nombreux personnages dont parle la Bible et qui ont vécu avant que Jésus ne vienne sur la terre. Vous pensez peut-être à Noé, à Abraham, à Sara, à Moïse, à Ruth, à Esther et à beaucoup d’autres. Il est question de certains de ces hommes et de ces femmes de foi dans le 11chapitre de la lettre aux Hébreux. Mais les “ justes ” incluent aussi les serviteurs de Jéhovah qui meurent à notre époque. L’espérance de la résurrection peut nous affranchir de la peur de mourir. — Hébreux 2:15.

19. Qui sont les “ injustes ”, et quelle possibilité Jéhovah leur offrira-t-il avec bonté ?

19 Que deviendront tous les humains qui n’ont pas servi Jéhovah ou qui ne lui ont pas obéi parce qu’ils n’ont jamais  entendu parler de lui ? Ces milliards d’“ injustes ” ne seront pas oubliés. Eux aussi seront ressuscités et auront le temps d’apprendre à connaître le vrai Dieu et de le servir. Au cours d’une période qui durera mille ans, les morts seront ressuscités et se verront offrir la possibilité de se joindre aux humains fidèles pour servir Jéhovah. Ce sera une époque merveilleuse. C’est l’époque que la Bible appelle le Jour du Jugement *.

20. Qu’est-ce que la géhenne, et qui va dedans ?

20 Est-ce à dire que tous les humains qui ont vécu seront ressuscités ? Non. La Bible dit que certains morts sont dans la “ géhenne ”. (Luc 12:5.) La géhenne tire son nom d’une décharge qui se trouvait en dehors de la Jérusalem antique. On y brûlait des cadavres et des ordures. Les morts dont le corps était jeté là étaient considérés par les Juifs comme indignes d’être enterrés et ressuscités. La géhenne est par conséquent un symbole approprié de la destruction éternelle. Jésus jouera un rôle dans le jugement des vivants et des morts, mais c’est Jéhovah qui est le Juge suprême (Actes 10:42). Il ne ressuscitera jamais ceux qu’il juge méchants et opposés à tout changement.

LA RÉSURRECTION CÉLESTE

21, 22. a) Quelle autre sorte de résurrection existe-t-il ? b) Qui a été le premier à être ressuscité pour la vie spirituelle ?

21 La Bible mentionne également une autre sorte de résurrection, une résurrection pour la vie au ciel en tant que créature spirituelle. Elle ne rapporte qu’un exemple de ce genre de résurrection, celle de Jésus Christ.

22 Jésus a été mis à mort en tant qu’homme ; cependant, Jéhovah n’a pas permis que son Fils fidèle reste dans la tombe (Psaume 16:10 ; Actes 13:34, 35). Il l’a ressuscité, mais pas en tant qu’humain. L’apôtre Pierre explique que le Christ  a “ été mis à mort dans la chair, mais [...] rendu à la vie dans l’esprit ”. (1 Pierre 3:18.) C’était vraiment un miracle extraordinaire. Jésus vivait de nouveau en tant qu’esprit puissant (1 Corinthiens 15:3-6). Il a été le tout premier à bénéficier de cette résurrection glorieuse (Jean 3:13). Mais il ne serait pas le dernier.

23, 24. De qui se compose le “ petit troupeau ” de Jésus, et combien seront-ils ?

23 Sachant qu’il allait retourner au ciel, Jésus a dit à ses disciples fidèles qu’il allait leur “ préparer une place ”. (Jean 14:2.) Il a désigné ceux qui iraient au ciel par l’expression “ petit troupeau ”. (Luc 12:32.) De combien de personnes se compose ce groupe, relativement petit, de chrétiens fidèles ? En Révélation 14:1, l’apôtre Jean déclare : “ J’ai vu, et regardez ! l’Agneau [Jésus Christ] qui se tenait debout sur le mont Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille ayant son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts. ”

24 Ces 144 000 chrétiens, dont font partie les apôtres fidèles de Jésus, sont relevés pour la vie au ciel. Quand leur résurrection a-t-elle lieu ? L’apôtre Paul a écrit qu’elle se produirait durant la présence du Christ (1 Corinthiens 15:23). Comme vous l’apprendrez dans le chapitre 9, nous vivons actuellement à cette époque. Par conséquent, les quelques derniers des 144 000 qui meurent aujourd’hui sont ressuscités instantanément pour la vie au ciel (1 Corinthiens 15:51-55). En revanche, la grande majorité des humains ont la perspective d’être ressuscités pour vivre dans le Paradis sur la terre.

25. Qu’examinerons-nous dans le chapitre suivant ?

25 Oui, Jéhovah vaincra la mort, notre ennemie, et elle disparaîtra pour toujours (Isaïe 25:8). Mais vous vous demandez peut-être : ‘ Que feront ceux qui ressusciteront au ciel ? ’ Ils feront partie d’un Royaume merveilleux. Nous en apprendrons davantage sur ce gouvernement dans le chapitre suivant.

^ § 19 Pour d’autres renseignements sur le Jour du Jugement et sur les critères de jugement, voir l’article “ Le Jour du Jugement : de quoi s’agit-il ? ” dans l’appendice.