Jéhovah donne de la sagesse à Salomon. Les Israélites connaissent une paix et une prospérité incomparables.

QUE se passerait-il si toute une nation, son dirigeant y compris, acceptait Jéhovah comme souverain et obéissait à ses lois ? Les 40 ans de règne de Salomon le montrent.

Avant de mourir, David désigne son fils Salomon comme son successeur. Dans un rêve, Dieu invite le nouveau roi à formuler un vœu. Salomon demande sagesse et connaissance pour bien juger le peuple. Touché, Jéhovah le rend sage et plein de discernement. Il lui promet aussi richesse, gloire et longue vie, s’il reste obéissant.

Salomon se rend célèbre par ses jugements sages. Un jour, deux femmes prétendant être la mère d’un même bébé lui sont amenées. Salomon ordonne que le garçon soit coupé en deux et que chacune en reçoive une partie. L’une accepte, mais l’autre supplie immédiatement que l’enfant soit confié à sa rivale. Déduisant que la femme qui a pitié du bébé est la vraie mère, Salomon le lui donne. Bientôt, tout Israël entend parler de cette décision. Tous reconnaissent que la sagesse de Dieu est en Salomon.

Une des réalisations les plus impressionnantes de Salomon est le temple de Jéhovah à Jérusalem : un magnifique bâtiment servant de centre religieux pour Israël. Au moment de son inauguration, Salomon dit à Dieu : “ Vois ! Les cieux eux-mêmes, oui le ciel des cieux, ne peuvent te contenir ; combien moins donc cette maison que j’ai bâtie ! ” — 1 Rois 8:27.

La réputation de Salomon se propage aussi loin que dans le royaume de Sheba (Saba) situé en Arabie. La reine de Sheba se déplace pour voir la gloire et la richesse de Salomon et pour tester la profondeur de sa sagesse. Très impressionnée par ce qu’elle constate, elle glorifie Jéhovah d’avoir mis un roi si sage sur le trône. Grâce à la bénédiction de Jéhovah, le règne de Salomon est vraiment le plus prospère et le plus paisible de toute l’histoire du peuple d’Israël !

Malheureusement, Salomon ne continue pas à s’appuyer sur la sagesse divine. Ne tenant pas compte de la loi de Jéhovah, il épouse des centaines de femmes, parmi lesquelles figurent de nombreuses adoratrices de divinités étrangères. Peu à peu, ses femmes le détournent de Jéhovah pour lui faire adorer des idoles. Jéhovah lui annonce qu’une grande partie du royaume va lui être arrachée. Si sa famille en conserve une partie, c’est uniquement par égard pour son père. Même si Salomon cesse de le servir, Jéhovah reste fidèle à l’alliance pour un royaume conclue avec David.

Sources : 1 Rois chapitres 1 à 11 ; 2 Chroniques chapitres 1 à 9 ; Deutéronome 17:17.