Tant que Salomon a adoré Jéhovah, il y a eu la paix en Israël. Mais petit à petit, Salomon a changé. Il s’est marié avec beaucoup de femmes étrangères qui adoraient des idoles. Et il s’est mis à adorer des idoles lui aussi. Jéhovah était en colère. Il lui a dit : “Je vais arracher le pays d’Israël à ta famille et il sera divisé en deux. Je donnerai la plus grande partie à un de tes serviteurs. Et ta famille dominera seulement sur la plus petite partie.”

Jéhovah a clairement fait comprendre sa décision : Alors que Jéroboam, un des serviteurs de Salomon, était en chemin, il a rencontré le prophète Ahiya. Ahiya a déchiré son vêtement en 12 morceaux et il lui a dit : “Jéhovah va arracher le royaume d’Israël à la famille de Salomon et il va le diviser en deux. Prends dix morceaux, parce que tu seras roi sur dix tribus.” Quand Salomon a appris ce qui s’était passé, il a voulu tuer Jéroboam. Jéroboam s’est alors enfui en Égypte. Plus tard, Salomon est mort, et son fils Roboam est devenu roi. Jéroboam s’est alors dit qu’il pouvait revenir en Israël. Et c’est ce qu’il a fait.

 Les anciens d’Israël ont dit à Roboam : “Si tu es bon avec le peuple, ils te resteront fidèles.” Mais les amis de Roboam, qui étaient plus jeunes que les anciens, lui ont dit : “Tu dois être dur avec le peuple. Fais-​les travailler encore plus !” Roboam a écouté ses amis. Il a été cruel avec le peuple, et le peuple s’est rebellé. Dix tribus ont choisi Jéroboam comme roi et elles ont été appelées le royaume d’Israël. Les deux autres tribus sont restées fidèles à Roboam et elles ont été appelées le royaume de Juda. Les 12 tribus d’Israël étaient divisées.

Jéroboam ne voulait pas que son peuple aille adorer Dieu à Jérusalem. Sais-​tu pourquoi ? Parce que Jérusalem appartenait au royaume de Roboam. Et Jéroboam avait peur que son peuple le tue et qu’il retourne servir Roboam. Il a alors fait deux veaux d’or, et il a dit au peuple : “Jérusalem est trop loin. Vous pouvez adorer ici.” Le peuple s’est mis à adorer les veaux d’or, et ils ont de nouveau oublié Jéhovah.

« Ne formez pas d’association bancale avec des gens qui ne sont pas croyants. Car quels rapports la justice entretient-​elle avec le mépris de la loi ? [...] Ou encore qu’est-​ce qu’un croyant a en commun avec quelqu’un qui n’est pas croyant ? » (2 Corinthiens 6:14, 15).