Quand Saül est mort, David est devenu roi. Il avait 30 ans. Quelques années plus tard, il a fait quelque chose de très grave. Un soir, alors qu’il se promenait sur la terrasse de son palais, il a vu une très belle femme. Il s’est renseigné sur elle : elle s’appelait Bethsabée et elle était la femme d’Urie, un soldat. David l’a fait venir dans son palais. Ils ont eu des relations sexuelles, et elle est tombée enceinte. David a essayé de cacher ce qu’il avait fait. Il a dit au chef de son armée : “Placez Urie tout devant dans la bataille, et ensuite, reculez pour le laisser seul.” Urie a été tué. Après cela, David s’est marié avec Bethsabée.

Mais Jéhovah a vu toutes les choses mauvaises que David avait faites. Qu’allait-​il faire ? Il a envoyé le prophète Nathan voir David. Nathan lui a dit : “Un homme pauvre avait une seule petite brebis qu’il aimait beaucoup. Mais un homme riche, qui avait beaucoup de brebis, lui a volé sa seule petite brebis.” David s’est mis en colère et il a dit : “Cet homme riche doit mourir !” Alors Nathan lui a répondu : “Cet homme riche, c’est toi !” David a été très triste et il a reconnu son erreur. Il a dit : « J’ai péché contre Jéhovah. » À cause de ce péché, David et sa famille ont eu beaucoup de malheurs. Jéhovah a puni David, mais il l’a laissé en vie parce qu’il était sincère et humble.

David voulait construire un temple pour Jéhovah. Mais Jéhovah a décidé que ce serait son fils, Salomon, qui le construirait. Alors  David s’est dit : “Salomon est encore jeune, et il faut que le temple de Jéhovah soit magnifique. Je vais l’aider en faisant des préparatifs pour lui.” Il a donné beaucoup d’argent pour la construction. Il a trouvé des ouvriers qui faisaient du bon travail. Il a rassemblé de l’or et de l’argent. Et il a fait venir des cèdres de Tyr et de Sidon. Vers la fin de sa vie, David a donné à Salomon les plans du Temple. Il lui a dit : “C’est Jéhovah qui m’a guidé pour faire ces plans pour toi. N’aie pas peur : il va t’aider. Sois fort et mets-​toi au travail.”

« Celui qui cache ses transgressions ne réussira pas, mais il sera fait miséricorde à celui qui les confesse et arrête de les commettre » (Proverbes 28:13).