MATTHIEU 3:13-17 MARC 1:9-11 LUC 3:21, 22 JEAN 1:32-34

  • JÉSUS EST BAPTISÉ ET OINT

  • JÉHOVAH PROCLAME QUE JÉSUS EST SON FILS

Cela fait six mois que Jean le Baptiste prêche. Jésus, qui a maintenant 30 ans, vient vers lui au Jourdain. Pourquoi ? Pas simplement pour lui rendre une visite amicale, ni pour voir où il en est dans sa mission. En fait, Jésus vient lui demander de le baptiser.

Jean proteste, et cela se comprend : « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ? » (Matthieu 3:14). Jean sait que Jésus est le Fils de Dieu. Rappelez-​vous : alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère, Élisabeth, Jean a bondi de joie quand Marie, alors enceinte de Jésus, est venue la voir. Sans doute que, plus tard, sa mère lui a parlé de cet épisode. Et il a aussi probablement appris que l’ange Gabriel avait annoncé la naissance de Jésus à Marie et que d’autres anges étaient apparus à des bergers la nuit où Jésus est né.

Jean sait que le baptême qu’il donne est pour ceux qui se repentent de leurs péchés. Or, Jésus est sans péché. Mais Jésus insiste : « Laisse faire cette fois-​ci, car c’est ainsi que nous devons accomplir tout ce qui est juste » (Matthieu 3:15).

Pourquoi donc Jésus se fait-​il baptiser ? Son baptême montre qu’il se présente à son Père pour faire sa volonté (Hébreux 10:5-7). Jusque-​là, Jésus était charpentier, mais il est maintenant temps pour lui d’accomplir le ministère pour lequel son Père céleste l’a envoyé sur terre. D’après vous, Jean s’attend-​il à quelque chose d’inhabituel lors du baptême de Jésus ?

Jean dira par la suite : « Celui-là même qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Quel que soit celui sur qui tu verras l’esprit descendre et demeurer, c’est celui-là qui baptise dans de l’esprit saint” » (Jean 1:33). Jean s’attend donc à ce que l’esprit de Dieu descende sur quelqu’un qu’il baptisera. Par conséquent, il n’est certainement pas surpris de voir « l’esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur [Jésus] » à sa sortie de l’eau (Matthieu 3:16).

Mais il se passe autre chose encore. « Le ciel s’ouvrit » à Jésus, précise le récit. Qu’est-​ce que cela veut dire ? Probablement qu’au moment de son baptême, le souvenir de sa vie  préhumaine au ciel lui revient. Il se rappelle alors sa vie en tant que fils spirituel de Jéhovah, notamment les vérités que son Père lui a enseignées avant qu’il ne vienne sur terre.

De plus, lors du baptême de Jésus, une voix venant du ciel proclame : « C’est mon Fils, le bien-aimé, qui a mon approbation » (Matthieu 3:17). Quelle est cette voix ? Ce n’est pas celle de Jésus puisqu’il se trouve juste à côté de Jean. C’est la voix de Dieu. Il est donc clair que Jésus est le Fils de Dieu, et non Dieu lui-​même.

Notons que, quand il était sur la terre, Jésus était un fils humain de Dieu, tout comme l’était Adam, le premier homme. Après avoir raconté le baptême de Jésus, le disciple Luc écrit : « Quand Jésus commença son ministère, il avait environ 30 ans. Il était, à ce que les gens croyaient, fils de Joseph, fils d’Héli [...], fils de David [...], fils d’Abraham [...], fils de Noé [...], fils d’Adam, fils de Dieu » (Luc 3:23-38).

Jésus est donc un « fils de Dieu », au même titre qu’Adam. Quand il se fait baptiser, il entame une nouvelle relation avec son Père, devenant Fils spirituel de Dieu. Il est à présent en mesure d’enseigner les vérités venant de Dieu et de montrer aux gens le chemin de la vie. Jésus commence une existence qui l’amènera à sacrifier sa vie humaine en faveur des humains pécheurs.