Aller au contenu

Aller au sous-menu

Aller au sommaire

Les Témoins de Jéhovah

Français

Qu’enseigne réellement la Bible ?

 APPENDICE

“ Âme ” et “ esprit ” : que signifient réellement ces deux mots ?

“ Âme ” et “ esprit ” : que signifient réellement ces deux mots ?

QUAND vous entendez les mots “ âme ” et “ esprit ”, à quoi pensez-vous ? Beaucoup croient qu’ils désignent quelque chose d’invisible et d’immortel qui existe au-dedans de nous. Ils croient qu’à la mort cette partie invisible de l’humain quitte le corps et continue de vivre. Cette croyance est tellement répandue que de nombreuses personnes sont surprises d’apprendre qu’elle ne correspond pas du tout à l’enseignement de la Bible. Qu’est-ce donc que l’âme, et qu’est-ce que l’esprit, d’après la Parole de Dieu ?

LE MOT “ ÂME ” DANS LA BIBLE

Parlons tout d’abord de l’âme. Vous vous souvenez peut-être qu’à l’origine la Bible a été écrite principalement en hébreu et en grec. Pour parler de l’âme, les rédacteurs ont employé le mot hébreu nèphèsh ou le mot grec psukhê. Ces deux mots figurent plus de 800 fois dans les Écritures. La Traduction du monde nouveau les rend partout par “ âme ”. Quand on examine la manière dont le terme “ âme ” (ou “ âmes ”) est utilisé dans la Bible, on constate qu’il désigne fondamentalement 1) des personnes, 2) des animaux ou 3) la vie d’une  personne ou d’un animal. Considérons quelques versets pour illustrer ces trois sens.

Des personnes. “ Aux jours de Noé, [...] peu de gens, c’est-à-dire huit âmes, ont été transportés sains et saufs à travers l’eau. ” (1 Pierre 3:20). Ici, le mot “ âmes ” se rapporte manifestement à des personnes : Noé, sa femme, ses trois fils et leurs femmes. Exode 16:16 mentionne les instructions que les Israélites ont reçues à propos du ramassage de la manne. On lit : “ Ramassez-en, [...] selon le nombre des âmes que chacun de vous a dans sa tente. ” La quantité de manne que chaque famille ramassait dépendait donc du nombre de ses membres. On trouve d’autres exemples dans lesquels “ âme ” (ou “ âmes ”) s’applique à une ou à des personnes en Genèse 46:18 ; Josué 11:11 ; Actes 27:37 et Romains 13:1.

Des animaux. Le récit biblique de la création déclare : “ Dieu dit encore : ‘ Que les eaux pullulent d’un pullulement d’âmes vivantes et que des créatures volantes volent au-dessus de la terre sur la face de l’étendue des cieux. ’ Et Dieu dit encore : ‘ Que la terre produise des âmes vivantes selon leurs espèces : animal domestique, animal qui se meut et bête sauvage de la terre selon son espèce. ’ Et il en fut ainsi. ” (Genèse 1:20, 24). Dans ce passage, les poissons, les animaux domestiques et les bêtes sauvages sont tous désignés par le même mot : “ âmes ”. Les oiseaux et les autres animaux sont également appelés des âmes en Genèse 9:10 ; Lévitique 11:46 et Nombres 31:28.

La vie d’une personne. Parfois, le mot “ âme ” désigne la vie d’une personne. Jéhovah a dit à Moïse : “ Tous les hommes qui pourchassaient ton âme sont morts. ” (Exode 4:19). Que “ pourchassaient ” les ennemis de Moïse ? Ils cherchaient à lui ôter la vie. Bien avant cet épisode, alors que Rachel donnait naissance à Benjamin, “ son âme sortait (car elle mourut) ”. (Genèse 35:16-19.) À ce moment-là, Rachel a perdu la vie. Regardez également ces paroles de Jésus : “ Je suis l’excellent berger ; l’excellent berger livre son âme pour les brebis. ” (Jean 10:11). Jésus a donné son âme, sa vie, pour les humains. Dans ces passages de la Bible, le mot “ âme ”  se rapporte de toute évidence à la vie d’une personne. Vous trouverez d’autres exemples de ce sens du mot “ âme ” en 1 Rois 17:17-23 ; Matthieu 10:39 ; Jean 15:13 et Actes 20:10.

