La congrégation chrétienne grandit rapidement malgré la persécution.

DIX jours après l’ascension de Jésus, environ 120 de ses disciples se rassemblent à Jérusalem, au moment de la fête juive de la Pentecôte. Soudain, un bruit semblable à celui d’un violent coup de vent retentit dans la maison où ils se trouvent. Les disciples se mettent à parler miraculeusement dans des langues qu’ils ne connaissent pas. Quelle est la cause de ces événements étranges ? Dieu a donné de l’esprit saint aux disciples.

Dehors, les nombreux pèlerins venus de divers pays pour assister à la fête sont extrêmement surpris d’entendre les disciples parler couramment leurs langues. Pour expliquer ce qui vient de se passer, l’apôtre Pierre cite la prophétie de Yoël selon laquelle Dieu répandra son esprit sur ses serviteurs, leur communiquant ainsi des dons miraculeux (Yoël 2:28, 29). Ce puissant témoignage de l’esprit saint établit clairement qu’un changement important a eu lieu : Dieu a retiré sa faveur à Israël pour la donner à la toute jeune congrégation chrétienne. Ceux qui veulent servir Dieu d’une façon qui lui plaise doivent maintenant être disciples de Christ.

Ensuite les disciples rencontrent de l’opposition et certains sont jetés en prison. Mais pendant la nuit, l’ange de Jéhovah les libère et leur demande de continuer à prêcher. C’est ce qu’ils font dès le lever du jour. Ils vont au temple pour enseigner la bonne nouvelle à propos de Jésus. Furieux, des opposants religieux leur ordonnent de cesser de prêcher. Les apôtres répondent avec courage : “ Nous devons obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu’aux hommes. ” — Actes 5:28, 29.

La persécution s’intensifie. Des Juifs accusent Étienne de blasphème et le tuent à coup de pierres. Après avoir assisté à ce meurtre, qu’il approuve, Saul de Tarse se rend à Damas pour y arrêter les disciples de Christ. En chemin, une lumière venant du ciel brille autour de lui et une voix lui dit : “ Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? ” Aveuglé, il demande : “ Qui es-tu ? ” La voix répond : “ Je suis Jésus. ” — Actes 9:3-5.

Trois jours plus tard, Jésus envoie le disciple Ananias redonner la vue à Saul. Ce dernier se fait baptiser et commence à prêcher courageusement au sujet de Jésus. Il en vient à être appelé l’apôtre Paul. C’est un élément dynamique de la congrégation.

Jusqu’ici, les disciples de Jésus ont annoncé la bonne nouvelle du Royaume de Dieu seulement aux Juifs et aux Samaritains. Un ange apparaît à présent à Corneille, un officier romain qui craint Dieu. Il lui demande d’envoyer chercher l’apôtre Pierre. Accompagné d’autres disciples, Pierre prêche à Corneille et à ses proches. L’apôtre n’a pas fini de parler que l’esprit saint descend sur ces croyants non juifs. Puis Pierre ordonne qu’ils soient baptisés au nom de Jésus. La vie éternelle est désormais accessible à des gens de toutes les nations. La congrégation est prête à évangéliser au-delà des frontières !

— Sources : Actes 1:1–11:21.