Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 74

Leçons sur l’hospitalité et la prière

Leçons sur l’hospitalité et la prière

LUC 10:38–11:13

  • JÉSUS REND VISITE À MARTHE ET À MARIE

  • L’IMPORTANCE DE PERSÉVÉRER DANS LA PRIÈRE

Sur le versant est du mont des Oliviers, à environ trois kilomètres de Jérusalem, se trouve le village de Béthanie (Jean 11:18). Jésus s’y rend et entre dans la maison de deux sœurs, Marthe et Marie. Elles et leur frère, Lazare, sont des amis de Jésus. Ils l’accueillent chaleureusement.

C’est un honneur d’avoir la visite du Messie. Comme Marthe tient absolument à bien le recevoir, elle se lance dans la préparation d’un repas élaboré. Pendant que Marthe s’active, sa sœur, Marie, est assise aux pieds de Jésus pour l’écouter. Au bout d’un certain temps, Marthe se plaint à Jésus : « Seigneur, cela ne te fait-​il rien que ma sœur me laisse toute seule pour accomplir le travail ? Dis-​lui de m’aider » (Luc 10:40).

Plutôt que de reprendre Marie, Jésus fait comprendre à Marthe qu’elle se préoccupe trop des choses matérielles : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Pourtant, peu de choses sont nécessaires, ou même une seule. Marie, elle, a choisi la meilleure part, et elle ne lui sera pas enlevée » (Luc 10:41, 42). Ainsi, Jésus indique qu’il n’est pas nécessaire de passer beaucoup de temps à préparer de nombreux plats. Un repas simple suffit.

Les intentions de Marthe sont bonnes : elle veut être hospitalière. Mais en s’inquiétant trop pour le repas, elle passe à côté de précieux enseignements donnés par le Fils de Dieu ! Jésus souligne que Marie a fait un choix sage, qui lui vaudra des bienfaits durables. Chacun de nous peut dégager une leçon de ce récit.

En une autre occasion, Jésus énonce un enseignement sur un sujet différent mais tout aussi important. Un disciple lui demande : « Seigneur, apprends-​nous à prier, comme Jean l’a appris à ses disciples » (Luc 11:1). Jésus l’a déjà fait environ un an et demi auparavant dans le Sermon sur la montagne (Matthieu 6:9-13). Mais ce disciple n’était peut-être pas présent ; Jésus répète donc les idées clés. Il donne ensuite un exemple montrant l’importance de persévérer dans la prière.

« Imaginez que l’un de vous aille chez un ami à minuit et lui dise : “Mon ami, prête-​moi trois pains, parce qu’un de mes amis qui est en voyage vient d’arriver chez moi et je n’ai rien à lui offrir.” Et de l’intérieur, il répond : “Laisse-​moi tranquille. La porte est déjà verrouillée, et mes enfants et moi sommes au lit. Je ne peux pas me lever pour te donner quelque chose.” Je vous dis que, même s’il ne se lève pas pour lui donner quelque chose parce que c’est son ami, il se lèvera parce que l’autre a l’audace d’insister, et il lui donnera tout ce qu’il lui faut » (Luc 11:5-8).

Jésus ne sous-entend pas que Jéhovah n’est pas disposé à répondre à nos requêtes. Il indique plutôt que si un ami mal disposé finit par répondre à des demandes insistantes, il est certain que notre Père céleste plein d’amour répondra aux requêtes sincères de ses fidèles serviteurs ! Jésus continue : « Continuez à demander, et on vous donnera. Continuez à chercher, et vous trouverez. Continuez à frapper, et on vous ouvrira. Car celui qui demande reçoit, celui qui cherche trouve, et à celui qui frappe on ouvrira » (Luc 11:9, 10).

Puis Jésus appuie son idée par une comparaison : « Quel père parmi vous, si son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu d’un poisson ? Ou bien, si son fils demande un œuf, lui donnera-​t-​il un scorpion ? Si donc vous qui êtes méchants, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père au ciel donnera-​t-​il de l’esprit saint à ceux qui le lui demandent ! » (Luc 11:11-13). Vraiment, nous pouvons être sûrs que notre Père est prêt à nous écouter et à répondre à nos besoins !