En continuant d’étudier la Parole de Dieu, vous verrez que nulle part elle n’associe les termes “ immortelle ” ou “ éternelle ” au mot “ âme ”. Les Écritures disent au contraire qu’une âme est mortelle (Ézékiel 18:4, 20). C’est pourquoi elles appellent quelqu’un qui est mort simplement une “ âme morte ”. — Lévitique 21:11.

L’“ ESPRIT ” IDENTIFIÉ

Considérons à présent l’emploi du terme “ esprit ” dans la Bible. Certains pensent que le mot “ esprit ” n’est qu’un autre mot pour “ âme ”. Cependant, ce n’est pas le cas. La Bible indique clairement que les mots “ esprit ” et “ âme ” désignent deux choses différentes. Quelle est la différence entre les deux ?

Pour parler de l’“ esprit ”, les rédacteurs de la Bible ont utilisé le mot hébreu rouaḥ ou le mot grec pneuma. Les Écritures elles-mêmes indiquent le sens de ces mots. Par exemple, Psaume 104:29 déclare : “ Si tu [Jéhovah] retires leur esprit [rouaḥ], ils expirent, et à leur poussière ils retournent. ” Jacques 2:26 dit que “ le corps sans esprit [pneuma] est mort ”. Dans ces versets, le mot “ esprit ” désigne ce qui donne vie à un corps. Sans esprit, le corps est mort. C’est pourquoi, dans la Bible, le mot rouaḥ est rendu non seulement par “ esprit ”, mais encore par “ force ”, c’est-à-dire force vitale. Par exemple, au sujet du déluge, Dieu a dit : “ J’amène le déluge des eaux sur la terre, pour ravager de dessous les cieux toute chair dans laquelle la force [rouaḥ] de vie est en action. ” (Genèse 6:17 ; 7:15, 22). L’“ esprit ” est donc une force invisible (l’étincelle de vie) qui anime toutes les créatures vivantes.

L’âme et l’esprit ne sont pas la même chose. Le corps a besoin de l’esprit comme une radio a besoin d’électricité pour fonctionner. Pour continuer avec cet exemple, pensez à une radio portative. Si vous y mettez des piles et si vous l’allumez, l’électricité stockée dans les piles donne pour ainsi dire vie à  la radio. Sans piles, elle est morte. Toute autre sorte de radio le serait également si on la débranchait. De la même manière, l’esprit est la force qui donne vie à notre corps. Comme l’électricité, l’esprit n’éprouve pas de sentiments et ne pense pas. C’est une force impersonnelle. Mais, sans cet esprit, ou force vitale, pour reprendre les paroles du psalmiste, nos corps “ expirent, et à leur poussière ils retournent ”.

À propos de la mort de l’homme, on lit en Ecclésiaste 12:7 : “ La poussière [de son corps] retourne à la terre comme elle était, et l’esprit retourne au vrai Dieu qui l’a donné. ” Quand l’esprit, ou force vitale, quitte le corps, le corps meurt et retourne d’où il est venu : à la terre. De même, la force vitale retourne d’où elle est venue : à Dieu (Job 34:14, 15 ; Psaume 36:9). Cela ne signifie pas que la force vitale se déplace littéralement jusqu’au ciel. Cela veut simplement dire que, pour quelqu’un qui meurt, tout espoir de vie future dépend de Jéhovah Dieu. Sa vie est en quelque sorte entre les mains de Dieu. C’est seulement par le pouvoir de Dieu que l’esprit, ou force vitale, peut lui être rendu, de telle sorte qu’il revive.

Qu’il est réconfortant de savoir que c’est précisément ce que Dieu fera pour tous ceux qui reposent dans “ les tombes de souvenir ” ! (Jean 5:28, 29.) Lors de la résurrection, Jéhovah formera de nouveaux corps pour ceux qui dorment dans la mort et il leur donnera vie en mettant en eux de l’esprit, ou force vitale. Quelle époque joyeuse ce sera !

Si vous désirez en apprendre davantage sur l’emploi des mots “ âme ” et “ esprit ” dans la Bible, vous trouverez des renseignements instructifs dans la brochure Que devient-on quand on meurt ? ainsi qu’aux pages 27-32 et 135-40 du livre Comment raisonner à partir des Écritures, tous deux publiés par les Témoins de Jéhovah.