Vous aimez sans doute recevoir de bonnes nouvelles. Et il existe justement une très bonne nouvelle pour vous et vos proches !

Cette bonne nouvelle se trouve dans la Bible, un livre que le Créateur de l’univers, Jéhovah, a fait écrire il y a longtemps. Dans le présent ouvrage, nous nous intéresserons à quatre livres bibliques qui contiennent de très bonnes nouvelles pour chacun d’entre nous. Ils portent le nom des rédacteurs que Dieu a utilisés pour les écrire : Matthieu, Marc, Luc et Jean.

On appelle ces récits les quatre Évangiles. Ils relatent l’évangile, ou bonne nouvelle, concernant Jésus : il est le moyen prévu par Dieu pour nous sauver et, en tant que Roi du royaume de Dieu, il apportera des bienfaits éternels à tous ceux qui exercent la foi en lui (Marc 10:17, 30 ; 13:13).

POURQUOI QUATRE ÉVANGILES ?

Vous vous demandez peut-être pourquoi Dieu a inspiré quatre récits de la vie et des enseignements de Jésus.

Il y a des avantages à cela. Prenons un exemple : Imaginez quatre hommes se tenant près d’un enseignant réputé. L’homme qui se trouve devant lui est inspecteur des impôts. Celui qui est sur la droite est médecin. Celui qui écoute sur la gauche est pêcheur ; c’est aussi l’ami intime de l’enseignant. Et le quatrième, qui se trouve derrière, est le plus jeune ; il observe la scène. Tous les quatre sont d’honnêtes hommes, mais chacun a une approche différente. Si chacun d’eux fait le récit des paroles et des actes de l’enseignant, les quatre récits feront ressortir des détails différents. En examinant les quatre récits, nous pourrons donc nous faire une image complète des paroles et des actions de l’enseignant. Ainsi, il nous est utile d’avoir à notre disposition quatre récits différents de la vie du Grand Enseignant, Jésus.

Poursuivons l’exemple : L’inspecteur des impôts s’adressant surtout aux Juifs, il rassemble des enseignements et des faits de façon à toucher ce public. Le médecin, qui met en évidence la guérison des malades et des infirmes, passe sur  certaines choses que l’inspecteur des impôts a rapportées ou les présente dans un ordre différent. L’ami intime s’attarde sur les sentiments et les qualités de l’enseignant, tandis que le récit du jeune homme est plus court, moins détaillé. Mais chaque récit est exact. Ainsi, le fait de disposer de quatre récits de la vie de Jésus enrichit notre compréhension de ses actions, de ses enseignements et de sa personnalité.

On entend parfois dire « Évangile de Matthieu » ou « Évangile de Jean ». Cette appellation n’est pas fausse, puisque chaque Évangile contient « la bonne nouvelle concernant Jésus Christ » (Marc 1:1). Toutefois, au sens large, il n’y a en fait qu’un seul évangile, ou bonne nouvelle, concernant Jésus, disponible au travers des quatre récits.

De nombreux étudiants de la Parole de Dieu ont mis en parallèle les évènements et les faits rapportés en Matthieu, Marc, Luc et Jean. C’est ce que s’est efforcé de faire l’auteur syrien Tatien, vers 170 de notre ère. Pour lui, ces quatre livres étaient exacts et inspirés ; c’est pourquoi il les a compilés en un seul récit, appelé le Diatessaron.

Le livre Jésus : le chemin, la vérité, la vie suit le même principe, mais il est plus exact et plus complet. En effet, aujourd’hui, nous comprenons mieux la réalisation de nombreux exemples et prophéties de Jésus. Cette compréhension éclaire ce qu’il a dit et fait, ainsi que l’ordre dans lequel les évènements ont eu lieu. Des découvertes archéologiques ont aussi éclairé certains détails et l’angle de vue des rédacteurs. Bien sûr, on ne peut pas être catégorique sur la chronologie exacte de tous les évènements. Mais le livre Jésus : le chemin, la vérité, la vie les présente d’une manière plausible et logique.

LE CHEMIN, LA VÉRITÉ, LA VIE

Tout en lisant ce livre, essayez de garder à l’esprit le message capital qu’il contient pour vous et vos proches. Rappelez-​vous ce que Jésus Christ a dit à l’apôtre Thomas : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Personne ne peut aller vers le Père si ce n’est par moi » (Jean 14:6).

Le livre Jésus : le chemin, la vérité, la vie vous aidera à comprendre que Jésus est incontestablement « le chemin ». Ce n’est que par son intermédiaire qu’il est possible de prier Dieu. De plus, il est le chemin nous permettant de nous réconcilier avec Dieu (Jean 16:23 ; Romains 5:8). C’est donc uniquement par son moyen que nous pouvons avoir de bonnes relations avec Dieu.

Jésus est aussi « la vérité ». Il parlait et vivait en accord avec la vérité ; c’était comme si la vérité s’était manifestée en sa personne. De plus, il a accompli de nombreuses prophéties, qui sont devenues « “oui” par son moyen » (2 Corinthiens 1:20 ; Jean 1:14). Ces prophéties nous aident à comprendre le rôle essentiel qu’il joue dans la réalisation du projet de Dieu (Révélation 19:10).

Enfin, Jésus Christ est « la vie ». Par le moyen de la rançon, l’offrande de sa vie parfaite, il nous permet d’obtenir « la vie véritable », c’est-à-dire « la vie éternelle » (1 Timothée 6:12, 19 ; Éphésiens 1:7 ; 1 Jean 1:7). Il sera aussi « la vie » pour des millions de personnes qui seront ressuscitées avec la possibilité de vivre éternellement dans le Paradis (Jean 5:28, 29).

Nous devons tous attacher du prix au rôle de Jésus dans le projet de Dieu. C’est pourquoi vous apprécierez certainement d’en apprendre davantage sur Jésus, « le chemin, la vérité et la vie » !